Auteurs nés en 1748408 documents

Auteurs morts en 1748168 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 174833 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Aleff. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de la cour électorale et de l'université de Mayence. - Neveu de Johann Häffner, il prend sa succession en tant que principal héritier

  • Imprimerie-librairie. - Association familiale regroupant la veuve de Giovanni Lorenzo Barbiellini (1689?-1748), Lucia Ugolini (169.?-1779), et ses fils Carlo I (1718-1771), Pier Paolo (1720-1761), Natale (1728-1803) et Michelangelo (1733-1793) Barbiellini, qui tous, à l'exception de Pier Paolo, ont également publié sous leurs noms respectifs, Michelangelo dès 1760, Carlo I à partir de 1761, Natale à partir de 1767 environ

  • Marchand-cartier et papetier actif à Chambéry, paroisse Saint-Léger, entre 1748 et 1770. - Fils du cartier Marc Bouvard et de Jacqueline Pernoud. - Epouse Thérèse Françoise Gommet le 27 avril 1748

  • Autre(s) graphie(s) : Cavelier jeune. - Libraire. - 2e fils du libraire parisien Guillaume III Cavelier. Reçu libraire le 28 mai 1748 ; établi après janv. 1752. Retiré en 1768 ou peu avant, il devient fermier du Roi et se fait appeler Guillaume Cavelier de La Guillaumie. Se désiste officiellement de sa qualité de libraire par acte notarié du 8 juillet 1768

  • Libraire. - Fils aîné de l'imprimeur-libraire parisien Jacques Chardon (1688-1766). Né après 1719. Reçu maître le 28 mai 1748. Gendre du libraire Denis Mouchet. N'est pas répertorié par l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery entre 1749 et 1752. Le 8 juin 1754, sa librairie fait l'objet d'une perquisition pour le "Plan d'une histoire générale et particulière de la monarchie française" de l'abbé Nicolas Lenglet Du Fresnoy ; 18 exemplaires sont trouvés que Jacques-Charles Chardon dit rester des 30 déposés chez lui par le libraire Pierre Gendron pour les diffuser. Décédé dès 1759. Sa veuve Jeanne (-Catherine) Mouchet semble lui avoir succédé puis s'être retirée à Coulommiers (1772) et être morte avant 1775

  • Variante(s) de prénom : Barthélemy ; Charles-Barthélemi. - Libraire. - Fils de François-Barthélemy Chéron, bourgeois de Paris (et "gargotier" d'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery), et d'Élisabeth Ravenel, sœur du libraire Claude-Sébastien Ravenel ; également neveu de Marguerite Ravenel, épouse du libraire François Didot. En apprentissage à partir du 15 fév. 1729 chez l'imprimeur-libraire Claude Robustel, chez qui il travaille ensuite en qualité de compagnon. Reçu maître libraire le 30 oct. 1748, il aurait cependant, d'après l'"Historique des libraires...", continué à travailler chez d'autres imprimeurs-libraires en faisant tenir sa librairie du Palais par ses deux sœurs, dont l'une prénommée Marie. Dit âgé de 40 ans au 1er janv. 1752 d'après l'"Historique des libraires..." Publie à son adresse en 1757-1758, avec la veuve de Claude-Charles Thiboust, les "Essais de jurisprudence sur toutes sortes de sujets..." de François-Charles Huerne de La Mothe. Décédé à Paris en mai 1769. Ses sœurs continuent de tenir sa librairie au Palais jusqu'en 1772 au moins, sous la raison "demoiselles Chéron"

  • Libraire. - Dit âgé de 46 ans, natif de Besançon et établi à Bourg-en-Bresse depuis 16 ans lors de l'enquête royale de 1764. Encore en activité en 1781, il n'est plus attesté en 1784

  • Imprimerie-librairie. - Officine tenue par Gabriel et Philibert Cramer, fils de Guillaume Philibert Cramer mort en avril 1737. La veuve de celui-ci, Jeanne Louise de Tournes, lui avait succédé, en association avec Claude et Antoine Philibert, sous la raison "Héritiers Cramer et frères Philibert" de 1738 à 1748. Philibert Cramer semble s'être retiré de l'officine vers 1765, mais Gabriel Cramer continue d'utiliser la raison "Frères Cramer" jusqu'en 1781 au moins

    En association avec Claude Philibert de 1748 à 1755

  • Imprimeur-libraire. - Petit-fils de Gabriel de Tournes et fils de Guillaume-Philibert Cramer. A été l'éditeur de Voltaire. D'après Haag, serait peut-être l'auteur d'une comédie, "L'Heureux retour", et a été comédien dans la troupe de Voltaire à Ferney. Travaille, sous la raison "Frères Cramer", en association avec son frère Philibert Cramer qui semble s'être retiré de cette entreprise vers 1765 ; Gabriel continue d'utiliser cette raison jusqu'en 1781 au moins

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur-libraire de monseigneur le duc d'Orléans à Grenoble. - Fils d'un maître gantier, fait son apprentissage chez l'imprimeur-libraire grenoblois Pierre II Faure. Reçu maître libraire le 6 avril 1746. Reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 25 mai 1748, en remplacement de Mathieu Petit, dont il a racheté l'imprimerie en sept. 1747. Poursuivi en 1762 pour avoir publié un mémoire relatif à des forêts locales qui aurait été injurieux au roi. Dit âgé de 46 ans lors de l'enquête royale de 1764. En 1767 achète le fonds de librairie Faure, probablement celui d'André I. Premier à avoir ouvert à Grenoble un cabinet littéraire. Le 20 janv. 1772, cède ce cabinet et sa propre librairie à son fils aîné Gaspard-Joseph Cuchet, tout en continuant à exercer l'imprimerie. Décédé en juin 1783 à Grenoble ; dit alors âgé de 65 ans. Sa veuve lui succède en 1783-1785, puis son fils puîné Joseph-Marie Cuchet

Personnes ayant cessé leur activité en 174836 documents

  • Variante(s) de prénom : Gian Lorenzo. - Imprimeur-libraire. - Natif de Montòpoli in Val d'Arno (Toscane). Venu à Rome avec ses frères Simone (1683?-1768) et Ottavio (1694?-1757) Barbiellini, tous trois y entrent en apprentissage de librairie. Giovanni Lorenzo est apprenti chez le libraire Carlo Lemer, dont il devient le "facteur" en 1708 puis s'établit à son compte en 1712. Devenu imprimeur dès 1725. Décédé à Rome en mars 1748. Sa veuve et ses fils lui succèdent, d'abord sous la raison : "Héritiers de Giovanni Lorenzo Barbiellini"

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi ; à Oxford, imprimeur de l'université. - Fils de John Baskett et frère de Thomas. En apprentissage à Oxford de mars 1723 à déc. 1737

  • Libraire. - Veuve du libraire-relieur parisien Nicolas II Belley reçu le 29 oct. 1687 et décédé vers 1703. Attestée dès 1703, elle figure sur les listes imprimées des libraires de la communauté jusqu'en 1723. Décédée en 1748

  • Marchand-cartier actif à Grenoble entre 1718 et 1748. - Fils d'Antoine Bertolet demeurant au Paladru et frère d'André Bertolet, également marchand-cartier. - Épouse Marie Paitre le 28 février 1724

  • Autre(s) graphie(s) : Bodener. - Graveur, marchand d'estampes et libraire. - 2e fils de Johann Georg Bodenehr, lui aussi graveur, marchand d'estampes et libraire à Augsbourg. A été graveur de la cour royale de Saxe à Dresde

  • Libraire. - Issu d'une famille originaire de Lyon ayant fait souche en Suisse pendant la Réforme. Membre des "Quatre Ministraux" ou conseil exécutif de la ville de Neuchâtel

    Travaille en association avec son fils Abraham Boyve, qui pour sa part deviendra imprimeur

  • Imprimeur-libraire. - Fils aîné de l'imprimeur lyonnais Jean Bruyset (1646-1725) ; baptisé le 15 août 1682 ainsi que son frère jumeau Jacques, futur libraire. Compagnon chez l'imprimeur Jean de Saint-Aubin lors de l'enquête de nov.-déc. 1701 à Paris. S'établit à Lyon en 1715 ou peu avant. Sépulture 14 avril 1748

    A travaillé en association avec ses frères Jacques, Louis et Jean-François Bruyset, sous la raison : "Frères Bruyset"

  • Nom patronymique : Lallouette. - Imprimeur de l'hôtel de ville et du collège. - Succède à son mari peu après mai 1726, en association avec la veuve de Jean Collignon, sa belle-mère, puis, après 1735, avec son fils Joseph

  • Imprimerie-librairie. - Association formée officiellement en sept. 1738 par Jeanne Louise de Tournes, veuve Guillaume Philibert Cramer, au nom de ses deux fils Gabriel et Philibert Cramer, et par les frères Claude et Antoine Philibert, déjà membres d'une société précédente ("Perachon, Cramer et compagnie"). Antoine Philibert s'étant retiré en juillet 1748, une nouvelle association se forme sous la raison : "Frères Cramer et Claude Philibert"

  • Libraire ; libraire juré de l'université [de Paris]. - Fils aîné du libraire parisien Nicolas I Debure (1631-1703), chez qui il se forme et à qui il est associé de 1690 à 1693. Se marie en juin 1691. Établi dès le 7 mai 1693 d'après sa déclaration à l'enquête de nov.-déc. 1701, qui donne aussi sa date de naissance et son âge exacts. Son établissement étant contesté par la communauté des libraires et imprimeurs de Paris qui lui intente un procès, il n'est reçu maître que le 26 juin 1703. Testaments des 13 mars 1740 et 13 oct. 1748. Revend son fonds à sa fille Jeanne-Christine Debure en 1746. Décède à Paris le 25 oct. 1748, et sa veuve Marie-Charlotte Fuzelier (1673?-1748) le 29 oct. suivant. Leurs biens immeubles sont évalués à plus de 100 000 l. lors du partage successoral (nov. 1748). Guillaume I Debure est le père des libraires Jeanne-Christine (1697-1766), Jean (1702-1786) et François (1707-1752) Debure

Organisations créées en 174817 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 17482 documents

  • Le baptistère Saint-Jean-le-Rond était dès le VIe siècle un monument important dans l'île de la Cité. Il constituait la cathédrale avec les église Saint-Etienne et Sainte-Marie. A cette époque en effet, une cathédrale n'était pas un édifice unique, mais un ensemble de trois églises : celle où l'on distribuait les Sacrements et consacrée à la Vierge, le baptistère toujours consacré à saint Jean-Baptiste, et un troisième édifice où se réunissaient les fidèles et dédié à un saint, souvent saint Etienne. Plus tard, à l'époque carolingienne, on voulut une cathédrale unique et plus majestueuse

    Cette idée se concrétisa au moment de la construction de Notre-Dame (1163-1245). Saint-Jean-le-Rond, comme les autres églises de la Cité, devint alors une église paroissiale, vers 1183. Cette paroisse abrita pendant plusieurs siècles un des lieux essentiels de dépôt des enfants trouvés (dont le plus célèbre fut d'Alembert). En 1748 l'église fut pourtant rasée, et le service paroissial transféré à Saint-Denis-du-Pas

Organisations ayant débuté leur activité en 17482 documents

  • Construit de 1745 à 1748 sous le margrave Frédéric de Bayreuth et son épouse Wilhelmine, soeur de Frédéric II de Prusse. Seul grand théâtre de style baroque conservé en Allemagne

  • Imprimerie-librairie. - Fondée en nov. 1748 par le roi d'Espagne et de Naples Charles III (Charles VII pour Naples), elle a pour premier directeur l'érudit et antiquaire parmesan Ottaviano Antonio Bayardi (à qui succède avant 1767 le P. Giovanni Maria Della Torre, physicien et déjà garde de la Biblioteca reale, m. en 1782) et pour fondeur de caractères Nicola Komarek. Devient "Stamperia nazionale" ou "Imprimerie de la nation" lors de l'occupation française à partir de janv. 1799, avec à sa tête l'abbé Gaetano Carcani

Œuvres terminées en 174812 documents

Documents publiés en 17482648 documents

  • [2 Airs à 1 voix. Défet du Mercure de décembre 1748]

    Description matérielle : In-4, 1 p. n. ch.
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1748

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43346180f]
  • [2 Coupes horizontales et 1 coupe verticale du crâne]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce imprimée en couleurs avec plusieurs plaques ; 33 x 43,8 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - manière noire. - couleurs (impression)
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome X, Gaugain-Gravelot / par Michèle Hébert,... Edmond Pognon,... et Yves Bruand,... ; avec la collab. de Yves Sjöberg. - Bibliothèque nationale (Paris), 1968, article GAUTIER-DAGOTY (Jacques-Fabien), n. 63
    Sources : Der Vierfarbendruck in der Gefolgschaft Jacob Christoffel Le Blons. Mit Oeuvre-Verzeichnissen der Familie Gautier-Dagoty, J. Roberts, J. Ladmirals und C. Lasinios... / von Hans Wolgang Singer, Leipzig, 1917-1918, n. 23
    Édition : [Paris] : [Gautier] , [1748]
    Graveur : Jacques-Fabien Gautier-Dagoty (1716?-1785)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445597319]
  • 3.me Fête Flamande.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 51 x 73 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LE BAS (Jacques-Philippe), n. 398
    Sources : A catalogue raisonné of the works of the most eminent Dutch, Flemish and French painters / by John Smith, 1829-1842. Tome 3, article Téniers le Jeune, David, n. 315
    Édition : , [1748]
    Graveur : Jacques-Philippe Le Bas (1707-1783)
    Peintre du modèle : David Téniers (1610-1690)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44574286d]
  • 3.me Fête Flamande.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 51 x 73 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Près de quatre cents personnages sont rassemblés dans un vaste espace entre deux maisons villageoises. Celle de dr. est ornée d'un oriflamme avec l'image de S. Georges patron des Archers. Au premier plan, les préparatifs du festin : Un cuisinier surveille ses chaudrons sur le feu. Ses aides remplissent les cruches de vin et deux autres portent des plats de viande à la table dressée à dr. où se tiennent environ vingt-deux convives. Entre la table et la maison, sur une estrade, deux musiciens accordent leurs instruments. Au second plan nombreux groupes de villageois réunis sous des arceaux de feuillages. Trois couples dansent au son d'une cornemuse, d'autres causent ou se lutinent. A g., au troisième plan, les annexes d'une ferme où des hommes et des femmes séparent les acteurs d'une rixe. En marge de part et d'autre des armes ; deux quatrains, signés "Moraine". Entre les quatrains et les armes "Gravé de même grandeur de l'Original qui est au Cabinet de M.r Le Comte de Choiseul." En dessous : "Dédié à Monsieur le Comte de Choiseul Lieutenant Général de la Province du Dauphiné, Maréchal des Camps et armées du Roy // par son très humble Serviteur Jac. Ph. Le Bas."
    Dans l'angle inférieur g. : "N° 56 Téniers."
    "Mercure", octobre 1748, p. 175. Cette estampe contient 180 figures et 192 dans la liste des Téniers gravés par Le Bas
    "Mercure de France", novembre 1760, p. 177
    "Cabinet Choiseul-Praslin" (Vente 18 février 1793) par A. J. Paillet, 1792, p. 20, n° 45. (Yd. 204, in-8°.)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LE BAS (Jacques-Philippe), n. 398
    Sources : A catalogue raisonné of the works of the most eminent Dutch, Flemish and French painters / by John Smith, 1829-1842. Tome 3, article Téniers le Jeune, David, n. 315
    Édition : , [1748]
    Graveur : Jacques-Philippe Le Bas (1707-1783)
    Peintre du modèle : David Téniers (1610-1690)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44574287r]
  • 3.me Fête Flamande.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 51 x 73 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LE BAS (Jacques-Philippe), n. 398
    Sources : A catalogue raisonné of the works of the most eminent Dutch, Flemish and French painters / by John Smith, 1829-1842. Tome 3, article Téniers le Jeune, David, n. 315
    Édition : , [1748]
    Graveur : Jacques-Philippe Le Bas (1707-1783)
    Peintre du modèle : David Téniers (1610-1690)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445742852]
  • [4 figures sur les muscles du pharynx et de la cloison]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce imprimée en couleurs avec plusieurs plaques
    Description : Technique de l'image : estampe. - manière noire. - couleurs (impression)
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome X, Gaugain-Gravelot / par Michèle Hébert,... Edmond Pognon,... et Yves Bruand,... ; avec la collab. de Yves Sjöberg. - Bibliothèque nationale (Paris), 1968, article GAUTIER-DAGOTY (Jacques-Fabien), n. 60
    Édition : [Paris] , [1748]
    Graveur : Jacques-Fabien Gautier-Dagoty (1716?-1785)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445597272]
  • Abhandlung von den römischen Feldzügen in Teutschland, oder, Wie weit der Römer Waffen in Nord- und Ost-Teutschland eingedrungen und was vor Denkmaale davon vorhanden sind, bey Gelegenheit der Aufgabe der königl. preussis. Academie der Wissenschaften auf das Jahr 1748 ausgearbeitet und mit vielen zur Erläuterung und besserem Verständniss der alten Geschichte dienlichen Anmerkungen versehen von Johann Heinrich Gottlob Justi,...

    Description matérielle : In-4° , XII-64 p.
    Édition : Leipzig : T. Crull , 1748
    Auteur du texte : Johann Heinrich Gottlob von Justi (1717-1771)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30669953w]
  • Abrégé de l'anatomie du corps de l'homme, avec une méthode sur la manière d'injecter et de préparer les parties fraîches ou sèches, par M... [Jean-Joseph Sue,] chirurgien et professeur adjoint en anatomie de l'Académie royale de peinture et sculpture...

    Description matérielle : 3 parties en 4 tomes in-12
    Description : Note : Le T. II de la 1re partie est intitulé : "Abrégé de la myologie du corps humain". La tomaison n'apparaît qu'aux signatures. - À la fin de la 3e partie se trouve un petit traité, paginé à part et précédé d'un faux titre : "Embaumemens ; de la manière d'ouvrir les cadavres humains et de les embaumer"
    Édition : Paris : C.-F. Simon fils (P.-G. Simon) , 1748
    Auteur du texte : Jean-Joseph Sue (1710-1792)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314193023]
  • Abrégé de "l'Arithmétique et de la géométrie de l'officier"... par M. Le Blond,...

    Description matérielle : In-12, VIII-419 p., pl.
    Édition : Paris : C.-A. Jombert , 1748
    Auteur du texte : Guillaume Le Blond (1704-1781)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307608241]
  • Acajou opera comique en trois actes, en vaudevilles par le sr Favart... répresenté [sic] à Bruxelles par les comédiens de S.A.S. monseigneur le comte de Saxe...

    Description matérielle : 72 p., 13-[1 bl.] f. de pl. gr. s. c. (musique) ; in-8
    Description : Note : Recueil d'opéras-comiques. I
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1748
    Auteur du texte : Charles-Simon Favart (1710-1792)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39324787b]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données