Auteurs nés en 1774368 documents

Auteurs morts en 1774196 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 177437 documents

  • Imprimeur du Roi et de monseigneur l'évêque d'Alès. - Son fils Coste (ou Castor) Belle succède à son imprimerie par arrêt du Conseil du 22 mai 1776

  • Libraire et marchand d'estampes. - Apprenti (à partir de 1765) puis associé de Robert Sayer

  • Libraire. - Originaire d'Oxford ; en apprentissage de mars 1759 à avril 1766. Journaliste et vulgarisateur, auteur notamment de "The Ambulator ; or, the stranger's Companion in a tour round London" (1re éd. 1782)

  • Libraire ; à Kiel, libraire de l'université. - Fils et successeur du libraire Johann Karl Bohn

  • Se qualifie de "libraire françois et anglois" et d'imprimeur privilégié de S. A. C. pour la "Liste de Spa" et pour les cartes de visite et d'invitation à partir de janv. 1774. Tenait auparavant cabinet de lecture à Spa. Gendre de Joseph François Desoer. Son épouse semble lui avoir succédé dès 1785

  • Imprimeur (breveté) du Roi (et du Conseil supérieur de Saint-Domingue). - Succède à l'imprimeur Louis Guillot, décédé, par brevet du 14 avril 1774. D'abord breveté comme celui-ci pour les deux villes du Cap-Français et de Port-au-Prince, il ne se maintient que dans cette dernière à partir d'oct. 1778. Exerce également sous la raison "Imprimerie royale" ou, à Port-au-Prince, "Imprimerie royale du Port-au-Prince". Imprime les "Étrennes américaines" de 1775 à 1791 et les "Affiches américaines" (ou "Affiches du Cap") à partir du 27 juillet 1774, seul puis avec son ancien employé Charles-Théodore Mozard, imprimeur-libraire et rédacteur, du 3 juillet 1784 au 30 déc. 1790. Également huissier-audiencier à Port-au-Prince

  • Libraire et papetier (1776). - Fils d'un marchand éventailliste (puis huissier au Châtelet) et bourgeois de Paris. D'abord marchand mercier. Reçu maître libraire le 10 nov. 1774 sur décision du chancelier et à la suite d'un apprentissage fictif de quelques jours chez le libraire Charles Saillant. Autorisé par lettre du lieutenant général de police en date du 5 déc. 1774 à rester établi par dérogation rue des Écrivains (donc hors des quartiers de l'Université et de la Cité). À partir de 1776, pratique aussi le commerce du papier, des tableaux et des étoffes précieuses. En association avec plusieurs libraires parisiens dont Charles-Joseph Panckoucke pour la 2e édition de l'"Encyclopédie" et le "Supplément à l'Encyclopédie". Tient également un magasin au collège des Cholets, au Quartier latin, et un entrepôt à Versailles, avenue de Saint-Cloud. En faillite déclarée le 30 août 1777. Inventaire après décès de sa femme, Jeanne-Marie-Victoire Chèvremont, le 11 janv. 1781. Décédé à Paris en sept. 1781. Vente après décès de son fonds à la chambre syndicale à partir du 25 mars 1782 (catalogue impr.)

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Strasbourg, d'une famille de peintres originaires de Spire (Palatinat). Aurait d'abord exercé la librairie à Strasbourg jusqu'en 1773, avant de se fixer et de se marier à Montbéliard en 1774. Reçu bourgeois de Montbéliard en 1777. Libraire-relieur, il monte une imprimerie en 1796 en rachetant le matériel de feu l'imprimeur de Montbéliard Jacques-Louis Becker. Son fils Théophile-Frédéric Deckherr, déjà établi à Porrentruy (Haut-Rhin, auj. Suisse) en 1798, lui succède à l'imprimerie de Montbéliard vers 1803. Exerce encore la librairie en 1810

Personnes ayant cessé leur activité en 177434 documents

  • Pseudonyme qui, utilisant l'identité des libraires associés Hans Kasper Arkstee et Hendrick Merkus (demi-frère du précédent), sous l'adresse d'Amsterdam (et parfois aussi de Leipzig), dissimule des éditions généralement françaises, notamment de Paris et de Rouen, entre 1753 et 1774 au moins

  • En 1771, obtient 2 permissions tacites de la Direction de la Librairie du royaume de France pour des éditions en langue française (BnF, ms. fr. 21993, n° 1742 et 1744). En 1779, un avis diffusé aux foires de Francfort et de Leipzig indique que le "Barstecherische Verlag" a été repris par le libraire Philipp Heinrich Perrenon à Münster. Un "Baerstecher" figure pourtant encore à Clèves dans l'"Almanach de la librairie" de 1781

  • Librairie. - Officine dirigée par la veuve de Jakob Friedrich Bez née Kalt (qui rédige son testament en 1774), associée à son fils d'un premier lit Martin Wagner (fils du libraire Thomas Wagner). Publie un catalogue impr. en 1768 au moins

  • Cartographe connu surtout pour une série de 5 cartes publiées de 1752 à 1755 et offertes aux souscripteurs du Universal dictionary of trade and commerce de Malachy Postlethwayt. - Ses initiales SW apparaissent seulement sur la feuille Sud Ouest de la carte d'Amérique du Nord

  • Imprimeur; imprimeur du "Gymnasium" royal [de Danemark] (1744). - Succède à Hinrich Christian Hülle en association avec son frère Ludwig Heinrich Burmester. L'imprimerie est reprise en 1774 par Johann Konrad Wehrt à Plön

  • Imprimerie ; imprimerie du "Gymnasium" royal [de Danemark]. - A succédé à Hinrich Christian Hülle. L'imprimerie est reprise en 1774 par Johann Konrad Wehrt à Plön

  • Imprimeur ; imprimeur du "Gymnasium" royal [de Danemark] (1744). - Succède à Hinrich Christian Hülle en association avec son frère Christian Ludwig Burmester. L'imprimerie est reprise en 1774 par Johann Konrad Wehrt à Plön

  • Imprimeur et libraires de Son Éminence [l'archevêque de Besançon]. - Association qui comprend notamment l'imprimeur-libraire Jean-Félix Charmet (1739?-1782), jusqu'en 1771, son frère (Charles-) Antoine, libraire, et ses sœurs, libraires

  • Libraire. - 2e fils du libraire parisien Théodore Dehansy. Appelé "fils" (1764) ou "aîné" (1772). Reçu maître en avril 1760. Décédé à Paris en oct. 1774 ; sa veuve vend alors son fonds à ses beau-frère (Honoré-Clément Dehansy) et belle-sœur

  • Libraire. - Colporteur sous le manteau à Paris, il y est reçu libraire non juré par lettres patentes du 4 oct. 1767. Décédé à Paris en mars 1774

Organisations créées en 177415 documents

  • Concile de la province écclésiastique de Chacas (diocèses de l'Amérique espagnole) réuni sur l'ordre du roi d'Espagne. - Ses décisions ne furent entérinées ni par le pouvoir espagnol, ni par l'Église

  • L'Imperial-regio collegio Longone est issu en 1774 de la fusion du "Collegio dei nobili" avec le "Collegio Longone". - En 1861, le collège est retiré aux barnabites et devient le Convitto nazionale Longone placé sous la tutelle du Ministère de l'instruction publique. - Une partie des bâtiments est alors affecté au liceo-ginnasio Parini, qui déménagera en 1934. - À la suite du bombardement du 13 août 1943 qui détruit le siège de la questure, les bâtiments du convitto sont réquisitionnés pour abriter celle-ci. - Le convitto sera réinstallé par la suite via degli Olivetani

  • Institution américaine avant l'indépendance. - Assemblée législative commune aux 13 colonies britanniques à l'origine des États-Unis d'Amérique

  • Congrégation enseignante et caritative fondée en 1774 par Mlle de Louvencourt à Amiens. Elle essaima à Doullens, Dunkerque, Roye et Paris, mais déclina après la loi de 1901. En 1952, elle ne comptait plus que 24 religieuses et fut absorbée par la congrégation du Patronage de Saint-Joseph

  • Raison sociale fictive qui, en 1774, dissimule une édition française (peut-être parisienne) du "Triomphe de la Ligue ou la Nation vengée...", publiée à l'occasion de l'avènement de Louis XVI

  • Bibliothèque nationale et universitaire a été fondée en 1774 , après la dissolution de Jésuites par le décret sous le régne de Marie-Thérèse d'Autriche, reine de Hongrie et de la Croatie à partir des restes de la bibliothèque des Jésuites et plusieurs bibliothèques des monastères. - Elle porte son nom actuel depuis la fondation de l'Université slovène en 1919, qu'elle a integré en cette m̂eme année

Organisations ayant cessé d'exister en 177416 documents

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 807 et supprimée en 1774. S'est appelée à l'origine abbaye Saint-Étienne d'Azil

  • Abbaye de chanoines réguliers de l'Ordre de Saint-Victor. - Adopte la réforme de Bourg-Achard en 1687

    Les bâtiments subsistant sont classés monument historique en 1913 ; achetés par la Ville de Cherbourg en 1961

  • Une des plus anciennes abbayes françaises de l'ordre de Saint-Benoît, fondée vers 656 par saint Genès, évêque de Clermont, qui y fut enterré. Elle adhéra au XVIIe siècle à l'Etroite observance de l'ordre de Cluny. Supprimée en 1774. Sa remarquable abbatiale est devenue église paroissiale

  • Vers 1039 quatre chanoines du chapitre cathédral d'Avignon se retirèrent dans un sanctuaire dédié à Saint-Ruf non loin de la ville, et y fondèrent une abbaye où fut restaurée la règle primitive de Saint-Augustin. L'abbaye devint chef d'un ordre canonial qui se répandit dans toute l'Europe avec plus de 800 chapitres. En 1210, les chanoines abandonnèrent l'abbaye de Saint-Ruf ruinée, et se fixèrent à Valence. - Au XVIIIe siècle l'ordre était en décadence. Ses biens et revenus furent unis à ceux de l'ordre de Saint-Lazare (concordat du 6 octobre 1760) et les quelques chanoines restant demandèrent et obtinrent leur sécularisation en 1774

  • Collège pour l'éducation de jeunes nobles fondé en 1573 par saint Charles Borromée qui le confia d'abord aux jésuites puis aux oblats de saint Ambroise. - En 1684, l'archevêque de Milan Filippo Visconti le confie à nouveau aux jésuites qui le dirigeront jusqu'à la suppression de la Compagnie de Jésus en 1773. - En 1774, il passe sous la direction des barnabites et fusionne avec le Collegio dei nobili Longone pour devenir l'Imperial-regio collegio Longone, aujourd'hui appelé Convitto nazionale Pietro Longone

  • Collège pour l'éducation de jeunes nobles fondé en 1723 à Milan par les pères barnabites et bénéficiant du titre d'impérial à partir de 1728. - Il a fusionné en 1774 avec le Collegio dei nobili pour devenir l'Imperial-regio collegio Longone, aujourd'hui appelé Convitto nazionale Pietro Longone

  • En 1771, par la réforme de Maupeou, la cour des aides de Clermont devient conseil supérieur, supprimé lors du rétablissement des parlements en 1774

  • Créé par Maupeou en 1771, il est supprimé lors du rétablissement des parlements en 1774

  • Créé par Maupeou en 1771, il est supprimé lors du rétablissement des parlements en 1774

Organisations ayant débuté leur activité en 17743 documents

  • Raison sociale fictive qui, en 1774, dissimule une édition française (peut-être parisienne) du "Triomphe de la Ligue ou la Nation vengée...", publiée à l'occasion de l'avènement de Louis XVI

  • Imprimerie-librairie fondée le 1er mars 1774 par l'imprimeur-libraire Jean Pierre Heubach (1736-1799), en association avec le pasteur bernois Jacques François Durand (1727-1816), futur recteur de l'académie de Lausanne. J. P. Heubach est le principal gérant, aidé par un codirecteur, Louis Scanavin jusqu'en juin 1775 puis le Genevois Jean Pierre Bérenger (1737-1807), homme de lettres en exil, et par un secrétaire, Antoine Saunier (1734-1807), maître écrivain d'origine française ; le principal bailleur de fonds étant Samuel Kirchberger (1735-1786), secrétaire d'État de la république de Berne. - La Société typographique de Lausanne est dissoute dès mars 1783 (acte officiel de déc. 1784). J. P. Heubach remonte alors une nouvelle société sous la raison : "Heubach et compagnie"

    De 1774 à 1778, la S. T. L. travaille épisodiquement avec la Société typographique de Neuchâtel. De mai 1778 à mars 1783, les Sociétés typographiques de Lausanne, Berne et Neuchâtel travaillent en "confédération" (association partielle), rachetant en mai 1778 l'imprimerie de la Société littéraire et typographique d'Yverdon

  • Imprimerie. - Le fonds de la "Stamperia orientale Medicea" fondée à Rome à la fin du XVIe siècle s'y retrouve

Organisations ayant cessé leur activité en 17743 documents

  • Raison sociale fictive qui, en 1774, dissimule une édition française (peut-être parisienne) du "Triomphe de la Ligue ou la Nation vengée...", publiée à l'occasion de l'avènement de Louis XVI

  • Imprimerie-librairie de l'université jésuite de Kassa (aujourd'hui Košice, Slovaquie). Directeurs successifs : Franciscus Letavszky de 1716 à 1717, Johann Andreas Hörmann en 1721, Henrik János Frauenheim de 1721 à 1737, Károly Märcklinger en 1741. Johann Michael Landerer rachète cette imprimerie après la suppression de la Compagnie de Jésus (1773)

  • Autre(s) graphie(s) : Waysenhaus Buchdruckerey. - Imprimerie

Œuvres créées en 1774505 documents

Œuvres terminées en 177416 documents

Spectacles représentés en 17745 documents

Documents publiés en 17743735 documents

  • [12e] Simphonie concertante a plusieurs instruments...

    Description matérielle : 10 parties
    Description : Note : Parties : vl. obl., vlc. obl., vl. I, vl. II, vla I et II en part, b., cl. I, cl. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : de La Chevardière , [ca 1774]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39792549w]
  • [12°] Simphonie concertante à plusieurs instruments, composée par Charles Stamitz...

    Description matérielle : 10 parties in-fol.
    Description : Note : Violino Obligato, 2 ff. limin., 5 p. ; Violoncello Obligato, 5 p. ; Violino Primo, 4 p. ; Violino Secondo, 4 p. ; Viola Primo e Secondo (partition) 5 p. ; Clarinetto Primo, Clarinetto Secondo, Corno Primo et Corno Secondo, 1 p. chacun ; Basso, 3 p.. - Les ff. limin. portent un cat. de l'éditeur. - 12° symphonie, en si ♭.
    Édition : Paris : de la Chevardière , [ca 1774]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432824087]
  • 1774 L'ascenza S. Moise // Del Sig.r Ferdinando Bertoni

    Description matérielle : 1 partition (11 f.) : 22,5 x 29 cm
    Description : Note : Titre propre pris au départ. - D'une autre main au départ : "N° 3". - Livret de Pietro Metastasio. - 1ère représentation : Venise, Théâtre San Moisè, Ascension 1774. - Rôle : Sidreno (Ut 1). - Vl 2, vla, b, ob 2, cor 2
    Sources : Wiel, I teatri musicali veneziani, n° 806
    Édition : , 1774
    Compositeur : Ferdinando Bertoni (1725-1813)
    Librettiste : Pietro Metastasio (1698-1782)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396072435]
  • [19 Vignettes]

    [estampe]

    Description matérielle : 19 est. : gravure en taille-douce ; 19,2 x 15,2 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Pour les vol. III (1776) et VI (1782)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome II, Baquoy (Pierre) - Bizac / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1933, article BARON (Claude), n. 6
    Édition : [Paris] : [Impr. royale] , [entre 1774 et 1789]
    Dessinateur du modèle : Jacques de Sève
    Graveur : Claude Baron (1738-1770)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44530617w]
  • [1] Concerto à violon principal, premier et second violon, alto et basse, deux hautbois, deux cors...

    Description matérielle : 7 parties
    Description : Note : Parties : vl. princ., vl. I, vl. II, 2 vla en part., b., ob. I, ob. II. - Daté d'après : Annonces, affiches et avis divers, 7 mars 1774
    Édition : Paris : Sieber , [1774]
    Compositeur : Joseph Boulogne Saint-Georges (chevalier de, 1739?-1799)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39791895n]
  • 1.ère Vue des Environs de Lérida.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 16 x 21,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Une femme poussant une brouette chargée de linge se dirige vers un cours d'eau, à dr. croisant un troupeau de chèvre dont on aperçoit le gardien à mi-corps. Derrière la femme haute ruine, revêtue de feuillage. A dr. au-dessus de la nappe d'eau alimentée par une cascade, terrains rocheux semé de buissons. En marge : "Du Cabinet de Mgr. le Duc de Praslin."
    "Mercure de France", juin 1774, p. 180
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LE BAS (Jacques-Philippe), n. 109
    Édition : , [1774]
    Graveur : Jacques-Philippe Le Bas (1707-1783)
    Peintre du modèle : Bartholomeus Breenbergh (1600-1659?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44573916x]
  • 1.re Vue des environs de Paris

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : aquatinte bleu, bistre et lavis d'encre de Chine, impression au repérage ; 20,1 x 31,4 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - aquatinte. - couleurs (impression)
    Note : Lettres blanches. Maison rustique et lavoir au bord d'une mare. Autre signature en bas, à dr. sur l'estampe : "Janinet sculp."
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 12, Janinet-Launay / par Michèle Hébert,... et Yves Sjöberg. - Bibliothèque nationale (Paris), 1973, article JANINET (Jean-François), n. 193
    Édition : , [entre 1774 et 1810]
    Graveur : Jean-François Janinet (1752-1814)
    Peintre du modèle : Louis-Gabriel Moreau (1740-1806)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445700726]
  • [2e] Concerto a violon principalle, premier et second violon, alto et basse... [en si b.]

    Description matérielle : 5 parties
    Description : Note : Parties : 2 vl. princ., vl. I, vl. II, vla., b.. - Daté d'après : Annonces, affiches et avis divers, 19 septembre 1774
    Édition : Paris : Sieber ; Lyon : Castaud , [1774]
    Compositeur : Wilhelm Cramer (1746-1799)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397829969]
  • [2 Vignettes pour l'Oraison funèbre de ... Louis XV, le bien-aimé, prononcée dans l'église de N.-D. de Paris, le 7 septembre 1774, par Messire César-Guillaume de La Luzerne]

    [estampe]

    Description matérielle : 2 est. : gravures à l'eau-forte
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Éd. : in-4°
    Fleuron sur le titre et bandeau en tête de la p. 3
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome II, Baquoy (Pierre) - Bizac / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1933, article BEUGNET (Jean), n. 5
    Édition : [Paris] , [1774]
    Graveur : Jean Beugnet (17..-1803)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44532933f]
  • [3e] Concerto à violon principalle, premier et second violon, alto et basse [2 hautbois, 2 cors]...

    Description matérielle : 7 parties
    Description : Note : Parties : vl. princ., vl. I, vl. II, vla., b., ob. I et II, cor I et II
    Édition : Paris : Sieber ; Lyon : Castaud , [ca 1774]
    Compositeur : Wilhelm Cramer (1746-1799)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397829980]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données