Auteurs nés en 1809684 documents

Auteurs morts en 1809342 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 180933 documents

  • Libraire, éditeur et auteur. - D'abord commis chez le libraire parisien Eugène Onfroy, il devient son gendre et lui succède en nov. 1809. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 15 mars 1817). Auteur de plusieurs traités d'économie domestique et d'articles d'horticulture. Dirige la revue "Le Bon Jardinier" de 1842 à 1845. Son fils Louis-Désiré-Joseph Audot est breveté en sa succession le 21 fév. 1832

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi, de monseigneur l'évêque [de Poitiers], du clergé, de l'académie et de la faculté de droit [de Poitiers] (1814) ; imprimeur de Monseigneur (le) comte d'Artois (ou : de S. A. R. Monsieur) (1817) et de la Cour royale (1820) ; imprimeur de la préfecture [de la Vienne] (1820) ; également papetier. - Fils de l'imprimeur-libraire de Poitiers François Barbier (175.?-1818), avec lequel il travaille en association à partir de 1809 au plus tard ; ils exercent alors sous la raison "Barbier père et fils". Breveté imprimeur à Poitiers en succession de son père le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 8 août 1816 et enregistré le 28 juin 1817), et libraire le 1er janv. 1813 également en succession de son père (brevet renouvelé le 1er août 1818). Se présente dans un catalogue imprimé de nov. 1817 comme "petit-fils et successeur de Jean-Félix Faulcon". Se démet en faveur d'Henri Oudin, breveté imprimeur le 24 fév. 1843. Décédé à Poitiers en fév 1861 ; dit alors âgé de 76 ans

    De 1809 à 1818, travaille en association avec son père François Barbier

  • Libraire et éditeur de musique ; libraire de S. A. R. Monseigneur (le) duc d'Angoulême (1817-1819). - Natif de Brugheas (Allier). Exerce la librairie à Paris dès 1809. Gendre (oct. 1810), dépositaire puis associé de l'éditeur de musique parisien Pierre-Jean Porro (1750-1831). Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). Se qualifie de "successeur de Mr. Porro" à partir de 1817. En 1822, sollicite en vain un brevet d'imprimeur pour s'établir à Saint-Denis. En mai 1824, se produit à Bruxelles en qualité d'"artiste". Se démet un peu plus tard en faveur de la veuve de Charles Leturc, brevetée libraire le 28 fév. 1826. De retour à Paris, il se charge des formalités et de l'inventaire lors du décès de son beau-père P.-J. Porro (mai 1831) ; signe alors "Beaucé-Porro" et est qualifié d'"artiste". Son épouse Anne-Augustine-Sophie Porro, sous la raison "Madame Beaucé", semble avoir tenté de relancer les éditions musicales de son père en 1832. Claude Beaucé est encore en vie en 1833

    De 1809 à avril 1811, travaille en association avec le libraire Louis Saintmichel

  • Libraire-éditeur ; libraire de (feu) S. A. S. Madame la duchesse (douairière) d'Orléans (1816-1835). - Natif d'Escures-sur-Favières, près de Lisieux (Calvados). Épouse (Anne-) Gabrielle Méquignon (1786?-18..), fille du libraire parisien Paul-Denis Méquignon (1750?-1837). Exerce la librairie à Paris à partir de mai 1809 au plus tard. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 15 mars 1817). Édite en 1821 les "Œuvres complètes de saint François de Sales". Faillite déclarée le 2 mars 1830. Décédé en juillet 1836 à Paris d'après l'état civil parisien reconstitué. On le dit âgé de 59 ans à son décès (cf. "L'Ami de la religion", 1836, p. 239-240). Son fonds est racheté en 1839 par Pierre-Joseph Camus

  • Libraire et éditeur ; libraire pour l'éducation (1809-1811) ; éducateur et auteur. - Né à Dammartin (Seine-et-Marne, probablement Dammartin-sur-Tigeaux, près de Coulommiers). Fait ses débuts dans la littérature au cours de la Révolution sous le nom de "Platon Blanchard" ou de "P. B**". Ouvre une institution pour jeunes gens à Paris en l'an IX (1800-1801). S'établit libraire vers 1809 pour commercialiser ses propres ouvrages d'éducation. Breveté libraire le 1er oct. 1812. Travaille en association avec Alexis Eymery sous la raison "P. Blanchard et compagnie", puis, à partir du 30 nov. 1811, "P. Blanchard et A. Eymery". Association dissoute le 4 mai 1812. Alexis Eymery conserve l'adresse de la rue Mazarine. Pierre Blanchard se retire et Pierre-Charles Lehuby est breveté libraire en sa succession le 17 nov. 1834. Décédé à Angers en 1856

  • Imprimeur-libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire Louis-Joseph Boniez, originaire de Douai, établi à Châlons-en-Champagne (Châlons-sur-Marne) avant 1773. Né à Châlons le 1er janv. 1781. Prend la succession de sa mère, veuve de Louis-Joseph Boniez, en 1809-1810, après lui avoir été associé. Breveté imprimeur le 30 juillet 1811 (brevet renouvelé le 20 nov. 1818) et libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 21 juillet 1818). Marié en oct. 1812 à Thérèse-Clémence Lambert, il exerce à partir de cette date sous la raison "Boniez-Lambert". Publie le 11 déc. 1833 le premier numéro du journal bi-hebdomadaire "L'Écho de la Marne". En 1843, obtient une médaille de bronze à l'exposition départementale de la Société d'agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne. Le 20 avril 1848, lance le journal républicain "La Vérité" qui devient en 1849 "Le Messager" et cesse de paraître en juillet 1850

  • Autre(s) graphie(s) : Chaillot jeune, P.. - Imprimeur-libraire. - 4e fils de l'imprimeur-libraire d'Avignon Jean II Chaillot et frère puîné de (Jean-) Étienne Chaillot. Réfugié avec ses parents aux Paluds-de-Monteux, près d'Avignon, pendant la période de la Terreur. S'établit imprimeur à Avignon en 1809. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 8 août 1816) et libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 1er août 1818). Auteur de plusieurs ouvrages d'histoire, "Histoire des opérations de l'armée royale..." (1816), "Histoire des révolutions de France..." (1817, 2 vol.), "Histoire d'Avignon et du Comtat Venaissin..." (1818, 3 vol.), ainsi que d'un "Manuel du libraire, du bibliothécaire et de l'homme de lettres..." (publié en 1828 sous le pseudonyme "Un Libraire") et d'un "Manuel de l'agriculteur du Midi..." (1838, nombreuses rééd.), toutes publications qu'il imprime lui-même. Lance en 1830 une "Revue des nouveautés" qui ne comptera que quelques livraisons. En activité jusqu'en 1845. Décédé le 1er janv. 1853. Son fils (Jean-Pierre-) Amédée Chaillot (1803-1892) est breveté imprimeur en sa succession le 26 mai 1853

  • Marchand-cartier actif à Marseille entre 1809 et 1833, auteur du tarot Conver. - Fils de Mathieu Conver et de Félicité Sauze. - Épouse Madeleine Anne Daniel entre 1815 et 1820. - Daté de 1760, le "tarot Conver" n'est pourtant attribuable ni à un aïeul, ni à un homonyme de Nicolas Conver. - À sa mort, sa veuve épouse en secondes noces, le 1er avril 1834, Crisante Bernard Ramond Mouren et dirige la fabrique de cartes, d'abord sous le nom de "Conver", puis, à partir de 1840, sous celui de "Veuve Conver (Nicolas) et Cie". - Elle cède son fonds et le nom Conver, mais non la boutique, en 1857 aux frères Levenq, qui adoptent la raison sociale "Levenq de Conver"

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Charles Crapelet. Breveté imprimeur le 1er avril 1811 (brevet renouvelé le 15 oct. 1816) et libraire le 6 juillet 1824. Membre de la Société de l'Histoire de France ; président de la Société royale des antiquaires de France. Auteur de nombreux ouvrages historiques (notamment sur l'imprimerie et son statut), philologiques et biographiques, dont certains publiés sous le pseudonyme d'"Antoine Nantua". Son fils Charles-Jean (ou : Jean-Charles) Crapelet est breveté en sa succession dès le 29 juillet 1842. Décédé à Nice en déc. 1842 lors d'une mission en Italie

    Travaille en association avec sa mère, veuve de Charles Crapelet, en 1809-1810

  • Libraire. - Gendre de Louis Rondonneau à qui il succède en 1820. Breveté libraire le 1er oct. 1812 ; brevet renouvelé le 15 mars 1817. Sa veuve, née Louise Varé, est brevetée en sa succession le 26 nov. 1823

    Jusqu'en 1820, travaille en association avec son beau-père Louis Rondonneau

Personnes ayant cessé leur activité en 180941 documents

  • Imprimeur-libraire et historien. - Natif de Trencsény en Hongrie (aujourd'hui Trenčin, Slovaquie). Étudie l'histoire à l'université de Buda (aujourd'hui Budapest), devient professeur d'histoire à l'académie de Pécs de 1788 à 1792 puis à partir de 1792 à celle de Pozsony (aujourd'hui Bratislava, Slovaquie). Épouse la fille de l'imprimeur de Pozsony János Schauff, et après la mort de ce dernier dirige l'imprimerie où il publie notamment des ouvrages historiques. Décédé en oct. 1809 à Pozsony. Ses héritiers dirigent l'imprimerie jusqu'en 1842

  • Imprimerie-librairie dirigée par Jean-Joseph Bénichet dit aîné qui s'est associé vers 1800 à son frère Jean-Marie Bénichet (17..-1816) dit cadet, sous la raison "Bénichet frères". En mars 1809, la société est dissoute mais les deux frères poursuivent leur activité de façon indépendante

  • Exerce l'imprimerie à Rouen dès 1791. S'associe en l'an III (1794-1795) avec un certain Thérouf, autre imprimeur de Rouen. Imprime le périodique "Télégraphe" en 1796. Le 1er juillet 1806, une liste des imprimeurs et libraires de Rouen établie par le préfet de la Seine-Inférieure (aujourd'hui Seine-Maritime) indique que Jean-Baptiste Berthelot imprime pour les colporteurs. Imprime principalement des œuvres théâtrales, en particulier d'Olivier Ferrand (1747-1809). Encore en activité en 1809. Aurait fait faillite avant 1810 et ne semble plus exercer au-delà de cette date

  • Libraire. - Né à Stockholm, de parents français. D'abord associé à Louis-Madeleine Ripault. Cède son officine à Monceau en 1809. Polygraphe, auteur notamment des tragédies "La Mort de Louis XVI" et "La Mort de Marie-Antoinette" (1793). Conservateur de l'Imprimerie royale sous la Restauration. Publie encore en 1837. A publié également sous le pseudonyme "Delanoë" ou "De Lanoë"

  • Autre(s) graphie(s) : Bleuet père. - Libraire. - Originaire de Carlepont (Oise), près de Noyon, fils d'un "laboureur". Dit majeur à son entrée en apprentissage, en mai 1762. Reçu libraire le 14 mai 1765. Vente après décès de son fonds à partir du 23 oct. 1810 (catalogue imprimé)

  • Ancien apprenti et gendre de Benjamin Tovey qui lui cède son affaire en 1775. Se retire en 1809 mais est encore attesté en 1812. - De 1787 à 1800, travaille en association avec Robert Brooke, qui lui est probablement apparenté ; de 1801 à 1804, avec John Rider

  • Hydrographe. - Officier de la Royal Navy

  • Libraire et éditeur, architecte, expert et arpenteur juré. - Natif de Lyon, où il exerce en qualité d'architecte, expert et arpenteur juré. Crée une école d'architecture rurale à Paris, où il s'établit également libraire vers 1790. Exerce également à Vincennes, en 1798-1799, et à Saint-Mandé, en 1802 au moins. Auteur d'ouvrages sur de nombreux sujets, dont l'économie rurale, le jeu de billard, l'élevage des faisans, les bergeries, le sucre de raisin, les poids et mesures, les récipients en béton, etc. Une de ses filles, Louise ou Marie Cointeraux, lui succède à partir de 1810 dans le commerce de librairie sous la raison "Mademoiselle Cointeraux". Décédé à Paris en mai 1830

  • Imprimeur. - Originaire de Levécourt (Haute-Marne), fils d'un maître d'école, entre en apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Pierre-Robert-Christophe Ballard en 1774 ; prote de l'imprimeur-libraire Jean-Georges-Antoine Stoupe en 1780, il s'établit à son compte vers 1793. D'après l'enquête des inspecteurs de la librairie (déc. 1810), il serait "mort de chagrin pour avoir perdu 150 000 francs avec les libraires". Décédé en oct. 1809. Sa veuve lui succède, attestée en 1810

  • Imprimeur-libraire. - En apprentissage à partir de 1750

Organisations créées en 180936 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 180913 documents

  • Ordre hospitalier et militaire fondé en 1191 lors du siège de Saint-Jean-d'Acre par des nobles du Saint Empire, notamment le duc Frédéric de Souabe. Reconnu en 1196 par Célestin III, avec la règle du Temple, confirmé en 1199 par Innocent III. - Napoléon prononça la dissolution de l'ordre dans les Etats de la confédération du Rhin en 1809, mais l'ordre survécut en Autriche puis changea de règle en 1839 ; Pie XI acheva la transformation en 1929 : le statut de frère-chevalier disparaissait juridiquement, l'ordre teutonique devenait un ordre de chanoines réguliers, un ordre religieux comme les autres

  • Congrégation fondée à la suite du pontificat de Martin V (1417-1431) chargée des eaux et routes dans l'état pontifical

  • Réunion de la diète convoquée par le tsar Alexandre 1er. - La Finlande est rattachée à l'Empire russe et obtient le statut de Grand duché autonome

  • De fév. 1806 à fév. 1807, imprime le "Journal typographique et bibliographique". En 1806-1809, publie le "Dictionnaire des ouvrages anonymes..." d'Antoine-Alexandre Barbier (1re éd., 4 vol.)

  • Imprimerie établie en 1802, après la fondation l'année précédente de l'administration des "Hôpitaux et hospices civils et des secours à domicile de Paris", gérée par le conseil général de la Seine. Un sieur Lucas se qualifie en mars 1806 de directeur de l'Imprimerie des hospices civils de Paris. Imprimerie encore en activité en 1809. À partir de 1822 au plus tard, Marie-Rosalie Huzard est l'imprimeur attitré des hospices civils de Paris

  • Imprimerie en activité à Paris en 1809. Imprime, du 2/3 juillet au 30 déc. 1809 au moins, le "Journal des curés, ou Mémorial de l'Église gallicane", rédigé par Mathieu-Guillaume-Thérèse Villenave (1762-1846) jusqu'en déc. 1809. Ne semble plus active après 1809

  • Manufacture de papiers peints, active à Paris de 1791-1809. - Pierre Jacquemart et Eugène Bénard louent la manufacture Réveillon à partir du 28 mai 1791 et la rachètent le 14 mai 1792

  • Premier organe de gouvernement autonome mis en place dans la "Bande orientale" (territoires espagnols se situant à l'Est du Río Uruguay, vice-royauté du Río de la Plata) après l'invasion de l'Espagne par Napoléon Bonaparte, en 1807

  • Organisme de gouvernement autonome destiné à mener la résistance contre l'occupation française ; créé le 11/07/1808, dissous le 22/07/1809

  • L'abbaye de bénédictines, fondée en 983, devint en 1589 un collège des jésuites puis une Studienstiftung. Elle fut détruite par un incendie en 1809

Organisations ayant débuté leur activité en 18091 document

  • Imprimerie en activité à Paris en 1809. Imprime, du 2/3 juillet au 30 déc. 1809 au moins, le "Journal des curés, ou Mémorial de l'Église gallicane", rédigé par Mathieu-Guillaume-Thérèse Villenave (1762-1846) jusqu'en déc. 1809. Ne semble plus active après 1809

Organisations ayant cessé leur activité en 18093 documents

  • De fév. 1806 à fév. 1807, imprime le "Journal typographique et bibliographique". En 1806-1809, publie le "Dictionnaire des ouvrages anonymes..." d'Antoine-Alexandre Barbier (1re éd., 4 vol.)

  • Imprimerie établie en 1802, après la fondation l'année précédente de l'administration des "Hôpitaux et hospices civils et des secours à domicile de Paris", gérée par le conseil général de la Seine. Un sieur Lucas se qualifie en mars 1806 de directeur de l'Imprimerie des hospices civils de Paris. Imprimerie encore en activité en 1809. À partir de 1822 au plus tard, Marie-Rosalie Huzard est l'imprimeur attitré des hospices civils de Paris

  • Imprimerie en activité à Paris en 1809. Imprime, du 2/3 juillet au 30 déc. 1809 au moins, le "Journal des curés, ou Mémorial de l'Église gallicane", rédigé par Mathieu-Guillaume-Thérèse Villenave (1762-1846) jusqu'en déc. 1809. Ne semble plus active après 1809

Œuvres créées en 1809132 documents

Œuvres terminées en 180935 documents

Spectacles représentés en 180935 documents

Documents publiés en 18092124 documents

  • 3 Sonates pour le piano-forte par J. B. Cramer. Oeuv. 41...

    Description matérielle : 40 p., 26 x 35 cm
    Description : Note : Daté d'après O. E. Deutsch, Musikverlagsnummern
    Édition : Leipsic : Breitkopf et Härtel , [1809]
    Compositeur : Johann Baptist Cramer (1771-1858)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb429272228]
  • 3 Sonates pour le piano-forte par J. B. Cramer. Oeuv. 41...

    Description matérielle : 40 p., 26 x 35 cm
    Description : Note : Daté d'après O. E. Deutsch, Musikverlagsnummern
    Édition : Leipsic : Breitkopf et Härtel , [1809]
    Compositeur : Johann Baptist Cramer (1771-1858)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42927214n]
  • 4e Grand Concerto : pour le pianoforte : [en mi ♭], composé... par D. Steibelt, piano

    Description matérielle : 1 Parties (22 p.), 33 cm
    Description : Note : Daté d'après O. E. Deutsch, "Musikverlagsnummern"
    Édition : Leipsic : Breitkopf et Härtel , [1809]
    Compositeur : Daniel Steibelt (1765-1823)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43283400q]
  • 4e Grand Concerto : pour le pianoforte : [en mi ♭], composé... par D. Steibelt, violon

    Description matérielle : 1 Parties (5 p.), 33 cm
    Description : Note : Daté d'après O. E. Deutsch, "Musikverlagsnummern"
    Édition : Leipsic : Breitkopf et Härtel , [1809]
    Compositeur : Daniel Steibelt (1765-1823)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432834012]
  • 4e Grand Concerto : pour le pianoforte : [en mi ♭], composé... par D. Steibelt, violoncelle

    Description matérielle : 1 Parties (4 p.), 33 cm
    Description : Note : Daté d'après O. E. Deutsch, "Musikverlagsnummern"
    Édition : Leipsic : Breitkopf et Härtel , [1809]
    Compositeur : Daniel Steibelt (1765-1823)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43283402d]
  • 8e Concerto pour violon avec accompagnement d'orchestre, composé par J. B. Viotti... [W I : 8]

    Description matérielle : 1 partie (10 p.) ; 35 cm
    Description : Note : Partie de violon seulement. - Daté d'après l'adresse bibliogr. et Devriès Lesure, "Dictionnaire des éditeurs de musique français", I
    Édition : Paris : Sieber père , [ca 1809]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43323996w]
  • À bas Molière, comédie en 1 acte... de MM. Merle et Désessarts [et Chazet]... [Paris, Variétés, 21 août 1809.]

    Description matérielle : In-8° , 48 p.
    Édition : Paris : Barba , 1809
    Auteur du texte : Joseph Desessarts d'Ambreville (1774-18..), Jean-Toussaint Merle (1782-1852)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309307939]
  • A bas Molière, comédie en 1 acte, mêlée de vaudevilles, de MM. Merle et Désessarts (et R. A. de Chazet). (Paris, Variétés, 21 août 1809.)

    Description matérielle : In-8° , 48 p.
    Édition : Paris : Barba , 1809
    Auteur du texte : René de Chazet (1774-1844)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30231919g]
  • Abrégé de géographie physique et politique

    Description matérielle : 96 p.
    Description : Note : Par L.-S. [sic] Auger, d'après Barbier
    Édition : Paris : Institution de MM. Bernard et Auger , [1809]
    Auteur du texte : Jean-Baptiste- Amand Auger (1784-1854)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30038150r]
  • Abrégé de la fable ou de l'histoire poétique, par le P. Jouvency, double traduction, l'une interlinéaire, l'autre françoise avec le texte latin en regard, par M. Du Marsais. Nouvelle édition... augmentée de l'Avis de Du Marsais aux personnes qui veulent se servir de ces versions, de notes grammaticales et de la traduction des deux derniers chapitres, par E.-L. Frémont

    Description matérielle : In-12, viii-IV-206 (sic pour 306) p.
    Édition : Paris : Périsse et Compère , 1809
    Auteur du texte : Joseph de Jouvancy (1643-1719)
    Éditeur scientifique : E.-L. Frémont (17..-1880?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30664671s]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données