Auteurs nés en 1824838 documents

Auteurs morts en 1824382 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 182444 documents

  • Variante(s) de prénom : Henry-Barthélemy. - Enseignant ; libraire et commissionnaire en librairie ; homme de lettres et auteur de manuels. - Natif d'Angoulême. Enseignant à Boulogne-sur-Mer puis Strasbourg, il se revendique disciple du pédagogue Jean-Joseph Jacotot (1770-1840). Breveté libraire à Angoulême le 30 nov.1824 en succession de François (-Xavier) Trémeau (1765-1836). Se démet de son brevet de libraire à Angoulême le 26 mars 1829 en faveur de Marie-Geneviève Leclerc (1795-1855). Se fixe à Paris et se consacre à la rédaction de manuels, publiant notamment dès 1829 "L'Enseignement universel mis à la portée de tous les pères de famille". Chevalier de la Légion d'honneur (15 juillet 1836). Publie en 1847 le "Petit Manuel des classes ouvrières". Décédé à Paris en nov. 1850

  • Libraire et commissionnaire (pour la France et pour l'étranger). - S'appelle en réalité Pierre-Adam Charlot. D'abord commis libraire chez la veuve Renard, puis chez François (-Julien) Béchet (aîné), dont il épouse la fille Louise-Marie-Julienne (1801-1880) en juillet 1824 et qui lui cède sa librairie pour les articles de fonds et la commission. Louis Ravier se démet en sa faveur en juin 1824 ; il est breveté le 27 juillet 1824 en sa succession. Autorisé par son beau-père à ajouter "Béchet" à son patronyme, il publie sous la seule raison "Charles (-) Béchet", ce qui lui vaut un procès en juillet 1827. Publie de nombreux catalogues de sa librairie. Acquiert en mai 1828 les assortiments d'Aimé André, à qui il succède quai des Augustins. Dit âgé de 30 ans en avril 1824. À sa mort (le 25 avril 1829 à Paris), après une longue maladie, il est couvert de dettes. Sa veuve obtient de lui succéder et est brevetée le 27 oct. 1829

  • Libraire-éditeur. - Né à Paris d'après l'état civil parisien reconstitué. Fils du libraire François-Albert Bellavoine (1766-18..), avec lequel il est associé. Breveté libraire à Paris le 11 mai 1824 en succession de Pierre-François Plancher. Exerce en 1825-1827 sous la raison "Félix Bellavoine et compagnie", temporairement associé au libraire Jacques Lecerf (un catalogue de la "librairie de Bellavoine et Lecerf" est publié en 1825). Exerce en 1830 sous la raison : "À la Librairie pour la jeunesse, chez Bellavoine". Aucune publication à son adresse n'est connue après 1830. Se démet de son brevet de libraire en faveur de son fils Eugène-Félix Bellavoine (1835-18..?) le 18 nov. 1862. Un "Bellavoine" ou "de Bellavoine", expert en vente de tableaux et "appréciateur", est attesté à Paris à partir de 1841 jusqu'en 1858 : peut-être lui est-il apparenté ?

  • Libraire-éditeur et imprimeur ; imprimeur en taille-douce ; imprimeur de la préfecture de police [de Paris] (1848) ; imprimeur de l'Institution nationale des sourds-muets de Paris (1873). - Fils d'un commis d'octroi. Breveté libraire à Paris le 13 avril 1824, en succession de Jean-Baptiste Demoraine (17..-1824), décédé. Exerce avec la veuve de Jean-Baptiste Demoraine (1760?-1844) sous la raison "Veuve Demoraine et Boucquin" ; ensemble ils acquièrent en 1825 le fonds du libraire parisien Christophe-César-Jean-Baptiste Tiger (1759-1825) et succèdent à ses adresse et enseigne. Paul-Joseph Boucquin publie en 1841 l'"Almanach général des villes et des campagnes". Breveté imprimeur à Paris le 5 déc. 1846 en succession d'Auguste-Jean-Pierre Lottin de Saint-Germain, dont il reprend également le fonds. Breveté imprimeur en taille-douce à Paris le 23 sept. 1852. Encore en activité en 1879

    Travaille en association de 1824 à 1844 avec la veuve de Jean-Baptiste Demoraine

  • Imprimeur-libraire ; éditeur. - Natif d'Avignon, fils de l'imprimeur-libraire avignonnais François-Balthazar Chambeau (1750-182.?). Breveté imprimeur et libraire à Avignon le 14 déc. 1824 en succession de son père. Qualifie en 1830 son établissement de "Librairie ecclésiastique et classique". Imprime la même année deux prospectus pour "Le Franc-Parleur du Vaucluse". Publie un catalogue de sa librairie en 1834. Aucune publication à son adresse n'est connue au-delà de 1843, mais il figure encore à l"Annuaire de l'imprimerie" de 1845

  • Imprimeur-libraire ; propriétaire et éditeur de périodiques. - Natif de Neauphe-sur-Dive (Orne), fils du marchand et maire adjoint d'Escorches (Orne) Jacques Crestey. Ouvrier imprimeur dès 1814, et à partir de 1821 chez l'imprimeur de Domfront Michel Marre. Rachète le fonds et le matériel de celui-ci en 1824. Breveté imprimeur à Domfront le 26 oct. 1824, en remplacement de Michel Marre. Imprime les "Affiches, annonces et avis divers de Domfront" du 26 oct. 1828 au 15 avril 1832. Demande un brevet de libraire à Domfront en 1830, mais n'est breveté que le 20 avril 1832. Propriétaire-éditeur et imprimeur du "Journal de Domfront et de l'arrondissement" du 10 août 1845 au 12 juin 1853. Décédé à Domfront en juin 1853. Martial-Pierre Noire, breveté le 30 mai 1854, le remplace en qualité de libraire. La veuve de Louis-Jacques Crestey, Virginie Petron, brevetée le 22 juin 1854, et dite alors âgée de 55 ans, lui succède en qualité d'imprimeur sous la raison "veuve Crestey". Cette dernière exerce jusqu'en 1858, date à laquelle son fils, Ernest Crestey, breveté imprimeur le 30 mars 1858, lui succède

  • Variante(s) de prénom : Pierre-Robert. - Libraire. - Né à Paris le 2 sept. 1798 d'après l'état civil parisien reconstitué. Breveté libraire le 9 juin 1824 en succession d'Olivier Armand. Son dossier de brevet mentionne une convention signée entre Élie Dabo et la dame Binet le 28 mai 1824 pour l'achat d'un brevet moyennant la somme de 1 400 francs. Publie aussi sous la raison "Librairie moderne" en 1829. Ne semble plus en activité après 1829

  • Imprimeur et imprimeur lithographe. - Natif de Clermont (Oise), fils de l'imprimeur-libraire clermontois Louis-Armand I Danicourt. Épouse la fille de Mme Huet-Perdoux, veuve de Robert-Frédéric Huet, imprimeur-libraire à Orléans, à l'imprimerie de qui il succède, sous le nom de "Danicourt-Huet". Breveté imprimeur en lettres le 26 oct. 1824 et imprimeur lithographe le 20 avril 1829. Imprime les "Mémoires de la Société des sciences" d'Orléans de 1825 à 1846

    À partir de 1840, travaille en association, sous la raison "Danicourt et Pagnerre", avec Étienne-Édouard Pagnerre, qui succédera à ses brevets le 29 mai 1846

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur lithographe ; imprimeur en taille-douce ; éditeur ; imprimeur de l'École royale militaire (ou : École royale de cavalerie) de Saumur (1830-1839). - Natif de Saumur (Maine-et-Loire). Fils de l'imprimeur-libraire de Saumur Dominique-François-Jean Degouy (1774-1848), dit Degouy aîné. Travaille dans l'imprimerie de son père dès 1817. Auteur, sous le nom "A. Degouy fils" en 1822, du "Discours en vers sur la bienfaisance, prononcé dans la loge de l'Union fraternelle de Saumur..." et d'autres pièces de poésie publiées la même année. Breveté imprimeur à Saumur le 25 mai 1824, en succession de son père qui se démet en sa faveur ; exerce sous la raison "A. Degouy". Épouse Laure Degouy, sa cousine germaine, fille du libraire François-René Degouy (1779-1860?). Édite et imprime à partir de mai 1825 les "Affiches, annonces et avis divers de Saumur : département de Maine-et-Loire". Breveté libraire à Saumur le 4 sept. 1829 en remplacement de François-René Degouy dit Degouy-Delaroche, son oncle et beau-père, avec lequel il était associé depuis 1824 sous la raison "Degouy-Delaroche et A. Degouy". Breveté imprimeur lithographe à Saumur le 20 avril 1832. La "Bibliographie de la France" indique qu'à partir du 1er avril 1835 il associe à sa maison de commerce M. Delaloy-Dubosse, que leur raison sociale est "A. Degouy et compagnie" et qu'il a été admis à présenter au Roi, en oct. 1835, l'ouvrage "Esquisses historiques des différents corps qui composent l'armée française", orné de 13 planches. Membre en 1837 de la Société industrielle d'Angers. Transmet le 29 oct. 1839 ses brevets d'imprimeur et d'imprimeur lithographe à Paul Godet (1802-18..). Décédé à Beaufort-en-Vallée (Maine-et-Loire) en janv. 1859

  • Libraire-éditeur. - Natif d'Antibes. Fils d'un garde-magasin d'hôpital militaire. Employé en 1825 chez le libraire parisien François-Denis Dalibon, galerie de Nemours au Palais-Royal, il commence dès 1823-1824 une activité d'éditeur, notamment avec Charles Nodier. Fait imprimer ses éditions par Jules Didot puis par Gaspard Doyen. Breveté libraire le 21 fév. 1826, en remplacement de Charles-Louis-Maurice Charrier qui se démet en sa faveur. Publie notamment les ouvrages de Charles Nodier et de libéraux. En association avec son demi-frère Louis Rathelot, il publie sous la raison "Delangle frères" de mai 1826 à 1830. En difficulté dès 1830, il cesse complètement son activité en 1831. Mentionné dans l'ouvrage d'Émile Babeuf, "Procès des ex-ministres..." (Paris, 1831, t. III) comme témoin des débuts de la révolution de juillet 1830 dans son quartier, on le dit alors âgé de 33 ans. Ruiné, il est d'abord employé en 1832 au théâtre de la porte Saint-Martin. Termine sa carrière comme chef de bureau au chemin de fer d'Orléans. Décédé à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) en août 1866. Père des graveurs sur bois Anatole et Auguste Delangle

Personnes ayant cessé leur activité en 182452 documents

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire du Roi (et du parlement [de Metz]) (1786-1792) ; imprimeur de la municipalité [de Metz] ; du département et du district (1790) ; du Roi (et de la préfecture de la Moselle) (1814) ; de la Société d'agriculture. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire de Metz Joseph Antoine. En 1801, son entreprise est entièrement détruite par un incendie. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 20 nov. 1818). Se retire en 1824 après avoir cédé son affaire à son neveu par alliance Charles Dosquet, breveté le 24 fév. 1824 en sa succession

    De 1785 à 1794 au moins, travaille en association avec sa mère, veuve de Joseph Antoine

  • Graveur éditeur anglais

  • En 1792-1793, travaille en association avec Benjamin Bell

  • Libraire. - Natif de Paris. En activité dès 1792. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 6 janv. 1820). Se démet en faveur d'Auguste Udron, breveté libraire le 10 août 1824. Décédé à Paris en déc. 1825

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Paris. En activité dès 1796. Breveté imprimeur le 1er avril 1811 (brevet renouvelé le 15 oct. 1816). Se démet le 23 août 1821 ; François-Pierre Hardy est breveté imprimeur en sa succession le 6 sept. 1821. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). Jean-Baptiste-Augustin Imbert est breveté libraire en sa succession le 20 avril 1824

    De 1800 à 1810 environ, travaille en association avec son frère J.-P. Brasseur

  • Libraire et auteur. - Natif de Paris. Avocat de formation. En apprentissage de libraire à Paris à partir d'août 1783. Reçu libraire le 7 août 1787 en vertu d'un arrêt du Conseil du 23 juillet précédent le dispensant d'achever son apprentissage, il aurait commencé à exercer dès 1786. Se déclare en faillite le 24 déc. 1789. Tient imprimerie, en 1790-1791 au moins. Publie plusieurs catalogues de sa librairie. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). En faillite à nouveau en nov. 1813. Auteur de plusieurs guides de voyages et de traductions de l'anglais, ainsi que d'ouvrages d'instruction. Encore en activité en 1824, il se démet en faveur de Lazare-François Hivert, breveté libraire le 19 avril 1825. Père du libraire Alexandre Briand dit "Briand fils", en activité à partir de 1810

    Associé au libraire Daniel-Michel Le Tellier, rue du Jardinet, entre sept. 1798 et oct. 1802

  • Exerce à Paris comme imprimeur-libraire dès 1797. Travaille occasionnellement avec le libraire C. Carteret entre 1797 et 1799. S'associe à Joseph I Gabon (1752-1833) de 1799 à 1802. N'est pas maintenu comme imprimeur en 1811. Breveté libraire à Paris le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). De 1819 à 1824, il édite avec son associé Jacques-Simon Chaudé de nombreux ouvrages scientifiques sous la raison "J. Ant. Brosson et J. S. Chaudé, libraires-éditeurs". Se démet en faveur de François-Marie Maurice, breveté en sa succession le 24 août 1824

  • Libraire ; marchand de musique et d'opéras-comiques. - Originaire de Morigny (Manche), près de Villedieu-les-Poêles. Apprenti du libraire parisien Jacques-François Valade à partir du 1er août 1773. Reçu maître le 21 mars 1777. Père de Jacques-Charles Brunet (1780-1867), libraire, bibliographe et auteur du "Manuel du libraire". Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). Décédé à Paris en mai 1824. Charles-Nicolas Mahieux est breveté libraire en sa succession le 22 juin 1824

    À partir de 1797, associé à Louis Rondonneau pour la publication de vaudevilles. À partir de 1804, associé à son fils Jacques-Charles Brunet

  • Variante(s) de prénom : Georges-François. - Libraire. - Natif de Verneuil-sur-Avre (Eure). En apprentissage chez le libraire-relieur parisien Pierre Vente à partir de juillet 1785, après avoir travaillé chez d'autres libraires. Reçu libraire le 1er sept. 1786 après avoir obtenu par arrêt du Conseil du 21 août 1786 une dispense d'apprentissage. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 15 mars 1817). Se retire entre 1824 et 1826. Encore en vie en 1829

    Travaille en association avec le libraire Richard (17..-1801) et Louis Ravier de déc. 1798 à oct. 1801, avec Louis Ravier seul à partir d'oct. 1801, avec Jean-Baptiste-Nicolas Crapart de 1801 à 1808-1809. Encore en association avec Louis Ravier en 1824

  • Variante(s) de prénom : Guillaume-Denis-Romain-Emmanuel. - Établi imprimeur dès le début de la Révolution ; également auteur d'almanachs. Aurait subi "des malheurs et des pertes" d'après l'enquête des inspecteurs de la librairie (déc. 1810). N'est pas maintenu comme imprimeur en 1811 mais breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 15 mars 1817). Se démet en faveur d'Henri-Jules Jeannin, breveté libraire en sa succession le 2 nov. 1824

    Au début de son exercice, travaille en association avec Chevée, puis avec Louis Courcier ; à la fin de son exercice, travaille en association avec son fils Zoé-François-Isidore Caillot (né en 1792), breveté libraire en sept. 1821

Organisations créées en 182458 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 18245 documents

Organisations ayant débuté leur activité en 18241 document

  • Maison d'édition et librairie. - Publie des écrits catholiques, notamment le périodique "Mémorial catholique" (1824-1830), fondé par Philippe Gerbet, Félicité de La Mennais, Antoine de Salinis, Arsène O'Mahony et Victor-Amédée Waille

Œuvres créées en 1824153 documents

Œuvres terminées en 182438 documents

Spectacles représentés en 182424 documents

Documents publiés en 18245369 documents

  • 11e banquet. Couplets chantés au banquet de MM. les officiers, sous-officiers et grenadiers du 4e bataillon de la 5e légion, le 30 août 1824

    Description matérielle : In-8, 8 p.
    Description : Note : Par V. Le Loutre, Drujon, de Chandezon, de Rougemont
    Édition : [Paris] : impr. de Vve J.-L. Scherff , [1824]
    Auteur du texte : Michel-Nicolas Balisson de Rougemont (1781-1840)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30783732h]
  • Le 12avril, anniversaire de la rentrée des Bourbons dans leur capitale, par A. d'Egvilly

    Description matérielle : In-8° , 10 p.
    Édition : Paris : A. Boucher , 1824
    Auteur du texte : Armand d' Egvilly (1769-1856)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30395963b]
  • 12 Valzes pour guitare seule composées par Mauro Giuliani. Op. 21...

    Description matérielle : 10 p., 33 cm
    Description : Note : [Journal de lyre ou guitare] ; 13e année [1824] ; 11e livraison. - Identification de périodique et date très incertaines. - Périodique daté d'après C. Hopkinson, "A Dictionary of Parisian music publishers"
    Édition : Paris : A. Meissonnier , [1824]
    Compositeur : Mauro Giuliani (1781-1829)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43015759w]
  • 1re improvisation en vers français faite par Eugène de Pradel... le 18 juillet 1824

    Description matérielle : 8 p.
    Description : Note : Lithographié
    Édition : Paris : Dejernon , [1824]
    Auteur du texte : Eugène de Pradel (1787?-1857)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31145883f]
  • Le 27 septembre 1824, vaudeville en 1 acte et à grand spectacle, par MM. Saint-Hilaire et Franconi Jne... [Paris, Cirque-olympique, 4 novembre 1824.]

    Description matérielle : In-8° , 36 p.
    Description : Note : *Voir à l'article Villain de Saint-Hilaire (Amable-Marie-Sabin) d'autres ouvrages
    Édition : Paris : Quoy , 1824
    Auteur du texte : Henri Franconi (1779-1849), Amable de Saint-Hilaire (1799-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312816321]
  • 2 Airs à 1 v. et acc. tirés de Didone abbandonate

    Description matérielle : P. 90, 150, in-fol.
    Description : Note : Dans : Journal d'Euterpe, Paris, 1824, [XII]
    Édition : Paris : [s.n.] , 1824
    Compositeur : Saverio Mercadante (1795-1870)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431488857]
  • 3eme Quatuor de A. P. F. Boëly. arrangé à 4 mains sur le piano

    Description matérielle : 40 p. : 35,5 x 27 cm.
    Description : Note : Manuscrit autographe à l'encre noire : mise au net avec quelques traces de grattage. - Aucune date; selon B. François-Sappey le quatuor date des années 1824-1827, aucune date pour l'arrangement. - A servi à la gravure de l'édition Richault (éd. posth. ) : annotations au crayon noir et n° d'opus ("OEu. 31") et n° de cotage (13378 R) inscrits à l'encre en p. 1. - Edition sous la cote Ac. p. 2600
    Sources : Brigitte François-Sappey : Alexandre P. F. Boëly.... Paris, 1989 [BN. Mus. Vmc. 11671
    Édition : , S. d.
    Compositeur : Alexandre Pierre François Boëly (1785-1858)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39685469k]
  • Les 3 Jumeaux vénitiens, comédie italienne en 4 actes, par Colalto et dialoguée en français, par Marcouville. [Comédiens Italiens, 7 décembre 1777.]

    Description : Note : Fin du répertoire du Théâtre français. (Edition Lepeintre.) Tome 17
    Édition : Paris, Vve Dabo , 1824
    Auteur du texte : Pierre-Augustin Lefèvre de Marcouville (1723-1790)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb324174606]
  • Les 3 Secrétaires, ou Gusman, Morillos et Lazarille, comédie en 3 actes, par M. de Rougemont, représentée, pour la première fois, sur le théâtre de l'Odéon, le 9 avril 1811

    Description : Note : Fin du répertoire du Théâtre français. (Edition Lepeintre.) Tome 25
    Édition : (Paris, Vve Dabo , 1824)
    Auteur du texte : Michel-Nicolas Balisson de Rougemont (1781-1840)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317550348]
  • 3 Sonates non difficiles mêlées de 3 thèmes variées [sic] pour le pianoforte : oeuv. 60..., composées... par F. Kuhlau

    Description matérielle : 3 fasc., 31 p., 33 cm
    Description : Note : Daté d'après Grove
    Édition : Hambourg : A. Cranz , [1824]
    Compositeur : Friedrich Kuhlau (1786-1832)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb430816442]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données