###linked authors as relations###

Verwandte Autoren - Placide Deseille (1926-2018)

Alle (460 Beiträger)
  • Digitalisierte

    Autre(s) graphie(s) : Desaint aîné. - Libraire. - Originaire de Guignecourt-lès-Beauvais (Oise). Précepteur au collège de Beauvais, puis professeur à l'université de Paris. Reçu maître en juin 1720 comme libraire juré de l'université ; admis dans la communauté en vertu de l'arrêt du Conseil du 20 déc. 1725. Membre de la Compagnie des usages et de la Compagnie de Trévoux. L'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery le dit âgé de 60 ans au 1er janv. 1752. Se retire quelques années avant sa mort et cède son fonds à son neveu Nicolas Desaint

    À partir de 1740, et jusqu'en 1764 (après juillet), travaille en association à Paris avec Charles Saillant qui a été son apprenti. Entre 1741 et 1758 environ, publie des livres d'usage du diocèse de Beauvais en association avec son frère puîné François Desaint (1694-1761), libraire à Beauvais, sous la raison "Frères (ou : Fratres) Desaint"

    common contribs ###of Jean Desaint (1692?-1776) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Variante(s) de prénom : Jean-Baptiste. - Libraire. - Fils d'un bourgeois de Paris. Dit âgé de 17 ans à son entrée en apprentissage (nov. 1700) chez le libraire parisien Jean I Boudot. Quittancé par celui-ci le 19 nov. 1704. Reçu maître libraire le 10 mai 1707. Inscrit comme imprimeur en janv. 1710 sans être formellement reçu. Décédé à Paris en janv. 1733

    Travaille en association avec Guillaume II Desprez

    common contribs ###of Jean Desessartz (1683?-1733) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire ; imprimeur (et libraire) ordinaire du Roi (1740-1790) et du clergé de France (1747-1789) ; imprimeur ordinaire de Madame Marie-Adélaïde de France. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Guillaume II Desprez (1680?-1753). Reçu imprimeur ordinaire du Roi en sa survivance dès août 1740. Reçu libraire le 7 déc. 1741 et imprimeur le 10 déc. 1743. Rachète dès sept. 1741 le fonds de son père, en association avec son beau-frère Pierre-Guillaume Cavelier (1714-17..), pour la somme de 300 000 l. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, "il est fort riche, il imprime beaucoup de livres de devotion et est imprimeur du clergé. Il est assés vereux. Le 2. juin 1749, il a imprimé et vendu un ecrit intitulé Illusion faite au public par la fausse description que M. de Montgeron a fait[e] de l'etat present des convulsionnaires. Le 15. octobre 1750. malgré la deffense expresse de vendre des extraits des procés verbaux du clergé, il en a repandu dans le public..." Il est cependant élu adjoint au syndic de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 13 juillet 1753. Publie de nombreux livres de dévotion, bibles, écrits jansénistes et ouvrages d'érudition des bénédictins de Saint-Maur. Administrateur de l'hôpital des Petites-Maisons en 1765. Le 27 sept. 1765, on saisit chez lui des exemplaires des "Actes de l'Assemblée générale du clergé de France sur la religion" condamnés par le parlement de Paris. Doyen des imprimeurs ordinaires du Roi en 1788. Se retire en 1790 après avoir obtenu par arrêt du Conseil du 5 oct. 1789 que Nicolas-Toussaint Méquignon lui soit adjoint en qualité de survivancier. Décédé à Paris en juin 1795. Guillaume-Nicolas Desprez et son épouse Henriette-Élisabeth Pannelier (17..-1754), fille d'un entrepreneur des bois de la Marine, ont eu au moins une fille, Henriette-Élisabeth

    Au début de son exercice, travaille en association avec son beau-frère Pierre-Guillaume Cavelier

    common contribs ###of Guillaume-Nicolas Desprez (1713-1795) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire ; imprimeur et libraire ordinaire du Roi (1686). - En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Denis de La Noue à partir de mars 1643. Reçu libraire le 30 mars 1651, il publie au moins une mazarinade en 1652 mais n'aurait ouvert boutique qu'en 1654. Rachète le fonds du libraire Charles Savreux vers 1673-1674. Ouvre un atelier d'imprimerie dès 1687, mais ne sera reçu imprimeur en la communauté qu'en nov. 1706. Dit âgé de 72 ans lors de l'enquête de nov. 1701. Décédé le 4 juillet 1708. Inventaire après décès les 22 juillet et 22 oct. 1709

    common contribs ###of Guillaume Desprez (1629?-1708) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire ; imprimeur (et libraire) ordinaire du Roi. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Guillaume I Desprez. Maître ès arts de l'université de Paris. Reçu libraire le 23 nov. 1706 et imprimeur le 5 juillet 1708. Épouse en premières noces Élisabeth Legras, décédée en 1713, dont il a deux enfants : Catherine-Élisabeth (170.? - déc. 1747), qui épouse en déc. 1730 l'imprimeur-libraire Charles-Jean-Baptiste Delespine (1705-1787) ; Guillaume-Nicolas (1713-1795), imprimeur-libraire. En 1714, il rachète l'imprimerie de Frédéric II Léonard (5 presses). Se démet en 1743 en faveur de son fils Guillaume-Nicolas Desprez et se retire, mais est encore attesté par les "Tableau des libraires" de 1749 à 1752. L'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery indique, à la date du 1er janv. 1749, qu'il a déjà quitté. Administrateur des hôpitaux de la Trinité et des Petites-Maisons. Décédé à Paris le 31 oct. 1753. De sa seconde épouse Marie-Anne Cornillier, décédée le 29 déc. 1746, il a eu trois filles : Antoinette-Agathe (171.?-1804?), mariée le 26 sept. 1741 à l'imprimeur-libraire Pierre-Guillaume Cavelier (1714-17..) ; Anne-Marie, épouse du marchand mercier parisien François Gallet ; Angélique-Gabrielle-Élisabeth, qui elle aussi s'est mariée avec un marchand mercier nommé Marigner

    Associé à Jean Desessartz entre 1707 et 1733

    common contribs ###of Guillaume Desprez (1680?-1753) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Autre(s) graphie(s) : Deuchinus, Petrus. - Imprimeur. - D'origine française

    common contribs ###of Pietro Deuchino (15..-1581) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire. - Originaire de Lyon, fils d'un marchand de toiles. Après des études universitaires, il entre en apprentissage à Paris chez l'imprimeur-libraire François Muguet, lui-même originaire de Lyon, en janv. 1664 ; dit alors âgé de 25 ans. Établi à Paris dès 1675. Associé à Marie Mariette, veuve du libraire Jean Du Puis, dès fév. 1676, il n'est reçu libraire que le 8 fév. 1679, sur arrêt du Conseil. Dit âgé de 37 ans à son mariage avec Marie Mariette (fév. 1679), et de 72 ans lors de son décès (avril 1716). En 1690, il se dit né en 1642. Élu consul en janv. 1713. Décédé en avril 1716 à Paris ; sa veuve lui succède. Père du naturaliste et historien d'art Antoine-Joseph Dezallier d'Argenville (1680-1765)

    common contribs ###of Antoine Dezallier (1642?-1716) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi ; fondeur de caractères. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Pierre Didot (aîné). Breveté imprimeur en succession de son père le 6 avril 1822 et libraire le 30 mars 1824. Également fondeur de caractères. Après 1830, transporte son imprimerie et sa fonderie à Bruxelles et les vend au gouvernement belge. Perd la raison en 1838. Son matériel sera vendu. Également auteur d'un opuscule sur la ponctuation. Chevalier de la Légion d'honneur. Antoine-Louis Vassal est breveté imprimeur en sa succession le 23 juillet 1841. Henri Plon (1806-1872) rachète en 1841 la totalité des poinçons et matrices de Jules Didot

    common contribs ###of Jules Didot (1794-1871) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Autre(s) graphie(s) : Kalis, Dirck van. - Libraire-relieur

    common contribs ###of Dirck Dircksz (16..-1673) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Libraire

    common contribs ###of Benjamin Dodd (17..-1765?) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Originaire d'Orléans. Après des études à Paris et à Padoue et un séjour à Venise comme secrétaire d'ambassadeur (1528-1529), il étudie le droit à Toulouse. Là, orateur de la nation française, il provoque des désordres et doit quitter la ville. S'installe à Lyon et devient correcteur d'imprimerie chez Sébastien Gryphius en 1534. Obtient de François Ier en mars 1538 un privilège général de 10 ans pour tout livre composé, traduit ou édité par lui. Négligeant de demander toute autorisation préalable et composant parfois des ouvrages jugés hérétiques, il est incarcéré à plusieurs reprises entre 1542 et 1546. Condamné à mort le 2 août 1546, il est pendu puis brûlé le lendemain place Maubert à Paris

    common contribs ###of Étienne Dolet (1509?-1546) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Autre(s) graphie(s) : Dolhopffius. - Variante(s) de prénom : Georg Andreas. - Imprimeur du prince-évêque de Strasbourg (1684) ; de l'académie de Molsheim (1686). - Né en 1626 ou 1627. Gendre et associé de l'imprimeur-libraire de Strasbourg Jean-Eberhard Zetzner. Ne figure pas en personne à l'enquête de 1700-1701. Dit âgé de 84 ans lors de son décès (avril 1711)

    common contribs ###of Georges-André Dolhopff (1627?-1711) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Libraire ; libraire juré [de l'université de Paris]. - Frère du libraire parisien Guillaume Drouart ; gendre d'Ambroise Girault et neveu par alliance et héritier de Jérôme de Marnef. Oncle du libraire Pierre I Cavellat. Encore en activité en nov. 1587. Veuve attestée en déc. 1589. A pu être confondu avec un fils, Pierre (1553-1594), qui ne semble pas avoir exercé, du moins à son compte

    common contribs ###of Pierre Drouart (15..-1589?) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire et fondeur de caractères. - Natif de Villers-en-Arthies (Val-d'Oise). Aurait d'abord travaillé dans l'imprimerie à Paris. S'établit à Genève où il achète une maison en juin 1537. De confession calviniste. Reçu habitant de Genève en 1538 puis bourgeois de la ville le 30 janv. 1540, il y exerce l'imprimerie. En oct. 1540, on lui confie la mission de porter une lettre à Jean Calvin, alors à Strasbourg, pour lui demander de revenir à Genève. Vers le début de 1542, Michel Du Bois quitte Genève et l'Église réformée et s'établit à Lyon, où des impressions à son nom sont connues de 1551 à 1558 ; il y imprime notamment pour Jean II Frellon. Serait rentré à Genève dès 1557 ; il y est déchu de sa bourgeoisie et d'abord emprisonné. À nouveau reçu bourgeois de la ville en mars 1559. Testament 15 janv. 1561. Décédé à Genève en avril ou mai 1561. L'imprimeur Étienne Anastaise reprend son matériel et héberge sa fille et héritière Simone Du Bois entre juillet 1570 et juillet 1572 au moins

    common contribs ###of Michel Du Bois (1500?-1561) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Autre(s) graphie(s) : Du Boys ; Sylvius ; Sylvus. - Vraisemblablement originaire de Soissons. Maître ès arts. Aurait rencontré l'humaniste Conradus Mutianus à Bologne dès 1494. En activité à Paris au plus tard en 1525. Quitte Paris en 1529 en raison de ses opinions religieuses et introduit la typographie à Alençon, où il imprime des traductions de la Bible et des ouvrages de propagande luthérienne. Poursuivi après des profanations commises dans la région d'Alençon, il revient à Paris sans doute au début de 1534. En 1535, après l'affaire des Placards, il est menacé de bannissement. On perd sa trace. Serait peut-être allé à Genève sous le nom de "Simon Du Bosc". A souvent publié de manière anonyme ; a imprimé vers 1533 deux ouvrages sous les fausses adresses de "Bâle, Thomas Wolff, 1523" et "Turin, 1525". Aurait peut-être publié un livre d'heures dès 1521 sous le nom de Jean de Brie. Auteur d'une épître dédicatoire pour les "Aphorismi" d'Hippocrate (1527)

    common contribs ###of Simon Du Bois (imprimeur-libraire, 14..-15..) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Libraire. - Fils du libraire parisien Toussaint Du Bray (1580?-1637). Reçu maître le 23 janv. 1636. En 1642, succède à sa mère, veuve de Toussaint Du Bray. Gendre (juin 1642) du libraire Sébastien Chappelet (1589-1647), dont il reprend l'une des enseignes. Décédé à Paris en avril 1674. Sa veuve Madeleine Chappelet (162.-1691) lui succède

    common contribs ###of Jean Du Bray (1611-1674) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Variante(s) de prénom : Toussainct(s) ; Tussanus. - Libraire ; libraire juré de l'université [de Paris] (1624). - Fils d'un maître fripier parisien décédé peu avant le 28 oct. 1583. Beau-frère du fondeur et imprimeur parisien Jacques I de Sanlecque. En apprentissage en 1600. Établi avant le 21 déc. 1602. Encore mineur (moins de 25 ans) au 1er oct. 1603. Décédé à Paris le 28 fév. 1637. Inventaire après décès 11 mars 1637. Veuve attestée en 1637

    common contribs ###of Toussaint Du Bray (1580?-1637) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Digitalisierte

    Imprimeur-libraire ; graveur et fondeur de caractères, musicaux en particulier. - Originaire de Provins, d'où son surnom latin d'"Agendicus". Spécialisé dans l'impression musicale à partir de 1549 environ. Décédé avant le 25 juillet 1576

    common contribs ###of Nicolas Du Chemin (1515?-1576) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Imprimeur-libraire et fondeur de caractères. - Décédé avant le 31 juillet 1616 (sa veuve obtient un privilège à cette date)

    common contribs ###of Jacques Du Clou (15..-1616) and Placide Deseille (1926-2018)###

  • Autre(s) graphie(s) : Du Creu ; Du Creux dict(us) Molliard, Jacobus ; Du Creux alias Molliard. - Du fait d'une interruption d'exercice de 1618 à 1642 et de la disparition du surnom "Molliard" après cette date, il faut peut-être distinguer deux Jacques Du Creux successifs. A imprimé, sans toujours faire figurer son nom, pour les grands libraires de Lyon, notamment Horace et Jacques Cardon, les Gabiano, et, entre 1647 et 1651, la "Compagnie des libraires" formée autour de Jérôme de La Garde

    common contribs ###of Jacques Du Creux (imprimeur, 15..-165.?) and Placide Deseille (1926-2018)###

Alle (460 Beiträger)