Cham (1818-1879)

Image from Gallica about Cham (1818-1879)
Country : France
Language : français
Gender : masculin
Birth : Paris, 1er arrondissement (France), 26-01-1818
Death : Paris (France), 06-09-1879
Note :
Dessinateur et caricaturiste. - Écrivain. - Comte
Field : Dessin. Arts décoratifs
Arts graphiques
Variants of the name : Amédée de Noé (1818-1879)
Charles-Amédée-Henry de Noé (1818-1879)
Vicomte de Noé (1818-1879)
ISNI : ISNI 0000 0001 1071 403X

Activities of Cham (1818-1879) (482)

Lithographe (126)

Le Tannhauser demandant à voir son petit frère
Zouaves et Croates
Dis-donc, mon ami..., après toi, c'est bien fade l'Autrichien !..
Demeurent-ils haut..., ces diables d'Autrichiens !... - Oui..., mais nous allons leur faire prendre des sous-sol !..
Es-tu cachotier !... tu ne m'avais jamais dit que tu tenais une pension..., dit un zouave à un de ses camarades, qui surveille des prisonniers autrichiens
Ces bons Italiens !... voilà quinze jours que je n'ai pas mis un pied par terre... toute la journée en triomphe !..., dit un soldat français que deux Italiens portent sur leurs épaules
Giacomo Meyerbeer et l'"Africaine"
Argument victorieux d'un membre de la Société du Dix Décembre
"Candidature romantico-politique d'Eugène Süe", qui se dirige vers le palais de l'Assemblée nationale, monté à califourchon sur le dos du Juif Errant et accompagné par la troupe des personnages de ses romans. A dr., et le n° 155
Le colonel Ratapoil, membre d'une société de bienfaisance, faisant une distribution de cotrets à l'entrée de l'hiver
M.r Thiers en voyage. - Postillon... postillon !... pas par là... il est donc sourd ce postillon !...
Ledru banqueteur, fesant son tour de France
"Ce qu'on appelle des idées nouvelles en 1848" Six petites images à clairevoie, superposées 2 par 2 et ayant chacune sa légende, présentent, de g. à dr. et de haut en bas
Les 75 francs du système Proudhon
"Ça coûte encore, le foulard jaune !", soupire un zouave, qui, pour s'emparer du drapeau de l'Empereur d'Autriche, s'est fait blesser à la tête et au bras
La carte de la Guerre !... j'aime mieux celle du restaurant, elle est plus variée..., sur celle-ci il n'y a que des Autrichiens à manger !..
La carte de la Guerre !... j'aime mieux celle du restaurant, elle est plus variée..., sur celle-ci il n'y a que des Autrichiens à manger !..
Catherine II - Mon pauvre Pierre-le-Grand, après nous être donné tant de mal pour la mettre sur ce piédestal, voir un maladroit qui vient tout culbuter... c'est dur !
Ce diable d'Allemand..., il n'y a pas moyen de le faire bouger !..
Ces pauvres soldats russes, ils n'ont pas de chance avec leurs chefs...
C'est-ça les Arènes !
C'est qu'il n'y a pas moyen de leur échapper... si je pouvais grimper dans la lune ! - Et les zouaves ? - C'est juste... ils m'y suivraient et me pinceraient tout-de-suite !
C'est qu'il n'y a pas moyen de leur échapper... si je pouvais grimper dans la lune ! - Et les zouaves ? - C'est juste... ils m'y suivraient et me pinceraient tout-de-suite !
"C'est tout ce que vous payez ?... n'ayez pas peur, on a de la monnaie, on va vous rendre !...", dit un zouave, les bras croisés, à un officier autrichien qui le vise de son pistolet
Chargeons les Russes Album de quarante caricatures par Cham & Daumier
Un chef sauvage [le tsar Nicolas I.er] s'apprêtant à scalper un Parlementaire
Le colosse du Nord se sentant trébucher sur sa base et craignant de perdre l'équilibre
Commençant à croire qu'il a commis une imprudence en se laissant mener par son frère Constantin
Commençant à s'apercevoir qu'on va le faire danser à grand orchestre et qu'il aura pas mal de violons à payer
"Comme te voilà fait, mon pauvre ami, on ne saura bientôt plus par quel bout te prendre si je ne te rends pas le service de te donner une brossée..." dit un soldat français à un cosaque
Le Cosaque
Les Cosaques pour rire Album de Quarante Caricatures
Cré-nom !... pourvu qu'il n'arrive pas avant moi !..
Croates s'exerçant à l'école du tir
Le Czar réduisant complètement ses frais de table, pour être à même de faire face aux dépenses occasionées [sic] par la guerre
"Diable, Diable ! J'ai trop présumé de mes forces... je commence à reconnaître que je ne pourrai plus aller bien loin avec ces deux gaillards là sur les bras !..." soupire Nicolas I.er, qui plie sous le poids d'un soldat français et d'un Highlander
Discussion philosophique et sociale
Eh ! bien... qu'est-ce que tu fais donc ?... - Parbleu !... tu ne vois donc pas que c'est un chemin de fer par ici !..
Eh bien !... Vous vous découragez déjà ?...
Elle s'annonce très bien, votre statue !...
L'Empereur Nicolas finissant par en pincer un [le roi Othon] qui, moins fin que les autres, s'est laissé prendre au piège du Protocole Messelrode [sic, pour Nesselrode]
En avant !... en avant !!!... c'est pon à dire..., ça !... et l'autre qui est bar derrière !..
Entreprise ZOUAVE & COMPAGNIE, se chargeant du déménagement des chasseurs tyroliens..., [etc.]
L'escamoteur manquant son tour, faute d'un compère
Excellente charge militaire faite à l'Empereur de Russie, au moment où il croyait s'asseoir bien tranquillement sur le Divan
Excusez, Mon capitaine !... mais, arrivé sur l'ennemi, je me suis senti tellement fatigué, ... que j'ai été obligé de prendre une voiture !!!
Excusez, Mon capitaine !... mais, arrivé sur l'ennemi, je me suis senti tellement fatigué, ... que j'ai été obligé de prendre une voiture !!!
Exposition de Florence. Section des produits empaillés - Diverses espèces complétement disparues du pays
Farceurs d'Autrichiens... expliquez-vous donc, au lieu de tourner comme ça autour du pô [sic]..
Faut-il qu'ils soient aveugles, ces pauvres autrichiens !... aussi, comme dit le proverbe : dans le royaume des aveugles, les borgnes sont rois !..
Faut-il qu'ils soient aveugles, ces pauvres autrichiens !... aussi, comme dit le proverbe : dans le royaume des aveugles, les borgnes sont rois !..
Faut-il qu'ils soient bêtes, les Autrichiens, de se croire à l'abri dans les maisons !... ils ne savent donc pas que la Savoie est la patrie des ramoneurs !!
Fête du 15 Août
Le feu d'artifice du 15 Août
La France arrivant sur le terrain
Général, ... j'vas vous les rendre tout à l'heure, vos troupiers !... permettez que je m'amuse un instant avec..
Le général Urban craignant d'être mis bientôt au panier, comme ses collègues Giulay et Schlick !..
Le général Urban craignant d'être mis bientôt au panier, comme ses collègues Giulay et Schlick !..
Le grand équilibriste Nicolas manquant son coup et perdant la boule
Le grand équilibriste Nicolas manquant son coup et perdant la boule
Le grand pope de Moscou présentant aux Cosaques l'étendard orthodoxe nouvellement brodé à Lyon et orné de l'image du grand Saint-Macairskoff - [Robert Macaire], le nouveau patron de la Russie
L'Hercule du Nord se cassant les reins pour avoir voulu se mettre trop de monde sur le dos
L'invitation à la valse
Je fous régonnais... c'être fous qui m'afre arrangé comme ceci !... - C'est possible ! [...], quand on a une aussi nombreuse clientèle, on ne se rappelle pas tout le monde qu'on sert !..
Je ne suis pas fâché de ce temps-là... vont-ils être saucés ces farceurs d'Autrichiens !..
Je reconnais cet enfant, [dit un soldat français qui porte la petite Italie dans ses bras] - Très bien ! le lieu et la date de sa naissance ?... [lui demande le maire] - Solférino 25 juin 1859
Je vous ai donné une pile !... faut pas vous chagriner..., mon père en a fait autant au vôtre, [etc.]
Je vous ai donné une pile !... faut pas vous chagriner..., mon père en a fait autant au vôtre, [etc.]
Kanonniers autrichiens !... fous êtes fenus à la pataille sans fos kanons ?... - Ya ! Ya !... bas si pêtes !... bour que les zouaves nous les brennent !..
Ma chère amie, ... je n'ai pas le temps de m'occuper de vous dans ce moment-ci !..
Ma chère amie, prenez garde, vous faites de mauvaises connaissances, ce gaillard là vous perdra de réputation et personne ne voudra plus s'unir à vous !..
La marine russe en traitement
Mein-Gott !... che ne sais blus que leur enfoyer à ces tiaples te vrançais !... che leur enfoie mes meilleures droubes..., et foilà comme ils me les arranchent !!!..
Mon fils..., tu vas me battre cet habit-là !... il en a encore besoin, quoique je l'ai [sic] vigoureusement brossé dans mon temps !..
"Monsieur Garibaldi est-il chez lui ? - Non, monsieur..., il vient de sortir !... - Sapristi !... je vais bien vîte [sic] courir m'assurer s'il n'est pas chez moi !..." Dialogue entre un Autrichien, qui arrive tout courant à Caprera, et le portier de Garibaldi
M.r Buol. - Allez..., marchez..., tâchez de faire vos affaires là-bas !... je vous en préviens, Il n'y a plus un sou à la maison !!!..
"N'ayez pas peur... je vais vous fair'une petite Italie bien propre !..." dit à un paysan italien un zouave, qui repousse les Autrichiens à coups de balai
Ne pleurez pas mes enfants !...
"Nous avons donc encore causé avec ces petits Autrichiens ?... bavard !", dit un artilleur français à son canon
Les nouveaux Damoclès de la Bourse
"Nouvelle attitude du Prince Menschikoff, depuis la bataille de l'Alma", il cherche vainement son portefeuille dans toutes les poches de son paletot
Nouvelle attitude du Prince Menschikoff, depuis la bataille de l'Alma , il cherche vainement son portefeuille dans toutes les poches de son paletot
Officier russe suivi de son brosseur
Le papier monnaie russe Le Général Gortschakoff, se mettant en mesure de faire face aux dépenses de l'armée russe, en Valachie
Pas possible !... vous êtes un général russe !...
Petite, petite, petite !... Si elle s'y laisse prendre elle va avoir son affaire !
Petit imbécile, qu'est-ce que vous avez à me regarder ainsi ? Excusez ! j'ai cru qu'on venait de vous découvrir dans les fouilles aux arènes romaines !
Le prince Louis et son Mameluck
Le Prince Menschikoff juge prudent d'endosser son fameux paletot, le temps ayant l'air de se mettre à l'orage
Le Prince Menschikoff surveillant soigneusement la côte dans la prévision d'un débarquement des troupes françaises
"Puisque nos généraux nous disent que nous sommes toujours vainqueurs, faut croire qu'après toutes ces marches et contremarches, nous voilà enfin arrivés au but de l'expédition... cette ville doit être Constantinople... mais c'est drôle, comme elle ressemble à St Pétersbourg...", déclare un soldat russe
Les puissances alliées s'emparant de l'Empereur de Russie et lui faisant subir le seul traitement qui convienne à sa position
Le quadrilatère comme il ne l'avait pas compris
Qué que c'est ça papa ?
Qu'est-ce que c'est que celui-là ?... on n'allume pas le gaz à c't'heure-ci... je te vas fermer le bec !..
"Qui vive ?" demande une sentinelle russe empanachée à Robert Macaire et à Bertrand, qui s'approchent de la frontière
La Revanche
Le Roi Othon se fesant [sic] mal en voulant manger de la brioche ["Guerre d'Orient"] faite par l'Empereur de Russie
"Ruse de guerre. - Ne bougeons pas, Dumanet !... les voilà qui s'avancent pour nous donner le fouet !... Je crois que nous allons rire tout à l'heure !...". Deux soldats français se sont déguisés en paysannes italiennes et attendent, un poignard à la main, l'arrivée des Autrichiens
Satané drabeau français... heureusement mes soldats ne saffrent bas lire !
La Sensitive
Sont-ils heureux ces gueux de lièvres !
Les sujets russes retournant dans leur pays A tous les coeurs bien nés que la patrie est chère !
Terteifle !... ces diables de Français se font aimer dout te zuite bar les femmes..., dandis que moi che tabe déssus bendant une heure sans boufoir y arrifer !
"Triste chasse... c'est moi qui ai levé le lièvre [Question d'Orient] et c'est un autre [le sultan Abd-ul-Medjid] qui en profite !...", soupire Nicolas I.er en tenue de chasseur
"Triste chasse... c'est moi qui ai levé le lièvre [Question d'Orient] et c'est un autre [le sultan Abd-ul-Medjid] qui en profite !...", soupire Nicolas I.er en tenue de chasseur
Tu vois bien, conscrit..., quand il y a des mouches comme ça le matin, c'est signe que la journée sera chaude
"Un nouveau Blondel. (Air connu) Nicolas, O mon Roi ! L'univers t'abandonne sur cette terre il n'est que moi, Qui s'intéresse à ta personne !..." Robert Macaire chante cette romance à Nicolas I.er - dont le portrait est, pour une fois, ressemblant, et qui l'écoute du haut de la tour de Cronstadt
La Victoire... - Je vous trouve bon..., mon brave général Giulay !... vous parlez de moi dans toutes vos proclamations... mais je ne vous connais pas, mon cher... vous et moi n'avons jamais été ensemble !..
"Votre costume de membre du Congrès de la paix n'inspire pas grande confiance, vous me faites l'effet d'un farceur !...", déclare un soldat français à Nicolas I.er déguisé
Zouave !... oû [sic] allez-vous comme cela tout seul ?... - Mon officier... j'vas chercher du ruban !..
Zouave !... oû [sic] allez-vous comme cela tout seul ?... - Mon officier... j'vas chercher du ruban !..
[Recueil de lithographies de Honoré Daumier, Charles Vernier, Cham, Frédéric Bouchot]
A Cronstad La débâcle des glaces annonçant aux marins russes l'arrivée d'une prochaine dégelée
"Ah ça !... mais il est insatiable, ce gaillard-là, il n'a pas plutôt [sic] fini un morceau qu'il en demande un autre !...", déclare, indigné, Nicolas I.er, en regardant un Français, qui en portant à sa bouche le morceau "Bomarsund", tend la main en direction du gros morceau "Sébastopol" posé sur la desserte
Ah ça ! que signifient toutes ces précautions ?... expliquez-vous... [...] - Que... que... Silistrie n'est pas encore pris !..
Allons, ce n'était pas assez d'avoir été accablée par un républicain de la veille, voici maintenant une nouvelle charge que m'impose le ministre des finances du lendemain... et ils veulent que je marche avec tout cela !
"Allons, voyons, vous vous tracassiez tant sur l'étât [sic] de ma santé dans votre correspondance que vous aurez à payer les frais de la consultation", dit, en lui montrant l'écriteau "Provinces danubiennes" le sultan à Nicolas I.er - dont la ressemblance, pour une fois, est indiquée
A Saint-Petersbourg
A Sébastopol
A Sébastopol
L'Autriche qui n'a plus le sou pour continuer la guerre !... nom d'un chien !... cotisons-nous ?..
L'Autriche qui n'a plus le sou pour continuer la guerre !... nom d'un chien !... cotisons-nous ?..
L'Autrichien. - Touche-moi donc !...
Bravo !... touché..., voilà qu'il perd de ses plumes !..
"Ça coûte encore, le foulard jaune !", soupire un zouave, qui, pour s'emparer du drapeau de l'Empereur d'Autriche, s'est fait blesser à la tête et au bras

Auteur du texte (82)

Nos jeux et nos ris
La leçon d'arithmétique
Parodies littéraires
Aventures anciennes et nouvelles d'un chasseur
Le myosotis
Le myosotis
Le myosotis
Les folies parisiennes
Douze années comiques, par Cham. 1868-1879. 1000 gravures. Introduction par Ludovic Halévy
L'Exposition pour rire. 1878
Album drolatique
Le Myosotis, opérette bouffe en 1 acte, paroles de MM Cham et William Busnach
Le Salon pour rire, 1874
Le myosotis
Grand album de Caricatures
Un malade au mois, pièce en 1 acte, avec écurie et remise, de MM. Cham et Albert de Lasalle. [Paris, Palais-royal, 21 octobre 1868.]
Mes marionnettes, album de 60 caricatures, par Cham
Cham au Salon de 1867
Ces petites dames et ces jolis messieurs
Le myosotis
Le Myosotis, opérette bouffe en 1 acte, paroles de MM Cham et William Busnach
Le Myosotis opérette-bouffe en 1 acte, paroles de MM Cham et William Busnach
Le Serpent à plumes, opéra-bouffe en 1 acte. Paroles de M. Cham. Musique de M. Léo Delibes. [Paris, Bouffes-parisiens, 16 décembre 1864.]
L'Oursin et les poissons d'avril. [Signé : Cham.]
Une martingale, vaudeville en 1 acte, par MM. Clairville, Cham et Henri Rochefort. [Paris, Variétés, 6 avril 1862.]
Les tortures de la Mode
Les Tortures de la mode
[Albums de caricatures]
Au diable les domestiques !
Les aventures de Monsieur Beaucoq, ex-rosier de la commune de Nanterre
Zouaves et croates
Macédoine
Nouveaux croquis de chasse
En vacances
Croquis de printemps, par Cham
[Albums comiques à un franc]
[Albums comiques à un franc]
Nouvelles charges
Prodhoniana ; par Cham (Amédée de Noé.) Album dédié aux propriétaires
Les Madeleines
Turlupinades, contrariétés et autres amusements négatifs
Nos gentils hommes
Moeurs algériennes, chinoiseries turques
La Jolie marchande de gants. Texte et dessins par M. Cham
Calembours en actions
Aventures de Télémaque, fils d'Ulysse
Histoire du prince Colibri et de la fée Caperdulaboula
Voyage de Paris dans l'Amérique du Sud poussé jusqu'au Hâvre inclusivement
Deux vieilles filles vaccinées à marier
Histoire de Mr. de Vertpré et de sa ménagère aussi
Histoire de Monsieur Jobard
Histoire de Monsieur Lajaunisse
Monsieur Lamélasse
Paris l'hiver, croquis par Cham
Paris l'hiver. Croquis par Cham.
[Recueil. Collection de gravures sur bois des dessins de Cham : Années 1855. Almanacs [sic] pour rire. Comique]
Revue comique de 1847
Revue comique de l'Exposition de l'industrie, par Cham
The Royal trip to Eu
Salon de 1857
Album de rébus comiques
Album de Grand Journal. 300 dessins
L'Exposition de Londres croquée par Cham
Souvenirs de garnison et des plaisirs attachés à la chose
Le Serpent à plumes. Opérette-bouffe en un acte. Paroles de MM. Cham & Ph. Gille... Partition piano & chant
Album du siège par Cham et Daumier. Recueil de caricatures publiées pendant le siège dans le Charivari...
Histoire de M. Jobard
Les jolis chasseurs
La Comédie de l'exposition
Chinoiseries, turqueries et autres maroquinades,...
Ces bons Parisiens, par Cham.
Ca vient de paraitre !!!
[Mesdames de Ponpernicle]
Le Carnaval à Paris
M. Lajaunisse 2. - Cham. - [6]
Bals masqués
Au bal masqué
Le Myosotis
Au bal de l'Opéra
L'Art d'engraisser et de maigrir à volonté
L'Arithmétique
Nouvelles leçons de civilité puérile et honnête,...

Graveur (42)

Les aventures de Jean-Paul Choppart
Eh! là-bas! c'est pas la peine... Je m'en charge
Bade.
Conseil de guerre.
Couché!... Mais j'ai fait mon lit!
Laid, c'est possible! Mais quel est l'homme aujourd'hui qui ne serait pas fier de // lui ressembler?
Paris au crayon
Pas cinq minutes que j'ai commencé et la guerre est déjà finie. Faut croire que // j'aurai tourné la manivelle trop vite.
Tout ça pour moi seul! Flatteurs!
Adélaïde, je demande à partir à la frontière pour conserver à vos yeux le prestige de l'uniforme
Attention, Pitou ! Il s'agit de prouver que Petit Bonhomme vit encore.
C'est t'y joli Berlin? // Et Paris ? // Qué qu'ça peut te faire, t'y vas pas !
[Recueil. Caricatures, Commune de Paris et guerre franco-prussienne, 1870-1871]
C'est t'y joli Berlin? // Et Paris? // Qué qu'ça peut te faire, t'y vas pas!
Ca vient de paraître !!!
Pas cinq minutes que j'ai commencé et la guerre est déjà finie. Faut croire // que j'ai tourné la manivelle trop vite.
O mon bonhomme, cette fois tu trouveras des arètes!
O mon bonhomme, cette fois tu trouveras des arètes!
Un nouvel ambassadeur à qui il n'y aura pas moyen de refuser sa porte.
Un nouvel ambassadeur à qui il n'y aura pas moyen de refuser sa porte.
S'exerçant à la Cachucha en attendant l'arrivée du maître de danse.
S'exerçant à la Cachucha en attendant l'arrivée du maître de danse.
Les jours gras
Les jolis chasseurs
Le code civil commenté par Cham, ouvrage destiné aux personnes qui désirent avoir des démêlés avec la justice
Le musée Campana, Catalogue
Au bal de l'Opéra
La bourse illustrée
Choses et autres
Le code civil commenté par Cham, ouvrage destiné aux personnes qui désirent avoir des démêlés avec la justice
Le code civil commenté par Cham, ouvrage destiné aux personnes qui désirent avoir des démêlés avec la justice
L'exposition de Londres
L'exposition de Londres, Croquée par Cham. Deuxième promenade
Baigneurs et buveurs d'eau
Cours de physique
Le manuel des chasseurs
Les collégiens en vacances
Pendant la canicule
Paris aux courses
Promenades au jardin d'acclimatation
En Pologne
Un convoi de première classe

Dessinateur (17)

[Recueil. Couvertures d'almanachs comiques]
Actualités. La politique allant voir le ballet du Prophète pour tâcher elle aussi de marcher sur des roulettes
Vous cherchez Mr Nadar ? // C'est plus là-haut ! C'est en bas !
Les pommes du voisin de Victorien Sardou
La reine de Saba ou Les infortunes d'un fabriquant de chenets
[Série de caricatures sur les voyages d'Alexandre Dumas]
[Recueil. Albums de caricatures]
Théâtre des folies nouvelles, parodie du quadrille des lanciers
Le Monument de l'Empereur. - Ah ! ça ! tas de paresseux, vous déciderez-vous enfin à me terminer mon tombeau !
Moeurs britanniques
[Caricatures se rapportant aux années 1848-1851]
Pierrot en Afrique, parade jouée aux Funambules par Debureau
Un génie incompris (M. Barnabé Gogo)
[Recueil. Histoire de France. Scènes historiques et satiriques. Vernier, Cham et Daumier. XIXe siècle. Caricature. Presse]
[Recueil. Collection Achille Devéria. Oeuvre de Cham]
[Recueil. Affiches. Cham]
[Recueil. Oeuvre de Amédée de Noé, dit Cham]

Dessinateur du modèle (6)

Hamlet
Hamlet complètement laché par son spectre qui ne songe plus qu'à courir après Melle Nilson
Théâtre du Palais-Royal. Brasseur & Gil Pérez (dans le Myosotis)
La vie parisienne, opéra-bouffe de J. Offenbach
La vie parisienne, opéra-bouffe de J. Offenbach, quadrille
Résurrection de l'Opéra, caricatures

Librettiste (4)

Lida-Polka (4-COL-106(1066))
Une martingale (COL-106)

Auteur ou responsable intellectuel (2)

Dessin aquarellé. - [1]
Dessin aquarellé. - [86]

Autre (1)

L'Oursin et les poissons d'avril

Lithographe de l'œuvre reproduite (1)

Actualités 152

Dessinateur de l'œuvre reproduite (1)

[Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Frédérick Lemaître]

Compositeur (1)

Dessin. - [56]

Documents about Cham (1818-1879) (19)

Images (10)

[Recueil. Affiches d'expositions]
[Caricature de Cham pour le Panthéon Nadar]
Cham, caricaturiste
Dessin de Cham
[Recueil. Photographies positives et impressions photomécaniques. Oeuvre de Ferdinand Mulnier]
[Recueil. Affiches. Cham]
Cham
Cham et Busnach
Cham et Busnach
[Recueil. Portraits de Cham]

Livres (7)

Cham
Cham, auteur dramatique
Le Comte de Noé, dit Cham, caricaturiste (1818-1879)
Cham, sa vie et son oeuvre
[Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Gustave Roger]
[Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Cham (Amédée de Noé)]
[Recueil. Documentation sur Cham]

Documents d'archives et manuscrits (catalogue général) (1)

[Dossier Amédée Charles Henri, comte de Noé,dit Cham]

Documents d'archives et manuscrits (1)

Dessinateurs et peintres (Ms Caradec-37 (27))