Claude Du Bosc de Montandré (16..-1690)

Image from Gallica about Claude Du Bosc de Montandré (16..-1690)
Country : France
Language : français
Gender : masculin
Birth : 16..
Death : 1690
Note :
Pamphlétaire, auteur de mazarinades, au service du Prince de Condé. - Historien
Variants of the name : Claude Dubosc de Montandré (16..-1690)
Claude Dubosc Montandré (16..-1690)
H.M.D.M.A. (16..-1690)
H. M. D. M. A. (16..-1690)
Claude Du Bosc de Montandré (16..-1690)
Claude Dubosc de Montandré (16..-1690)
D' Orandré (16..-1690)
S.D.B.P.C.D.S.M. (16..-1690)
S. D. B. P. C. D. S. M. (16..-1690)
ISNI : ISNI 0000 0001 2100 2759

Activities of Claude Du Bosc de Montandré (16..-1690) (90)

Auteur du texte (53)

L'Intrigue de la trahison lorraine, qui a fait perdre cette couronne de Lorraine à celle de France... [Signé : Du Bosc de Montandré.]
L'histoire et la politique de la maison d'Austriche
Portrait historique, généalogique et politique de l'Auguste maison d'Austriche...
Portrait historique, généalogique et politique de l'auguste maison d'Autriche... par le sieur Du Bosc de Montandré
Suite historique des ducs de la basse Lorraine, et, en passant, l'histoire généalogique de la maison de Godefroy de Bouillon, où on verra l'establissement du royaume d'Austrasie, son changement de nom en celuy de Lorraine, ses séparations et ses réunions justes et injustes avec la couronne de France, l'injustice de son usurpation et de son aliénation... Le tout dédié au roy
Suitte historique des ducs de la basse Lorraine, et, en passant, l'histoire généalogique de la maison de Godefroy de Bouillon, où on verra l'establissement du royaume d'Austrasie, son changement de nom en celuy de Lorraine, ses séparations et ses réunions justes et injustes avec la couronne de France... Par le sieur Du Bosc de Montandré
Le Courtisan chrétien immolé en victime d'État à la passion de la cour, ou S. Lambert, évêque de Tongres et martyr, sacrifié pour les intérêts de l'honneur conjugal... par le sieur Du Bosc de Montandré
L'Adieu du trône, ou Dioclétian et Maximian, tragédie dédiée à la reyne de Suède, par le sieur Du Bosc de Montandré
L'exorciste de la reyne.
L'iIntrigue de l'emprisonnement et de l'eslargissement de Messieurs les Princes...
L'advocat general, soustenant la cause de tous les grands de l' Estat, outrageusement offencez dans le libelle intitulé, La verité toute nue
L' Advocat general, soustenant la cause de tous les grands de l'Estat outrageusement offencez dans le libelle intitulé, La verité toute nue
L'Apocalypse de l'Estat
L'Aveuglement des Parisiens,
La balance d'Estat. Tragi-comedie allegorique.
La Balance d'Estat, tragi-comédie allégorique. [Signé : H. M. D. M. A. (C. Du Bosc de Montandré).]
Le Caducée d'Estat, faisant voir, par la raison & par l'Histoire, I. Que nous ne pouvons point esperer de Paix pendant que la Reyne sera dans le Conseil. II. Que l'entrée du Conseil est interdite à la Reyne par les Loix de l'Estat. III. Que la Reyne est obligée de se retirer en son appanage, pour les seuls interests, & pour son honneur. IIII. Qu'on ne peut point dire que Mazarin est chassé pendant que la Reyne sera dans le Conseil, & que pour cette raison le Roy est obligé de faire retirer la Reyne. ... VI. Et que, si la Reyne ayme son fils, elle doit consentir à cette retraitte, sans aucune resistance.
Le Coup d'Estat du parlement des Pairs,
Le Depositaire des secrets de l'Etat, descouvrant au public
Discours de l'authorité que les Oncles des Rois de France ont toujours eu pendant la Minorité, & bas âge de leurs Neveus.
Discours important sur l'authorité des ministres et l'obéyssance des subjects, faisant voir, I : que les ecclésiastiques qui flattent les consciences des grands sont les sources de tous les maux des Estats, II : que tous les ordres sont obligez en conscience de résister à la tyrannie des ministres... [Par C. Dubosc de Montandré.]
L'Escueil de la Royauté, ou la Politique du conseil, ou l'on verra dans un raisonnement pathetique,
L'Esprit de guerre des Parisiens contre l'esprit de paix du Corinthien, réfuté article par article. [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Excommunication politique, lancée sur le Clergé.
Le raporteur des proces d'Estat, faisant voir, pour servir d'instruction au procez du comte de Rieux
Le Sceptre de France en quenouille par les régences des reynes
Le sceptre de France en quenouille Par les Regences des Reynes, faisant voir par de naifves representations d'Histoires. I. Les desordres du pouvoir absolu des femmes en France, par. II. La mauvaise Education des Roys. ... V. Et le moyen infaillible de remedier à tous ces desordres, si l'on veut s'en servir efficacement & dans l'usage des Loix Fondamentales.
Seconde Relation de ce qui s'est fait et passé devant la ville d'Angers, par M. le Duc de Rohan et les habitans, contre les troupes du cardinal Mazarin... [Par C. Du Bosc de Montandré.]
La Verité Continuant de prononcer ses Oracles sans flatterie,
La Verité prononçant ses Oracles sans flatterie.
Le Caractère de Mazarin trouvé dans son cabinet après son départ... [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Le courtisan desinteressé ou Le partisan des oppressez, venant rendre compte à Messieurs les Princes de la constante fidelité qu'il a euë pour ne démordre jamais de leur party, mesme en un temps où leurs Eloges estoient des invectives contre les Tyrans, où leur defense estoit un crime d'Estat, & où l'on ne menaçoit que de potences & de gibets ceux que le zelle interressoit à leur querelle.
Les Décisions du censeur monarchique, touchant la plus juste authorité des régents d'Estat... [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Le dérèglement de l'Estat où les curieux verront que les veritables cause du desordre sont 1°le mespris de la religion... 2°la confusion des trois Estats...
Le Déréglement de l'Estat, où les curieux verront que les véritables causes des désordres sont : I, le mespris de la religion dans la division de ses docteurs, dans la politique des prédicateurs et dans le mauvais-exemple des grands ; II, la confusion des trois estats, dans l'ambition déréglée du clergé, dans l'abus de la noblesse et dans le luxe du peuple...
Les Dernières convulsions de la monarchie reconnues, I. par la nécessité d'esloigner Mazarin et par la nécessité de le retenir, II. par la nécessité de l'eslargissement et par la nécessité de la détention des princes... [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Les dernieres convulsions de la monarchie reconnues. Par la necessité d'esloigner Mazarin & par la necessité de le retenir. Par la necessité de l'eslargissement ; & par la necessité de la détention des Princes. Par la necessité de faire de grandes impositions, pour remplir les épargnes vuides ; & par la necessité de soulager le peuple, pour tacher de le remettre. Et par les approches de la Majorité moins à désirer qu'à craindre.
Discours d'Estat, ou il est prouvé par un raisonnement invincible que la perte du Mazarin & la délivrance des Princes sont absolument necessaires pour calmer les troubles de la monarchie
Lettre d'un particulier sur la sortie de Messieurs les princes. [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Les paradoxes d'Estat servant d'entretien aux bons esprits.
Troisième partie de "L'Aveuglement de la France pendant la minorité". [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Les Alarmes de la Fronde, et l'insensibilité des Parisiens, sur les approche :[sic]:++ du card. Mazarin
L'Aveuglement de la France depuis la minorité.
L'aveuglement de la France, depuis la minorité.
Le conseiller d'estat, sans fourbe, Raisonnant sur le choix du Havre de Grâce pour la detention des Princes ; Et concluant qu'il ne butte qu'à la ruïne de l'authorité de sn A. R. au restablissement de la tyrannie de Mazarin, & à la perte plus asseurée de ces Illustres : Et sur le voyage de Mazarin, sans la compagnie du Roy, & tirant en suitte plusieurs consequences, au grand desavantage de cet Estat.
La satyre des satyres du temps.
Le Vray charactère du tyran, ou toutes les maximes du Mazarin contradictoirement opposées à celles de la politique, de la morale et du christianisme... [Par C. Du Bosc de Montandré.]
Le Dialogue de Saint-Germain-en-Laye, en forme de tragédie, par lequel on remarquera la fidélité des Parisiens au Roi... par le S. D. B. P. C. D. S. M. Première partie. [Par C. Dubosc de Montandré.]
Le Philosophe d'Estat. Sur la Majorité des Roys, prescrite à l'age de 14. ans par Charles V. dit le Sage
La franche Marguerite faisant voir 1°que le roy ne peut point rétablir le Mazarin... 2°que les lois... ne permettent pas à la reine d'être chef du conseil...
Le point de l'ovalle, faisant voir que pour remédier promptement aux maladies de l'Estat pendant qu'elles ont encor quelque resource...
La balance d'estat tragicomédie allégorique
[Argument et clef de] La balance d'Etat

Auteur présumé du texte (21)

Mémoires historiques et politiques, contenant l'histoire d'Austriche et de divers Estats de l'Europe
L'Advocat general,
L'anatomie de la politique du coadjuteur faite par le vray-semblable , sur la conduite du cardinal de Rets...
Le contre-coup du Coup de partie.
La decadence visible de la Royauté,
Discours de l'Authorité que les Oncles des Rois de France, Ont toujours eu pendant la Minorité, & bas âge de leurs Neveus.
L'Esprit de la verité Représentant nuëment la Puissance & l'Authorité du Roy.
La franche marguerite.
La franche Marguerite.
La Franche marguerite.
L'Homme d'Estat.
Le Manuel politique, faisant voir par la raison et par l'authorité : I. que le roy, dans l'âge où il est, ne peut point choisir son conseil, et que par conséquent la reyne, le Mazarin, le duc de Bouillon et le premier président sont des conseillers ingérez par tyrannie ; II. que l'injustice du Conseil du roi se reconnoit par les principes par lesquelles :[sic]:++ il agit, ... IV. ... c'est hors de saison qu'on fait des Deputations & des Remonstrances.
Le Plaidoyé de la Maison Royalle, ou la cause d'Estat,
Le point de l'ovalle
La Tutelle des Roys mineurs en France. Avec les Reflexions Politiques sur le Gouvernement de l'Estat, de chaque Roy Mineur.
La veritable relation de ce qui s'est passé entre les Habitans de la ville d'Angers, & les Troupes du Cardinal Mazarin, conduites par le Mareschal d'Hoquincourt.
La veritable relation de ce qui s'est passé entre les Habitans de la ville d'Angers, & les troupes du Cardinal Mazarin, conduites par le Mareschal d'Hoquincourt. D'Angers les 14. & 17. Fevrier 1652.
Le dereglement de l'estat,
Seconde partie de "L'Aveuglement de la France depuis la minorité".
Le Tombeau du sens commum :[sic]:++
Le vray charactere du tyran, ou Toutes les maximes du Mazarin contradictoirement opposées à celles de la Politique, de la Morale, & du Christianisme. Le tout verifié par des exemples tirez de sa vie.

Traducteur (2)

De l'Infinie miséricorde de Dieu, traduction d'Érasme [par C. Dubosc de Montandré]
Le Manuel du soldat chrétien ou Les obligations et les devoirs d'un chrétien, et La préparation à la mort

Autre (14)

L'Intrigue de la trahison lorraine, qui a fait perdre cette couronne de Lorraine à celle de France, et les prétentions imprescriptibles que la France y peut et doit encore fonder. Le tout démontré dans une suite ou succession historique des ducs de la basse Lorraine, où quelques embarras de l'histoire, fort curieux, sont clairement démêlés. Dédié au roi
Le coup de partie.
Discours important sur l'autorité des ministres et l'obéissance des sujets, faisant voir : 1 ° que les ecclésiastiques qui flattent les consciences des grands, sont les sources de tous les maux des États ; 2 ° que tous les ordres sont obligés, en conscience, de résister à la tyrannie des ministres...
L'esprit de guerre des Parisiens, contre "L'esprit de paix" du Corinthien, réfuté article par article
Le formulaire d'Estat.
Le manuel politique, faisant voir par la raison et par l'autorité : 1 ° que le roi, dans l'âge où il est, ne peut point choisir son conseil... 2 ° que l'injustice du conseil du roi se reconnaît par les principes par lesquels il agit, et qui sont contraires à la royauté...
Le royal au Mazarin
Seconde relation de ce qui s'est fait et passé devant la ville d'Angers, par M. le duc de Rohan et les habitants, contre les troupes du cardinal Mazarin. D'Angers, les 21 et 23 février 1652
Les décisions du censeur monarchique, touchant la plus juste autorité des régents d'État, prescrivant des bornes à leur pouvoir...
Le déréglement de l'État, où les curieux verront que les véritables causes des désordres sont : 1 ° le mépris de la religion dans la division de ses docteurs, dans la politique des prédicateurs, et dans le mauvais exemple des grands ; 2 ° la confusion des trois états dans l'ambition déréglée du clergé, dans l'abus de la noblesse et dans le luxe du peuple...
Les dernieres convulsions de la monarchie reconnues.
Le conseiller d'État, sans fourbe, raisonnant sur le choix du Havre de Grâce pour la détention des Princes, et concluant qu'il ne butte qu'à la ruine de l'autorité de Son A. R., au rétablissement de la tyrannie de Mazarin, et à la perte plus assurée de ces illustres ; et sur le voyage de Mazarin, sans la compagnie du roi, et tirant en suite plusieurs conséquences, au grand désavantage de cet État
Le dialogue de Saint-Germain en Laye, en forme de tragédie, par lequel on remarquera la fidélité des Parisiens au roi. Dédié à monseigneur le duc de Beaufort, par le S. D. B. P. C. D. S. M. Première partie
Le Dialogue de Saint-Germain-en-Laye, en forme de tragédie, par lequel on remarquera la fidélité des Parisiens au Roi... par le S. D. B. P. C. D. S. M. Première partie. [Par C. Dubosc de Montandré.]

See also (3)