Auguste Hus (1769-1829)

Image from Gallica about Auguste Hus (1769-1829)
Country : France
Language : français
Gender : masculin
Birth : 1769
Death : 1829
Note :
Danseur à Turin, professeur de danse à Lyon. - Sous-bibliothécaire à Turin sous le Consulat et l'Empire. - Publiciste à Paris à partir de 1810, auteur de brochures littéraires et politiques. - Fils de Auguste Ier, également danseur et directeur de l'Opéra de Lyon (1780-1782)
Variants of the name : Iox (1769-1829)
Jox (1769-1829)
ISNI : ISNI 0000 0000 7775 4979

Activities of Auguste Hus (1769-1829) (175)

Auteur du texte (108)

Fête de la saint Charles
Paris, ce 22 février 1829
Pensées d'un royaliste constitutionnel sur le 6 août
Pensées sur le bonheur de vivre sous la monarchie constitutionnelle de S. M. Charles X
La saint-Charles 1828
Paris, ce 4 novembre 1827
Paris, ce 4 novembre 1826
De l'Influence du règne de S. M. Louis XVIII sur le bonheur de la France et de l'Europe, par Auguste Hus,...
Paris, ce 12 avril 1825
Paris, ce 29 mai 1825
Le tombeau de S. M. Louis XVIII, et le trône de S. M. Charles X, ou Le bonheur public succédant au bonheur public dans la France bourbonienne
Pensées philosophiques, littéraires et couleur-de-rose, suivies d'une chanson héroïque, dédiée aux amis des Bourbons, par Auguste Hus
Paris et la France sous le règne bienfaisant de Sa Majesté Louis Dix-huit, suivi de quelques pensées, par Auguste Hus,...
L'Histoire philosophique de ces derniers temps, en trois pages, ou le Flageolet mystérieux, par Auguste Hus
Paris, le 8 juillet 1819. Pour l'anniversaire de la seconde entrée de S. M. Louis dix-huit dans Paris, tribut d'amour et de profond respect d'Auguste Hus. - La Vie d'Auguste Hus en trois couplets anacréontiques et patriotiques
Jenny L*******, Albert et l'émigré suicidé par amour, anecdotes historiques de ces derniers temps, suivies de quelques couplets inédits dédiés à l'armée française, par Au***te Suh,... [Auguste Hus]
Les Amours et les voyages d'un jeune officier étranger, ou l'Italie avant sa restauration, morceau d'histoire couleur de rose... par VII et III, l'anachorète du Palais-royal... [Auguste Hus.]
Paris à la fin de 1816, ou Trois lettres à l'ordre du jour, précédées de deux fragmens d'histoire philosophique sur Charlemagne et Henri IV
De la Littérature de MM. de Pradt, Fiévée et Villiers, suivie d'un portrait littéraire, et précédée d'une épître dédicatoire à Momus-Potier, par A... H...,... [Hus]
De la Philosophie française, ou Histoire d'une belle dame de la Chaussée d'Antin, petit roman de ces derniers temps, précédé d'une épigramme et d'un couplet, par Auguste Hus,...
Histoire de Suthauguse, ou le Pouvoir de l'imagination, nouvelle historique, précédée d'un mot sur les "Réflexions politiques" de M. de Chateaubriand, et suivie de couplets sur l'héroïsme de M. Guelon-Marc, par Auguste Hus,...
Les On dit des nouvellistes, ouvrage utile à toutes les classes de citoyens, aux administrateurs, aux représentants, aux auteurs, et à tous les journalistes qui ont besoin de pensées neuves ; suivis d'une Lettre d'un Piémontais à son ami à Paris [par Auguste Hus]
Galerie littéraire de nos grands, de nos moyens et de nos petits littérateurs. 1er cahier, contenant les portraits littéraires de MM. de Bonald, de Lacretelle le jeune, Vigée, Michaud, Salgues, de Sevelinges, Merle, Beauchamp, Jay, Hoffmann, et M. Paroletti, par H. A. ... - ....... [Auguste Hus]
De l'Influence de l'abbé Delille sur la poésie française, précédée d'alexandrins patriotiques, et suivie de mélanges en vers et en prose sur la "Gazette de France" et M. Martainville, par Auguste Hus,...
Esquisse littéraire concernant les ouvrages de madame la baronne de Stael Holstein, y compris l'ouvrage sur l'Allemagne, suivie de : la Philosophie du plaisir, ou la Morale couleur de rose, chanson, d'une chanson sur l'amour et l'amitié, et de vers adressés à la célèbre Mme Mélanie de L******, par Auguste Hus,...
Hommage aux Bourbons. La Renaissance des lys en France, chanson allégorique, par Auguste Hus,... - Chanson sur la paix générale, par Auguste Hus
Le Règne de la paix, ou l'Heureux retour de S. M. Louis XVIII. [Signé : Auguste Hus.]
Mélanges, ou l'Arrivée de l'illustre Lagrange aux Champs-Élysées, précédée de deux chansons patriotiques et suivie de couplets sur l'abbé Delille et de quelques autres chansons et pièces de vers épigrammatiques... par Auguste Hus,...
Pensées diverses sur les journalistes, les auteurs, acteurs et actrices et sur quelques nouveaux ouvrages de littérature, suivies de quelques chansons patriotiques, philosophiques et anacréontiques, par Auguste Hus,...
La Vallée de Montmorenci, Paris et Londres, ou Émilie et Linval, roman en lettres, renfermant un aperçu sur la littérature du XIXe siècle, sur Mmes de Sthaël ["sic"], Cottin, l'auteur d'"Adèle de Senanges", Mme de Genlis et M. de Châteaubriant ["sic"], par Auguste Hus,...
Le Nouveau Faldoni, ou les Martyrs de l'amour, nouvelle historique de ces derniers temps, par Auguste Hus,...
La fête de tous les français, ou La première sortie de S. M. l'Impératrice Reine
Salut au vingt-deuxième coup de canon
L'Ombre de Fénelon à Madame de Genlis, suivie d'une Mosaïque littéraire... par Auguste Hus,...
Le Werther des bords de la Doire
Tablettes d'un voyageur au commencement du XIXe siècle, ou Course sentimentale et philosophique de Turin à Paris
Agonie du gouvernement anglais. [Signé : Auguste Hus.]
La Fête de l'Hymen est celle de l'Amour, prologue pour le passage de Madame Clotilde à Lyon, par M. Hus le fils
Le 25 août 1819, ou la Fête de S. M. Louis XVIII, des beaux-arts et de l'industrie française, hymne patriotique, suivi de nouvelles pensées philosophiques, par Auguste Hus
La Dulysiade, essai
Février 1823. L'Ermitage d'Auguste Hus, ou l'Anachorète couleur de rose, de la rue Saint-Denis, par le sternien bourbonien Auguste Hus,...
Paris, 1er avril 1823. Du Perfectionnement des théâtres sous le beau règne de S. M. Louis XVIII, suivi de quelques mélanges, par Auguste Hus,...
Paris, 1er mars 1823. Pour les choses et pour les hommes, c'est S. M. Louis XVIII que je prends pour oracle, par Auguste Hus,...
Paris, ce 15 décembre 1823 jusqu'au 15 janvier 1824. L'Heureux retour de S. A. R. le duc d'Angoulême à Paris, hommage poétique, suivi d'étrennes françaises en pensées diverses et de la troisième et dernière partie de l'Épuration de J.-J. Rousseau, par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er août 1823. Paris, Madrid, les lys, les lauriers, les roses et les myrtes, ou Suite de la Littérature de l'héroïsme, ou S. A. R. le duc d'Angoulême à Madrid, et de la Littérature de la beauté et des grâces, par le bourbonien Auguste Hus,...
Paris, ce 1er février 1824, jusqu'au 1er mai. Mes adieux à mes lecteurs bourbonniens jusqu'au 1er mai 1824, en pensées diverses, ou Bourbonisme et littérature, par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er janvier 1821. Étrennes françaises, tableau philosophique du bonheur et de la gloire de la France sous le règne de S. M. Louis dix-huit, ou la France au 1er janvier 1821, par Auguste Hus
Paris, ce 1er janvier jusqu'au 1er février 1824. Petit volume de pensées héroïques et bourbonniennes, morales, politiques et littéraires, par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er juillet 1821. Le Miroir bourbonien, ou l'Histoire universelle, premier volume, in-folio, par Auguste Hus
Paris, ce 1er juillet 1822. Tout se tient dans la nature physique, morale, politique et littéraire, ou les Mille et une idées du Sterne bourbonien Auguste Hus
Paris, ce 1er juillet 1823. Première partie de la Littérature de l'héroïsme, ou S. A. R. le duc d'Angoulême à Madrid, et commencement dans la Littérature de la beauté et des grâces (dans le genre de Sterne), par le bourbonien Auguste Hus,...
Paris, ce 1er juin 1822. Encyclopediana, renfermant MM. de Chateaubriand, de Ségur, Villemain et Lemontey, ou Encore du Sterne de la rue Saint-Denis, par le bourbonien Auguste Hus,...
Paris, ce 1er mai 1821. Alliance solennelle du ciel avec l'heureuse France bourbonienne, ou le Berceau de S. A. R. Henri Dieudonné, duc de Bordeaux, métamorphosé en autel, suivie de pensées sur les dames, les roses, la physiologie, les ambitieux, les volcans, les conquérans et les biographies de la révolution, par Auguste Hus
Paris, ce 1er mai 1822. Considérations philosophiques, politiques, morales et littéraires sur le mois de mai et sur le Miroir, ou le Sterne de la rue Saint-Denis, par le bourbonien Auguste Hus,...
Paris, ce 1er mai 1823. Philosophie et politique monumentales, ou des Monumens publics bourbonniens, des places, des fontaines, et des rues de Paris, par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er novembre 1822. Célébrons le dix-sept novembre, ou le Bonheur de la France dans le diorama d'Auguste Hus, par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er octobre 1820. Mon premier hommage au berceau du duc de Bordeaux, et pensées diverses, par Auguste Hus
Paris, ce 1er octobre 1822. Diorama encyclopédique, dans le genre de Sterne, ou Première partie d'un grand commentaire métaphysique et philosophique sur huit petits couplets concernant la vie de Paris, par le bourbonien Auguste Hus,...
Paris, ce 1er septembre 1823. De l'Épuration de Voltaire, ou Voltaire neutralisé par la religion et la morale, suivie de la création d'un grand jury de religion et de morale littéraires... par Auguste Hus,...
Paris, ce 20 avril 1821. Trois grands rouages d'ordre public, et par conséquent de bonheur, sous le règne paternel des Bourbons, par Auguste Hus
Paris, ce 3 mai 1819. Anniversaire de la première entrée de S. M. Louis dix-huit à Paris, suivi de quelques pensées philosophiques et littéraires, par Auguste Hus,...
Paris, ce 8 juillet 1820. Chanson bourbonienne pour l'anniversaire de la seconde rentrée de S. M. Louis XVIII dans Paris, suivie du Laurier-Bourbon et de quelques pensées, par Auguste Hus
Paris, ce [ ] décembre 1820. Sur le baptême de S. A. R. Dieudonné Henri cinq, duc de Bordeaux, et sur l'éloquence noble et sublime de S. M. Louis dix-huit, pensées bourboniennes suivies de pensées diverses, par Auguste Hus,...
Paris, ce [ ] février 1821. Les Charmes de la paix civile sous le règne de la légitimité de S. M. Louis dix-huit et de la Charte royale, suivis de Pensées sur les pensées détachées et des Trois astres comiques de 1821, par Aug. Hus
Paris, ce [ ] juin 1821. Quelques réflexions sur les fêtes du baptême de S. A. R. le duc de Bordeaux, suivies de la Littérature du bon-mot, ou plutôt des mots nobles ou profonds, fins et ingénieux, par Auguste Hus
Paris, ce [ ] mars 1821. Bourbons ou bienfaisance, synonymes français, suivis de l'Hygiène politique, ou de la Conservation de l'ordre établi et de la sûreté générale et particulière sous le règne paternel des Bourbons, par Auguste Hus,...
Paris, ce [ ] novembre 1820. Mon second hommage à S. A. R. le duc de Bordeaux : l'ombre d'Henri IV au berceau de Dieudonné Henri V, duc de Bordeaux, tribut poétique, suivi de Pensées sur le 17 novembre, jour de naissance de S. M. Louis XVIII, sur les élections actuelles, et Pensées diverses, par Auguste Hus
Paris, ce [ ] septembre 1820. Encyclopédie en quatre pages, ou Pensées constitutionnellement bourbonniennes, littéraires, philosophiques, historiques, romantiques et critiques, par Auguste Hus,...
Paris, le 15 octobre jusqu'au 17 novembre 1823. Première partie de l'Épuration de J.-J. Rousseau, ou J.-J. Rousseau neutralisé par la religion et la morale, suivie de pensées bourbonniennes sur S. M. Louis XVIII au Louvre, le 13 septembre dernier, par Auguste Hus,...
Paris, le 17 novembre 1823. 17 novembre, naissance de S. M. Louis XVIII, et Suite de l'Épuration de J.-J. Rousseau, et Mélanges, par Auguste Hus,...
Paris, le 1er août 1821. Le Second volume de mon Miroir bourbonien, par Auguste Hus
Paris, le 1er avril 1823. De l'Influence de la chanson en France, ou la Philosophie, la métaphysique et la politique de la chanson... bourbonisée. Fragment, suivi de mélanges remplis d'érudition couleur de rose, par Auguste Hus,...
Paris, le 1er décembre 1822. Finissons gaiement l'année en fidèles sujets des Bourbons, ou le Diorama de la fin de l'année 1822, par le sternien en goguette Auguste Hus,...
Paris, le 1er mars 1821 ["sic pour" 1822]. Réflexions et pensées bourboniennes, ou la Philosophie du coeur et la métaphysique des bons Français, par Auguste Hus
Paris, le 1er octobre 1821. Les Sylphes, les ermites, les penseurs et les jolies femmes dans mon miroir orthodoxe, par Auguste Hus
Paris, le 1er septembre 1822. La Colonne de la place Vendôme bourbonisée, suivie de quelques pensées sur l'éloquent ouvrage de M. de Châteaubriant ["sic"], contenant la noble et héroïque vie de l'immortel duc de Berry, et de quelques mélanges en prose et en vers, par Auguste Hus
Paris, le 3 mai 1820. Sur le 3 mai 1814, première entrée de S. M. Louis XVIII dans Paris, et sur quelques penseurs et quelques chansonniers bourbonniens, suivis de trois couplets ; Fragment, par Auguste Hus
Pour la cérémonie funèbre de Saint-Denis, du... 14 mars 1820. Quelques larmes sur le tombeau de S. A. R. Mgr le duc de Berri, précédées d'un nouvel hommage au bon génie de la France ou à S. M. Louis XVIII et suivies de quelques vers bourboniens, par Auguste Hus,...
Pour l'heureuse année 1820. St Louis, Henri quatre, Louis XIV, Louis XVI et Louis XVIII, morceau d'histoire bourbonienne... suivi de quelques pensées, par Auguste Hus,...
Quelques portraits historiques et littéraires, suivis de quelques pensées... par Auguste Hus
Les Alpes illustrées à la fin du 18e siècle et au commencement du 19e, ou Trois penseurs nés aux pieds des Alpes, et devenus célèbres à Paris [Botton de Castellamont, Charles Botta, Charles Bossi], par lox, l'hermite du boulevard du Panorama [Auguste Hus]...
Couplets pour la fête de S. M. l'Empereur et Roi, le 15 août 1812, par Auguste Hus
Couplets sur le plaisir et les âges de l'homme, par Auguste Hus,... - Couplet sur Molière, qui doit paraître dans une comédie nouvelle
De la Liberté et de la répression de la presse, du gouvernement légitime, de l'immoralité du Palais-Égalité, dit Royal, suivi d'un léger parallèle entre Ranza et Céruti et autres morceaux et fragmens... [par Auguste Hus. 25 brumaire an VI]
Les Français, par Auguste Hus. - Épigramme en réponse... par A. Hus
Monsieur C..... au boulevart du Temple, ou les Deux Bobèches, conte, en réponse à un article de M. C..... ("Journal de Paris" du 10 septembre 1813)... [Signé : Auguste Hus.]
Morceau d'histoire naturelle, ou la Ménagerie de la rue des Petits-Augustins, pour servir de 1re et dernière réponse à un journal qu'on ne nomme pas dans la bonne compagnie... article du 16 juillet 1819 ; suivi de quelques pensées philosophiques et littéraires, et d'une chanson patriotique, par Auguste Hus...
Paris, ce 12 septembre 1813. Imprécations patriotiques contre le traître Moreau, par Auguste Hus,...
Paris, ce 17 novembre 1819. Anniversaire de la naissance de S. M. Louis XVIII, hommage poétique pour le mémorable 17 novembre 1755, suivi de nouvelles pensées philosophiques et littéraires, par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er janvier 1823. Les Étrennes bourboniennes dans le diorama du sternien, ermite de la rue St-Denis, Auguste Hus... par Auguste Hus,...
Paris, ce 1er juin 1823. La Littérature spirituellement sentimentale d'un grand roi, ou Quelques réflexions sur la relation d'un voyage à Bruxelles et à Coblentz, par Auguste Hus,...
Paris, ce 29 mai 1828. Fragment de mes mémoires, suivi de pensées diverses, par Auguste Hus,...
Paris, ce 6 août 1828. L'Heureux jour, ou l'Anniversaire du 6 août 1775, suivi de pensées diverses, par Auguste Hus
Paris, ce [ ] août 1820. L'Olympe historique aux Tuileries, galerie bourbonnienne et mélanges, par Auguste Hus,...
Paris, le 1er août 1822. Bourbonisme en pensées diverses, renfermant les trois éducations, de la sensation, des images et des pensées, par Auguste Hus,...
Paris, le 1er décembre 1821. De l'Utilité des maisons de jeux et de la loterie royale à Paris, ou de la Politique pratique et positive et non de la politique romanesque et romantique, suivie de deux couplets, par Auguste Hus
Paris, le 1er février 1822. Quelques mots bourbonniens, d'un convalescent guéri par le célèbre philosophe médecin Croserio... par Auguste Hus
Paris, le 1er janvier 1822. La France couleur de rose, hommage aux dames et étrennes pour tous les bons Français, précédée de mes voeux pour l'auguste dynastie des Bourbons, par Auguste Hus,...
Paris, le 1er novembre 1821. Budget intellectuel de la France de S. M. Louis XVIII, ou Petite biographie de quelques-uns de nos écrivains-penseurs vivans, par Auguste Hus
Paris, le 1er octobre 1823. De l'Influence de Polichinelle sur les grands enfans nommés hommes, boutade philosophique contre le romantisme des bosses, ou Tableau littéraire et philosophique, c'est-à-dire diabolique, de ces deux derniers mois de Paris, par Auguste Hus,...
Paris, le 1er septembre 1821. Tout Paris dans mon miroir bourbonien, par Auguste Hus
Paris, le 20 avril 1824. Résurrection littéraire, en pensées diverses, du bourbonnien Aug. Hus,...
Paris, le 8 novembre 1812. Salut au dix-huit brumaire (huit novembre), chanson patriotique pour l'an 1812, par Auguste Hus
Pensées constitutionnelles, philosophiques et littéraires, ou le Panorama encyclopédique du Louvre, par Auguste Hus
Pensées diverses sur la métaphysique, la philosophie, la littérature et le bonheur de la France depuis l'ordonnance du 5 septembre 1816, par Auguste Hus
Le Triomphe de la philosophie sur les idées de la féodalité et de la superstition, ou le 20 mars 1815, suivi de vers inédits sur S. M. l'Empereur. [Signé : Auguste Hus.]
Vers sur Bernadotte, par Auguste Hus,...
Vers sur la promenade de S. M. l'Empereur au milieu de son peuple de Paris, le matin du 5 avril 1813. [Signé : Par Auguste Hus.]

Autre (67)

Paris, ce 29 mai 1828. Fragment de mes Mémoires ; suivi de pensées diverses
Paris, ce 6 août 1828. L'heureux jour, ou l'anniversaire du 6 août 1775 ; suivi de pensées diverses
Paris, ce 1er février 1824 jusqu'au 1er mai. Mes adieux à mes lecteurs bourboniens jusqu'au 1er mai 1824, en pensées diverses, ou bourbonisme et littérature
Paris, ce 1er janvier jusqu'au 1er février 1824. Petit volume de pensées héroïques et bourboniennes, morales, politiques et littéraires
Paris, le 20 avril 1824. Résurrection littéraire, en pensées diverses, du bourbonien Aug. Hus, filleul de la feue reine de France...
Février 1823. L'ermitage d'Auguste Hus, ou l'anachorète couleur de rose de la rue Saint-Denis
Paris, 1er avril 1823. Du perfectionnement des théâtres, sous le beau règne de S. M. Louis XVIII ; suivi de quelques mélanges
Paris, 1er mars 1823. Pour les choses et pour les hommes, c'est S. M. Louis XVIII que je prends pour oracle ; par Auguste Hus, le sternien bourbonien...
Paris, ce 15 décembre 1823 jusqu'au 15 janvier 1824. L'heureux retour de S. A. R. le duc d'Angoulême à Paris, hommage poétique, suivi d'étrennes françaises en pensées diverses, et de la troisième et dernière partie de l'épuration de J.-J. Rousseau
Paris, ce 1er août 1823. Paris, Madrid, les lys, les lauriers, les roses et les myrtes, ou suite de la littérature de l'héroïsme, ou S. A. R. le duc d'Angoulême à Madrid, et de la littérature de la beauté et des grâces
Paris, ce 1er janvier 1823. Les étrennes bourboniennes dans le diorama du sternien, ermite de la rue Saint-Denis, Auguste Hus
Paris, ce 1er juillet 1823. Première partie de la littérature de l'héroïsme, ou S. A. R. le duc d'Angoulême à Madrid ; et commencement de la littérature de la beauté et des grâces (dans le genre de Sterne)
Paris, ce 1er juin 1823. La littérature spirituellement sentimentale d'un grand roi, ou quelques réflexions sur la "Relation d'un voyage à Bruxelles et à Coblentz"
Paris, ce 1er mai 1823. Philosophie et politique monumentales, ou des monuments publics bourboniens, des places, des fontaines, et des rues de Paris
Paris, ce 1er septembre 1823. De l'épuration de Voltaire, ou Voltaire neutralisé par la religion et la morale ; suivie de la création d'un grand jury de religion et de morale littéraires, et dédiée à l'ombre auguste du roi martyr, Louis XVI
Paris, le 15 octobre jusqu'au 17 novembre 1823. Première partie de l'épuration de J.-J. Rousseau, ou J.-J. Rousseau neutralisé par la religion et la morale ; suivie de pensées bourboniennes sur S. M. Louis XVIII au Louvre, le 13 septembre dernier
Paris, le 17 novembre 1823. 17 novembre. Naissance de S. M. Louis XVIII, et suite de l'épuration de J.-J. Rousseau, et mélanges
Paris, le 1er octobre 1823. De l'influence de Polichinelle sur les grands enfants nommés hommes, boutade philosophique contre le romantisme des bosses, ou tableau littéraire, romantique et philosophique, c'est-à-dire diabolique, de ces deux derniers mois de Paris
Paris, ce 1er juillet 1822. Tout se tient dans la nature physique, morale, politique et littéraire, ou les mille et une idées du Sterne bourbonien Auguste Hus
Paris, ce 1er juin 1822. Encyclopediana renfermant MM. de Châteaubriand, de Ségur, Villemain et Lémontey, ou encore du Sterne de la rue Saint-Denis
Paris, ce 1er mai 1822. Considérations philosophiques, morales et littéraires, sur le mois de mai et sur le Miroir, ou le Sterne de la rue Saint-Denis ; par le bourbonien Auguste Hus, grand homme !... de la façon ou à la façon du Miroir, du 8 avril der
Paris, ce 1er novembre 1822. Célébrons le dix-sept novembre, ou le bonheur de la France dans le diorama d'Auguste Hus
Paris, ce 1er octobre 1822. Diorama encyclopédique, dans le genre de Sterne, ou première partie d'un grand commentaire métaphysique et philosophique sur huit petits couplets concernant la vie de Paris
Paris, le 1er août 1822. Bourbonisme en pensées diverses, renfermant les trois éducations, de la sensation, des images et des pensées
Paris, le 1er avril 1822. De l'influence de la chanson en France, ou la philosophie, la métaphysique et la politique de la chanson... bourbonisée, fragment suivi de mélanges remplis d'érudition couleur de rose
Paris, le 1er décembre 1822. Finissons gaiement l'année en fidèles sujets des Bourbons, ou le diorama de la fin de l'année 1822
Paris, le 1er février 1822. Quelques mots bourboniens d'un convalescent guéri par le célèbre philosophe médecin Croserio ; dédiés à une jolie garde-malade, Mlle Alexandrine-Mathilde Courtois
Paris, le 1er janvier 1822. La France couleur de rose, hommage aux dames, et étrennes pour tous les bons Français ; précédée de mes voeux pour l'auguste dynastie des Bourbons
Paris, le 1er mars 1822. Réflexions et pensées bourboniennes, ou la philosophie du coeur et la métaphysique des bons Français
Paris, le 1er septembre 1822. La colonne de la place Vendôme bourbonisée ; suivie de quelques pensées sur l'éloquent ouvrage de M. de Châteaubriant, contenant la noble et héroïque vie de l'immortel duc de Berry, et de quelques mélanges en prose et en vers
Paris, ce 1er juillet 1821. Le miroir bourbonien, ou l'histoire universelle, premier volume, in-folio
Paris, ce 1er mai 1821. Alliance solennelle du ciel avec l'heureuse France bourbonienne, ou le berceau de Son Altesse Royale Henri-Dieudonné duc de Bordeaux, métamorphosé en autel ; suivie de pensées sur les dames, les roses, la physiologie, les ambitieux, les volcans, les conquérants et les biographies de la révolution
Paris, ce [ ] avril 1821. Trois grands rouages d'ordre public, et par conséquent de bonheur, sous le règne paternel des Bourbons
Paris, ce [ ] février 1821. Les charmes de la paix civile sous le règne de la légitimité de S. A. R. Louis dix-huit et de la charte royale ; suivis de Pensées sur les pensées détachées, et des Trois astres comiques de 1821
Paris, ce [ ] juin 1821. Quelques réflexions sur les fêtes du baptème de S. A. R. le duc de Bordeaux ; suivies de la littérature du bon mot, ou plutôt des mots nobles ou profonds, fins et ingénieux
Paris, ce [ ] mars 1821. Bourbons ou bienfaisance, synonymes français ; suivis de l'hygiène politique, ou de la conservation de l'ordre établi, et de la sûreté générale et particulière sous le règne paternel des Bourbons
Paris, le 1er août 1821. Le second volume de mon Miroir bourbonien
Paris, le 1er décembre 1821. De l'utilité des maisons de jeux et de la loterie royale...
Paris, le 1er novembre 1821. Budget intellectuel de la France, de S. M. Louis XVIII, ou petite biographie de quelques-uns de nos écrivains-penseurs vivants
Paris, le 1er octobre 1821. Les sylphes, les ermites, les penseurs et les jolies femmes, dans mon miroir orthodoxe
Paris, le 1er septembre 1821. Tout Paris dans mon Miroir bourbonien
Paris, ce 1er janvier 1820. Étrennes françaises, tableau philosophique du bonheur et de la gloire de la France sous le règne immortel et libéral de S. M. Louis dix-huit, ou la France au 1er janvier 1821
Paris, ce 1er octobre 1820. Mon premier hommage au berceau du duc de Bordeaux, et pensées diverses
Paris, ce 8 juillet 1820. Chanson bourbonienne pour l'anniversaire de la seconde rentrée de S. M. Louis XVIII dans Paris ; suivie du Laurier-Bourbon et de quelques pensées
Paris, ce [ ] août 1820. L'Olympe historique aux Tuileries. Galerie bourbonienne et mélanges
Paris, ce décembre 1820. Sur le baptême de S. A. Dieudonné Henri cinq duc de Bordeaux, et sur l'éloquence noble et sublime de S. M. Louis dix-huit, pensées bourboniennes, suivies de pensées diverses
Paris, ce novembre 1820. Mon second hommage à S. A. R. le duc de Bordeaux. L'ombre d'Henri quatre au berceau de Dieudonné Henri V duc de Bordeaux. Tribut poétique, suivi de pensées sur le 17 novembre, jour de naissance de S. M. Louis XVIII, sur les élections actuelles, et pensées diverses ; par Aug. Hus.
Paris, ce [ ] septembre 1820. Encyclopédie en quatre pages, ou pensées constitutionnellement bourboniennes, littéraires, philosophiques, historiques, romantiques et critiques, par Aug. Hus ; et dédiée aux amis de la charte royale et de la légitimité
Paris, le 3 mai 1820. Sur le 3 mai 1814, première entrée de S. M. Louis XVIII dans Paris, et sur quelques penseurs et quelques chansonniers bourbonniens, suivis de trois couplets, fragment
Pour l'heureuse année 1820. Saint Louis, Henri quatre, Louis XIV, Louis XVI et Louis XVIII ; morceau d'histoire bourbonienne, dédié aux heureux sujets de S. M. Louis XVIII, et suivi de quelques pensées
Le 25 août 1819, ou la fête de S. M. Louis XVIII, des beaux-arts et de l'industrie française. Hymne patriotique, suivi de nouvelles pensées philosophiques par Auguste Hus
Paris, ce 17 novembre 1819. Anniversaire de la naissance de Sa Majesté Louis XVIII. Hommage poétique pour le mémorable 17 novembre 1755, suivi de nouvelles pensées philosophiques et littéraires
Paris, ce 3 mai 1819. Anniversaire de la première entrée de S. M. Louis dix-huit à Paris ; suivi de quelques pensées philosophiques et littéraires
Pensées diverses sur la métaphysique, la philosophie, la littérature et le bonheur de la France, depuis l'ordonnance du 5 septembre 1816 ; par Auguste Hus. (9 octobre.)
De l'influence du règne de S. M. Louis XVIII sur le bonheur de la France et de l'Europe
Histoire de Suthauguse ou le pouvoir de l'imagination. Nouvelle historique,...
Le triomphe de la philosophie sur les idées de la féodalité et de la superstition, ou le 20 mars 1815 ; suivi de vers inédits sur S. M. l'empereur
Mélanges, ou L'arrivée de l'illustre Lagrange aux Champs-Élysées...
Agonie du gouvernement anglais
De la Liberté et de la répression de la presse, du gouvernement légitime, de l'immoralité du Palais-Égalité. Suivi d'un... parallèle entre Ranza et Céruti,... (Signé : Auguste Hus. [25 brumaire.])
De la Littérature de MM. de Pradt, Fiévée et Villiers... par A...... H...
L'histoire philosophique de ces derniers temps, en trois pages, ou le flageolet mystérieux et allégorique
Paris et la France sous le règne bienfaisant de S. M. Louis XVIII. Suivi de quelques pensées
Pensées constitutionnelles, philosophiques et littéraires, ou Le panorama encyclopédique du Louvre
Pensées philosophiques, littéraires, et couleur de rose, suivies d'une chanson héroïque dédiée aux amis des Bourbons
Pour la cérémonie funèbre de Saint-Denis, du mardi 14 mars 1820. Quelques larmes sur le tombeau de S. A. R. monseigneur le duc de Berri ; précédées d'un nouvel hommage au bon génie de la France ou à S. M. Louis XVIII, et suivies de quelques vers bourboniens
Quelques portraits historiques et littéraires, suivis de quelques pensées, et dédiés aux amis des Bourbons

Documents about Auguste Hus (1769-1829) (1)

Livres (1)

Histoire de Suthauguse ou le pouvoir de l'imagination. Nouvelle historique,...

See also (3)