Robert Féron (imprimeur, 15..-164.?)

Country : France
Gender : masculin
Birth : 15..
Death : 164.
Commercial activities : Imprimeur libraire
Note :
Autre(s) graphie(s) : Feron. - Garde de la communauté des imprimeurs, libraires et relieurs de Rouen pour la première fois dès 1598-1599 (et plusieurs fois ensuite jusqu'en 1626), il a reçu David I Geoffroy pour apprenti avant 1598. Poursuivi en justice en 1619 pour avoir participé, avec Pierre Le Locu et Robert Valentin, à la publication d'un ouvrage de controverse entre protestants et catholiques, le "Veritable narré de ce qui s'est passé en la conference tenue au chasteau de Lindebeuf entre Isaac de Laballe... et François Veron..." Signe les registres de la communauté jusqu'en 1631 ; mentionné à la confrérie jusqu'en 1645. Certaines de ses impressions ne sont signées que par ses initiales "R" et "F" figurant au bandeau de la 1re page de texte
Travaille fréquemment en association avec son voisin Nicolas I Loyselet dont il semble avoir partagé le matériel
Variants of the name : R. F. (imprimeur, 15..-164.?)
Robert Feiron (imprimeur, 15..-164.?)
R. F. (imprimeur, 15..-164.?)

Activities of Robert Féron (imprimeur, 15..-164.?) (8)

Imprimeur-libraire (8)

[Dialogue de trois vignerons du pays du Maine, sur les misères de ce temps
Dialogue de trois vignerons du païs du Maine, sur les miseres de ce temps
Histoires tragiques de nostre temps. Où sont descrites les morts funestes, déplorables & desastreuses de plusieurs personnes, arrivees par leur ambition, amours desreglez, sortileges, vols... Composees par François de Rosset. Augmentees en cette derniere edition des morts tragiques arrivees... depuis l'an 1620. jusques à present. Dediees à feu monseigneur le chevalier de Guise
Premieres homelies eucharistiques de messire Jean Pierre Camus, evesque et seigneur de Belley
Sermons sur le pseaume CIX. "Dixit Dominus Domino meo &c"
Promenoir sacerdotal sur les commencemens et origines de la gloire et accroissement du regne universel de l'Eglise de Dieu : en ses sacrees appartenances, ornemens de la foy, et autres dependances de la religion catholique apostolique et romaine par François Deudemare presbtre, chanoine en l'Eglise cathedrale à Rouen
La fleur des pseaumes
Non le tresor, ny le trias, ne le cabinet : moins la beaute, mais plus, la fleur ou l'eslite de toutes les chansons amoureuses, et airs de court. Tirez des œuvres et manuscripts des plus fameux poëtes de ce temps

See also (2)