All (4 Documents)
  • [Estampe allégorique, en l'honneur du Garde des Sceaux, Hue de Miromesnil]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : gravure en taille-douce ; 19 x 13,8 cm
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome onzième, Greuze-Jahandier / par Yves Bruand et Michèle Hébert,... ; avec la collaboration de Yves Sjöberg... -Bibliothèque nationale (Paris), 1970, article INGOUF (François-Robert), le jeune, n. 57
    Edition : [S.l.] , [1775]
    Graveur : François Robert Ingouf (1747-1812)
    Autre : Jean Goulin (1728-1799)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44569068x]
  • [Estampe allégorique, en l'honneur du Garde des Sceaux, Hue de Miromesnil]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : gravure en taille-douce ; 19 x 13,8 cm
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome onzième, Greuze-Jahandier / par Yves Bruand et Michèle Hébert,... ; avec la collaboration de Yves Sjöberg... -Bibliothèque nationale (Paris), 1970, article INGOUF (François-Robert), le jeune, n. 57
    Edition : [S.l.] , [1775]
    Graveur : François Robert Ingouf (1747-1812)
    Autre : Jean Goulin (1728-1799)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44569067k]
  • [Estampe allégorique, en l'honneur du Garde des Sceaux, Hue de Miromesnil]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : gravure en taille-douce ; 19 x 13,8 cm
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome onzième, Greuze-Jahandier / par Yves Bruand et Michèle Hébert,... ; avec la collaboration de Yves Sjöberg... -Bibliothèque nationale (Paris), 1970, article INGOUF (François-Robert), le jeune, n. 57
    Edition : [S.l.] , [1775]
    Graveur : François Robert Ingouf (1747-1812)
    Autre : Jean Goulin (1728-1799)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445690698]
  • [Estampe allégorique, en l'honneur du Garde des Sceaux, Hue de Miromesnil]

    [estampe]

    Material description : 1 est. : gravure en taille-douce ; 19 x 13,8 cm
    Note : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : En marge, de part et d'autre d'un cartouche aux armes : "Illustrissimo, Vigilantissimo, // Integerrimo Viro, D. D. Hue de Miromenil, // Galliarum Nomophylaci // Offerebat Observantissimus // Goulin" ; au-dessous à la pointe, un commentaire explicatif de deux lignes : "La Justice selon le vœu de la France, commande aux Génies de placer le médaillon de // Monsieur Hüe de Miromenil... sur l'Obélisque symbole de l'Immortalité"
    Estampe annoncée dans les "Affiches, annonces et avis divers" le 22 février 1775. "Il paroît encore un nouveau "Portrait de M. le Garde des Sceaux", gravé en médaillon par M. Ingouf le jeune, Artiste estimé... Ce portrait, qui n'est pas moins ressemblant que le premier, est comme encadré dans une composition allégorique, aussi simple qu'ingénieuse. La France y est représentée à gauche assise au pied d'un palmier. Trois Génies soulèvent le Médaillon pour l'attacher à une pyramide qui fait le fond de l'Estampe, & où l'on distingue les Portraits de Montholon, de Sully, de Molé, de d'Aguesseau. On lit sur la base de la pyramide ces deux mots gravés en vieux caractères, "Intemerate Virtuti :" "A la Vertu sans tache". Cette estampe, se trouve à Paris, chez le S.r Ingouf, rue de la Parcheminerie, vis-à-vis le passage de D. Severin. Prix 3 liv."
    Autre annonce dans la "Gazette de France" du 27 mars suivant
    Citée par G. Brière à propos d'un buste du Garde des Sceaux exposé par Houdon au Salon de 1775 (n° 253) : "Ce buste du Salon de 1775, nous l'avons retrouvé à son passage chez un marchand parisien, en 1898. Le ministre est représenté de grandeur naturelle, jusqu'à la ceinture (H. 83 cm), revêtu de la Simarre du chef de la justice, la lourde perruque retombant sur ses épaules, le regard fin, un peu sournois, les yeux comme voilés. La même physionomie nous est donnée par plusieurs estampes gravées à peu près à la même date, la Sincérité portraitiste paraît entière. On peut rapprocher du buste de Houdon, les portraits suivants : celui dessiné en 1773 par Cochin fils, gravé par J.-L. Prévost (le profil dans un ovale), celui gravé par N. Le Mire en 1775 (avec une charmante vue de Rouen dans le fond) ; le profil dans une estampe allégorique par Ingouf le jeune, 1775" ("Notes sur quelques bustes de Houdon", dans les "Archives de l'Art français", 1913, p. 350)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome onzième, Greuze-Jahandier / par Yves Bruand et Michèle Hébert,... ; avec la collaboration de Yves Sjöberg... -Bibliothèque nationale (Paris), 1970, article INGOUF (François-Robert), le jeune, n. 57
    Edition : [S.l.] , [1775]
    Graveur : François Robert Ingouf (1747-1812)
    Autre : Jean Goulin (1728-1799)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44569070g]
All (4 Documents)

Share the page

Data downloading