Gilles Macé (1586-1637)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Caen, 22-02-1586
Mort :Paris, 08-03-1637
Note :
Avocat au bailliage de Caen. - Professeur de mathématiques à l'Université de Caen
ISNI :ISNI 0000 0000 0446 0590

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Discours véritable des admirables apparences, mouvements et significations de la prodigieuse comète de l'an 1618, avec les démonstrations de sa situation céleste, grandeur et distance de la terre, par Gilles Macé,...

    Description matérielle : In-8° , 68 p., planche
    Édition : Caen : J. Brenouset , 1619

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308522882]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Discours véritable des admirables apparences, mouvements et significations de la prodigieuse comète de l'an 1618 / par Gilles Macé, 1619
  • Ouvrages de reference : Oursel
    Cioranescu 17e s.
    WBIS
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • François-Gilles Macé, né le 22 février 1586 à Caen et mort le 8 mars 1637 à Paris, est un mathématicien et astronome français.Fils de Bénédic Macé, qui eut la réputation d’un homme fort savant, lui-même fils du célèbre typographe Robert Macé, Gilles fut reçu avocat au bailliage de cette ville.Il continua, tout en exerçant cette profession, l’étude des mathématiques, pour lesquelles il avait une grande prédilection, et qu’il enseigna publiquement à l’université de Caen où il fut le professeur, entre autres d’André Graindorge, cofondateur de l’Académie de physique de Caen.Il s’occupa plus spécialement d’astronomie, et fit, au témoignage de Pierre-Daniel Huet, plusieurs observations du ciel avec beaucoup d’intelligence et d’exactitude quoiqu’il mêlât, selon l’usage du temps, un peu d’astrologie judiciaire à l’astronomie. On a de lui un ouvrage fort estimé sur la comète de 1618, et quelques poésies qui ne sont pas sans mérite.

Pages équivalentes