Jack Johnson (1878-1946)

Illustration de la page Jack Johnson (1878-1946) provenant de Wikipedia
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :31-03-1878
Mort :10-06-1946
Note :
Champion du monde de boxe
ISNI :ISNI 0000 0000 7359 9529

Ses activités

Auteur du texte1 document1 document numérisé

  • Mes combats

    Description matérielle : In-16, 95 p., portrait, pl., couverture avec portrait
    Description : Note : Les Petits bouquins
    Édition : Paris : P. Lafitte , (s. d.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30655983n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jack Johnson (1878-1946)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Mes combats / Jack Johnson, [s. d.]
  • Ouvrages de reference : Famous Texans (2006-07-26)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Jack Johnson est un boxeur américain né le 31 mars 1878 à Galveston, Texas, et mort le 10 juin 1946 à Raleigh, Caroline du Nord. Surnommé « le géant de Galveston », il fut le 1er champion du monde poids lourds noir entre 1908 et 1915. Johnson remporta son 1er titre le 3 février 1903 en battant "Denver" Ed Martin en 20 reprises pour le Colored Heavyweight Championship. Il défia alors le tenant du titre mondial, James J. Jeffries, mais ce dernier refusa le combat. Les boxeurs noirs pouvaient en effet boxer contre des blancs dans toutes les catégories à l'exception des poids lourds, la plus prestigieuse. Jack Johnson brisa ce tabou en affrontant le 26 décembre 1908 le Canadien Tommy Burns à Sydney. Le combat dura 14 rounds, avant que la police n'intervienne pour l'interrompre. Les arbitres attribuèrent alors le titre à Johnson sur décision. De fait, Johnson avait puni son adversaire et l'avait mis KO technique. En 1909, il bat Victor McLaglen, Frank Moran, Tony Ross, Al Kaufman, et le champion des poids moyens Stanley Ketchel.

Pages équivalentes