Silvia (sainte, 03..-040.)

Sexe : féminin
Naissance : 03..
Mort : 040.
Note :
Pallade d'Hélénopolis mentionne dans l'«Histoire lausiaque» une certaine Silvania ou Silvina (en latin, Silvia), belle-sœur de Flavius Rufinus, préfet du prétoire à Constantinople de 393 à 395. Silvia, vierge consacrée, a participé avec Pallade à un voyage de Jérusalem en Égypte, fin 399 ou début 400
Deux autres documents mentionnent probablement la même Silvia : une lettre de Paulin de Nole à Sulpice Sévère (en 403), et le prologue de la version latine des «Recognitiones sancti Clementis» (vers 406) : Rufin d'Aquilée, s'adressant à Gaudence, évêque de Brescia, y mentionne «la vierge Silvie, de vénérable mémoire»
Paul Devos hésite à identifier cette Silvie, documentée par Pallade, Paulin et Rufin, avec sainte Silvia, vénérée à Brescia (fête le 15 décembre) : P. Devos appelle de ses vœux une étude sur les sources anciennes concernant le culte de cette dernière
G.F. Gamurrini attribua en 1885 à sainte Silvia un récit de pèlerinage au Proche-Orient, texte latin de la fin du IVe siècle qui est maintenant attribué à Égérie. Gamurrini a supposé à sainte Silvia une origine aquitaine
Autres formes du nom : Silvania (sainte, 03..-040.) (grec ancien (jusqu'à 1453))
Silvina (sainte, 03..-040.) (grec ancien (jusqu'à 1453))
Silvia (03..-040.) (latin)
Silvia Aquitana (sainte, 03..-040.) (latin)
Silvanie (sainte, 03..-040.) (français)
Silvie (sainte, 03..-040.) (français)
Silvie (03..-040.) (français)
Sylvie (sainte, 03..-040.) (français)

Silvia (sainte, 03..-040.) : œuvres (2)

Documents sur Silvia (sainte, 03..-040.) (1)

Livres (1)

Le Véritable auteur de la «Peregrinatio Silviae», la vierge espagnole Éthéria

Voir aussi (2)