Gaston Bruneton (1882-1961)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin), 16-07-1882
Mort :Paris, 17-12-1961
Note :
Ingénieur-conseil. - Commissaire général de la main d'oeuvre française en Allemagne (1942). - Ingénieur des arts et manufactures
ISNI :ISNI 0000 0000 5509 4236

Ses activités

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gaston Bruneton (1882-1961)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La Participation de la France à la défense et à l'organisation de l'Europe. Préambule / de M. Jean Bichelonne. Déclarations / de MM Édouard Chaux, Charles Dhooghe, Maurice Viret, Gaston Bruneton. Exposé / de M. Marcel Déat, 1942
  • Ouvrages de reference : BnF - Département de la recherche bibliographique [Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Gaston Bruneton], 1942-1944
    Qui était qui, XXe siècle / Béatrice et Michel Wattel, 2005
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Gaston Bruneton (1882-1961), ingénieur français, personnalité importante de la Collaboration, était responsable en Allemagne de l’action sociale auprès des travailleurs civils français volontaires, puis des requis du service du travail obligatoire (STO).Nommé par le régime de Vichy commissaire à l’« action sociale » auprès des travailleurs français exilés, il assuma cette tâche de mars 1942 à avril 1945, en symbiose très étroite avec les organisations allemandes. La Délégation officielle (DOF) de ses services en Allemagne était en effet partie intégrante du Front du travail allemand (Deutsche Arbeitsfront, DAF), pilier du corporatisme national-socialiste, dirigée par le Dr Robert Ley. La « mission Bruneton » occupait souvent les mêmes immeubles que le DAF.

Pages équivalentes