John Tuzo Wilson (1908-1993)

Image non encore disponible
Pays :Canada
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Ottawa, 24-10-1908
Mort :Toronto, Canada, 15-04-1993
Note :
Géophysicien et géologue. - Professeur à l'Université de Toronto
ISNI :ISNI 0000 0000 8159 6088

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • I.G.Y.

    Description matérielle : In-8° (22 cm), XXII-350-X p., fig., pl. [Acq. 5350-65]
    Édition : New York : A. A. Knopf , 1961
    Autre auteur du texte : Lloyd Viel Berkner (1905-1967)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33223867r]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : I.G.I. [International geophysical year], the year of the new moons / J. Tuzo Wilson ; foreword by Lloyd V. Berkner, 1961
  • Ouvrages de reference : LC Authorities (2010-04-23)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • John Tuzo Wilson, CC, OBE, FRS, FRSC, FRSE (24 octobre 1908-15 avril 1993), est un géophysicien et géologue canadien.Wilson naît de parents d'origine écossaise à Ottawa. Il est le premier étudiant en géophysique du Canada au Trinity College de l'Université de Toronto où il est diplômé en 1930. Il poursuit ses études au St John's College de l'Université de Cambridge et à l'Université de Princeton. Il obtient son doctorat en 1936. À la fin de ses études Wilson s'engage dans l'armée canadienne et il sert pendant la Seconde Guerre mondiale, il quitte l'armée avec le rang de colonelTuzo Wilson est reconnu pour ses travaux concernant la tectonique des plaques. Bien qu'il ne s'y intéresse qu'à partir des années 1960, il joue un rôle majeur dans le développement de cette théorie. C'est lui qui pointe la création de l'archipel d'Hawaï par le déplacement d'une plaque couvrant une grand part du Pacifique qui se déplace vers le nord-ouest au-dessus d'un point chaud. Il émet aussi l'idée des failles transformantes, deux plaques se déplacent en coulissant horizontalement l'une par rapport à l'autre, par exemple la faille de San Andreas.John Tuzo Wilson décrit le ballet des continents à la surface de la Terre, qui comme actuellement se retrouvent fragmentés et dispersés, ou comme durant la période entre 300 et 200 Ma, sont regroupés en un unique supercontinent, la Pangée pour cette époque, selon un cycle auquel on a donné son nom, le cycle de Wilson. L'image ci-contre illustre quelque peu certaines de ces étapes.

Pages équivalentes