Arènes de Nîmes

Pays :France
Langue :français
Adresse :4 Boulevard des Arènes, 30000, Nîmes.
Autre forme du nom :Théâtre antique des Arènes. Nîmes

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • [Programmes.]

    Édition : [S. l. n. d. ?]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339500053]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Arènes de Nîmes

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Recueil. Documents d'information [Document d'archives] / Arènes de Nîmes, 1902-

Autre forme du nom

  • Théâtre antique des Arènes. Nîmes

Biographie Wikipedia

  • Les arènes de Nîmes sont un amphithéâtre romain construit vers la fin du Ier siècle dans la ville française de Nîmes, dans le Gard. La construction de l'édifice débute entre 70 et 80, voire un peu plus tard en raison de son niveau de perfectionnement architectural. Sa fonction est alors de divertir la population de la colonie de Nemausus. Lors des Grandes Invasions, il se transforme en village fortifié où la population va se réfugier, puis constitue du Moyen Âge jusqu'au XIXe siècle un quartier avec ses rues et ses boutiques. Au XIXe siècle, le monument est dégagé puis reconverti en arène en 1863. Aujourd'hui, il accueille une vingtaine de corridas et courses camarguaises chaque année et diverses manifestations culturelles (concerts du Festival de Nîmes, Grands Jeux romains, Pégoulade, reconstitutions historiques…). En dehors de ces événements, l'édifice est ouvert à la visite toute l'année.Cet amphithéâtre est sans doute, du moins par l'allure générale de sa façade ayant conservé son attique de couronnement avec colonnes engagées et 60 arcades à chaque niveau, son système de circulation publique interne quasi intact et une grande partie de ses gradins (certes dégagés et restaurés au XIXe siècle), le mieux conservé au monde. Il n'est cependant pas encore inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, contrairement à son voisin d'Arles moins bien conservé.Le monument fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.