Julius Capitolinus

Langue :latin
Sexe :masculin
Note :
Historien. - Très certainement auteur fictif
Autres formes du nom :Iulius Capitolinus
Julius Capitolinus
Iulius Capitolinus
ISNI :ISNI 0000 0003 6961 2411

Ses activités

Auteur du texte6 documents

  • Contenu dans : Guilhelmi Musgrave,... Geta Britannicus. Accedit Domus severianae synopsis chronologica, et de Icuncula quondam M. regis Aelfredi dissertatio

    Antoninus Geta. - [1]

    Description matérielle : 3 parties en 1 vol., pl.
    Description : Note : La 1re partie a pour titre : "Julii Capitolini Antoninus Geta cum notis integris Isaaci Casauboni, Jani Gruteri, Claudii Salmasii et editoris ; cujus accedunt de eodem imperatore et de Icuncula quondam M. regis Alfredi [sic] dissertationes", avec la date de 1714. - La 2e partie a pour titre : "Guilhelmi Musgrave,... de Geta Britannico" avec la date de 1714. - La 3e partie a pour titre : "Guilhelmi Musgrave,... Dissertatio de Icuncula quondam M. regis Aelfredi", avec la date de 1715
    Édition : Iscae Dunmoniorum : P. Yeo , 1716

    [catalogue]
  • Dion Cassïus,... Aelius Spartianus, Julius Capitolinus, Aelius Lampridius, Vulcatius Gallicanus, Johannis Baptistae Egnatii,... in eosdem annotationes

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Parisiis : ex officina R. Stephani , 1544

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33987817m]
  • Dion Cassius Nicaeus. Aelius Spartianus. Julius Capitolinus. Aelius Lampridius. Vulcatius Gallicanus. [Georgio Merula Alexandrino interprete.] Johannis Baptistae Egnatii,... in eosdem annotationes

    Description matérielle : In-8° , 346 p. et 26 ff. n. ch.
    Édition : Parisiis : ex officina R. Stephani , 1544
    Traducteur : Giorgio Merula (1424?-1494)
    Autre auteur du texte : Dion Cassius (0155?-0235?), Lampride, Aelius Spartianus
    Annotateur : Giovanni Battista Egnazio (1473?-1553)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31392126b]
  • Historiae Augustae Scriptores sex,... cum notis... accurante Cornelis Schrevelis...

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Lugduni Batavorum , 1661

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33987818z]
  • Maximini duo Juli Capitolini. Aus dem Corpus der sog. Historia Augusta herausgegeben und erläutert von Ernst Hohl

    Description : Note : Kleine Texte für Vorlesungen und Übungen. 172
    Édition : Berlin, W. de Gruyter , 1949. In-8°, 40 p. [Acq. 3355-55] -VIIIc-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb319055010]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Dion Cassius Nicaeus. Aelius Spartianus. Julius Capitolinus. Aelius Lampridius. Vulcatius Gallicanus ; [Georgio Merula Alexandrino interprete] ; Johannis Baptistae Egnatii,... in eosdem annotationes, 1544
  • Ouvrages de reference : Clavis SGL
    DOC / V. Volpi, 1994 : Capitolinus, Iulius
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Iulius Capitolinus
  • Julius Capitolinus
  • Iulius Capitolinus

Biographie Wikipedia

  • Iulius Capitolinus est l'un des six auteurs fictifs de la collection de biographies dite Histoire Auguste. Il serait l'auteur des vies d'Antonin le Pieux, de Marc Aurèle, de Lucius Verus, de Pertinax, de Clodius Albinus, de Macrin, des trois Gordiens, des deux Maximins, de Maxime Pupien et Balbin. Il dit utiliser comme source un historien qu'il nomme tantôt Aelius Cordus, tantôt Junius Cordus, qu'il cite vingt-sept fois mais dont l'existence est une invention de l'auteur. Par exemple, les citations qu'il attribue à Cordus dans la Vie des Trois Gordiens sont en réalité des reprises de Cicéron, d'Hérodien et de Suétone. Il est admis depuis les recherches de Hermann Dessau, publiées en 1889, qu'il n'a jamais existé, non plus que les cinq autres scriptores de l’Histoire Auguste. Ce ne sont que les pseudonymes de l'auteur réel du recueil de biographies dont l'identité exacte est inconnue, et qui vécut sans doute entre l'extrême fin du quatrième siècle et le début du cinquième. Depuis les recherches de Hermann Dessau, le recueil de l’Histoire Auguste a suscité d'innombrables recherches scientifiques, dont en France celles d'André Chastagnol qui donna en 1994 une traduction richement commentée de cet ouvrage.

Pages équivalentes