France. Ministère de la culture

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :22-06-1959

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • [Recueil. Documents d'information]

    Description : Note : Regroupe les brochures d'information émanant du Ministère de la culture depuis 1974, indépendamment de son intitulé à une période précise
    Édition : Paris : Ministère de la culture , 1974-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42769385d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation France. Ministère de la culture

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Regroupe

  • Créé par le décret du 22 mai 1981 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n° 81-646 du 5 juin 1981. L'organisation du ministère de la culture est modifiée par le décret n° 82-394 du 10 mai 1982. Le ministère a notamment pour mission : "de permettre à tous les Français de cultiver leur capacité d'inventer et de créer,d'exprimer librement leurs talents et de recevoir la formationartistique de leur choix ; de préserver le patrimoine culturel national,régional ou des divers groupes sociaux pour le profit commun de la collectivité..." (art 1er.). - De 1981 à 1986, il change souvent de dénomination : Ministère de la culture, Ministère délégué à la culture. Le 7 decembre 1984, il retrouve de nouveau le nom de Ministère de la culture

  • Créé par le décret du 30 mars 1977 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n° 77-493 du 25 avril 1977 : elles sont relatives à la culture précédemment dévolues au Secrétaire d'Etat à la culture et relatives à l'environnement et au tourisme précédemment dévolues au Ministre de la qualité de la vie

  • Créé par le décret du 5 avril 1978 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n°78-537 du 13 avril 1978. - Organisation du ministère fixée par le décret n°79-355 du 7 mai 1979

  • Créé par le décret du 8 juin 1974 portant à la nomination de membres de gouvernement. - Attributions fixées par le décret n°74-588 du 14 juin 1974

  • Créé par le décret du 20 mars 1986 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n ̊ 86-693 du 4 avril 1986 : les mêmes que celles attribuées au précédent Ministre de la culture, plus la radiodiffusion et la télédiffusion, qui relevaient du Ministre des PTT. Il exerce également les attributions dévolues au Gouvernement en matière de presse et de communication audiovisuelle. - Modification du décret du 4 avril 1986 par celui du 30 mai 1988 (n° 88-729). - Il délègue ses attributions au Secrétaire d'Etat à la communication, et à partir du 28 septembre 1987 au Ministre délégué à la communication

  • Créé pa le décret du 28 juin 1988 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n° 88-823 du 18 juillet 1988. - A partir du décret du 2 octobre 1990, le mot Bicentenaire disparaît du nom du ministère. - Il est assisté par le Secrétaire d'Etat chargé des grands travaux et le Ministre délégué chargé à la communication

  • Créé par le décret du 2 octobre 1990 relatif à la composition du gouvernement : le mot Bicentenaire disparaît du nom du ministère. - Il est assisté par le Secrétaire d'Etat chargé des grands travaux et le Ministre délégué chargé de la communication

  • Créé par le décret du 16 mai 1995 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n°91-560 du 18 juin 1991, il est assisté par le Secrétaire d'Etat chargé des grands travaux et le ministre délégué chargé de la communication

  • Créé par le décret du 2 avril 1992 relatif à la composition du gouvernement, il résulte de la fusion du Ministère de la culture et de la communication à celui du Ministère de l'éducation nationale. - Attributions fixées par le décret n°92-395 du 16 avril 1992 : Le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale et de la culture, conduit la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine architectural et urbain, et des abords des monuments historiques. - Il confie par délégation des missions au Secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement technique et au Secrétaire d'Etat chargé de la communication

  • Créé par le décret du 30 mars 1993 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n° 93-797 du 16 avril 1993. - Il résulte de la fusion du Ministère de l'éducation nationale et de la culture avec deux Secrétariats d'Etat, l'un à la francophonie et aux relations culturelles extérieures, et l'autre aux grands travaux

  • Créé par le décret du 18 mai 1995 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le décret n°95-770 du 8 juin 1995

  • Créé par le décret du 4 juin 1997 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par les décret n°97-713 et n°97-705 du 11 juin 1997, lui conférant notamment, le titre de "porte-parole du gouvernement". - Le décret n°98-249 du 2 avril 1998 abroge cette dernière attribution. - Ses missions : "rendre accessibles au plus grand nombre les oeuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France, d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, de favoriser la création des oeuvres de l'art et de l'esprit et de développer les pratiques artistiques"

  • Créé par D. du 17 mai 2017 relatif à la composition du gouvernement. - Attributions fixées par le D. n° 2017-1077 du 24 mai 2017. - Ses missions : "rendre accessibles au plus grand nombre les oeuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France. A ce titre, il conduit la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel dans toutes ses composantes, il favorise la création des œuvres de l'art et de l'esprit, la participation de tous à la vie culturelle et artistique et le développement des pratiques et des enseignements artistiques."

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Biographie Wikipedia

  • Le ministère de la Culture (dont la dénomination officielle est, depuis 1997, « ministère de la Culture et de la Communication ») a été créé en France en 1959 par le général de Gaulle, et attribué à André Malraux sous le nom de « ministère d'État chargé des Affaires culturelles ». Depuis, de nombreux pays se sont également dotés d'un ministère de la Culture. Le ministère est traditionnellement appelé, d'après son adresse principale, « rue de Valois ».Auparavant, ces fonctions étaient exercées par un ministre, un secrétaire d'État ou un directeur des Beaux-Arts dépendant du ministère de l'Instruction publique. Celui-ci n'avait pas seulement la tutelle des quatre beaux-arts (architecture, peinture, sculpture et gravure), mais aussi de la musique, de la danse, cinéma, théâtre, l'opéra, des arts décoratifs, des monuments historiques, ainsi que de toutes les écoles correspondantes.

Pages équivalentes