Satoshi Kamata

Image non encore disponible
Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Note :
Journaliste et auteur d'ouvrages à caractère social
Autres formes du nom :慧 鎌田 (japonais)
Kamata Satoshi (japonais)
鎌田 慧 (japonais)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0004 5302 8541

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Toyota

    l'usine du désespoir

    Description matérielle : 1 vol. (256 p.)
    Édition : Paris : Demopolis , impr. 2008
    Traducteur : André L'Hénoret
    Préfacier : Paul Jobin

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb412252751]
  • Japon, l'envers du miracle

    Description matérielle : 163 p.
    Édition : Paris : F. Maspero , 1982
    Autre : Francis Ginsbourger

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366010710]
  • Toyota, l'usine du désespoir

    journal d'un ouvrier saisonnier

    Description matérielle : 255 p.
    Édition : Paris : Éditions ouvrières , 1976
    Autre : Jean-Louis Folgoët

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34700259b]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Toyota : l'usine du désespoir : Journal d'un ouvrier saisonnier / Kamata Satoshi ; trad. du japonais par Jean-Louis Folgoët, 1976
  • Ouvrages de reference : NDL Authority File, 2012
    LCNA, 1977-1986
    Le magazine littéraire, 2012-03, éd. spéciale Salon du livre 2012
  • Catalogues de la BnF : BnF Service japonais, 2012-01-20

Autres formes du nom

  • 慧 鎌田 (japonais)
  • Kamata Satoshi (japonais)
  • 鎌田 慧 (japonais)
  • Satoshi Kamata

Biographie Wikipedia

  • Kamata Satoshi est un journaliste japonais né en 1938. Ouvrier dans une imprimerie à l'age de 18 ans, il est licencié après avoir voulu y créer un syndicat. Il suit alors des cours de littérature Japonaise à l'université Waseda. Par la suite, il devient journaliste et écrivain.Il a écrit une dizaine de livres, traduit dans plusieurs langues. Il est notamment l'auteur de Toyota, l'usine du désespoir (1973), traduit en français en 1976, best-seller ré-édité une trentaine de fois depuis.

Pages équivalentes