Zayn al-Dīn Muḥammad ʿAbd al-Raʾūf al- Munāwī (1545-1622?)

Pays :Égypte
Langue :arabe
Naissance :1545
Mort :29-12-1622
Note :
Savant musulman (Fiqh, Ḥadīṯ, Soufisme...)
Autres formes du nom :زين الدين محمد عبد الرؤوف المناوي (1545-1622?) (arabe)
´Abd al-Ra'ūf ibn Tāǧ al ´Ārifīn ibn ´Alī al- Munāwī (1545-1622?) (arabe)
Mouhammad Abd al-Raoûf al- Mounâwî (1545-1622?)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 7459 0210

Ses activités

Auteur du texte8 documents

Auteur du commentaire3 documents

  • ʿAbd al-Raʾūf ibn Tāǧ al-ʿĀrifīn al-Munāwī

    Contenu dans les archives et manuscrits : Al-NUBḎA fī faḍl layl niṣf Šaʿbān. Commentaire :

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc5675q/cd0e448]
  • ʿAbd al-Raʾūf ibn Tāǧ al-ʿĀrifīn al-Munāwī

    Contenu dans les archives et manuscrits : Al-ŠIFĀʾ fī taʿrīf ḥuqūq al-Muṣṭafā. Commentaire :

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc57638/cd0e3366]
  • ʿAbd al-Raʾūf Muḥammad al-Munāwī

    Contenu dans les archives et manuscrits : ʿIMĀD al-riḍāʾ fī adab al-qaḍāʾ. Commentaire :

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc5667z/cd0e3321]

Éditeur scientifique1 document

  • Ṭabaqāt al-ṣūfiyyaẗ al-kawākib al-durriyyaẗ

    fī tarāǧim al-sādaẗ al-sụ̄fiyyaẗ

    Description matérielle : 6 vol.
    Édition : Bayrūt : Dār Ṣādir , 1999. - Bayrūt : Dār Ṣādir , 1999 : دار صادر , 1999
    Auteur du texte : Muḥammad Adīb al-Ǧādir

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41278089x]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Les Femmes soufies ou La Passion de Dieu / Nelly et Laroussi Amri, 1992
    Ṭabaqāt al-ṣūfiyyaẗ al-kawākib al-durriyyaẗ / taʾlīf Zayn al-Dīn Muḥammad ʿAbd al-Raʾūf al-Manāwī ; taḥqīq Muḥammad Adīb al-Ǧādir, 1999
  • Ouvrages de reference : LC Authorities (2008-06-14)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service arabe, 2016-02-08
    BN Cat. gén. 1970-1979, arabe
    GAL. II, Parag. 306. ; S. II, p. 417
    Kaḥḥālah, vol. 5, p. 220-221

Autres formes du nom

  • زين الدين محمد عبد الرؤوف المناوي (1545-1622?) (arabe)
  • ´Abd al-Ra'ūf ibn Tāǧ al ´Ārifīn ibn ´Alī al- Munāwī (1545-1622?) (arabe)
  • Mouhammad Abd al-Raoûf al- Mounâwî (1545-1622?)
  • Zayn al-Dīn Muḥammad ´Abd al-Ra'ūf ibn Tāǧ al-´Ārifīn ibn ´Alī al- Munāwī al-Ḥaddādī (1545-1622?) (arabe)
  • Zayn al-Dīn Ibn ´Abd al-Ra'ūf ibn Tāǧ al ´Ārifīn ibn ʿAlī Nūr al-Dīn al-Munāwī (1545-1622?) (arabe)
  • Muḥammad ʿAbd al-Raʾūf ibn Tāǧ al ´Ārifīn ibn ʿAlī al- Manāwī (1545-1622?) (arabe)
  • Muḥammad ʿAbd al-Raʾūf ibn Tāǧ al ´Ārifīn ibn ʿAlī al- Mināwī (1545-1622?) (arabe)

Biographie Wikipedia

  • ‘Abd ar-Ra’ūf ibn Tāj al-‘Arifīn al-Munāwī, docteur de la loi chaféiste et spirituel soufi, naquit en Égypte en 1545 au Caire. Al-Muhibbī le décrit en ces termes : « Imam vertueux et ascète, homme de grande piété (…) proche de Dieu et dévoué à autrui (…) patient et sincère ». Issu d’une famille célèbre pour sa piété, originaire de Munayt ou Munāw où ses ancêtres s’étaient établis après leur départ de Tunisie, il devint très jeune hāfiz et fut initié au taṣawwuf par Sha‘rānī. Après sa mort, il se rapprocha notamment de la confrérie khalwatiyya et de diverses autres. Après certaines fonctions religieuses, il se retira du monde pour écrire. Puis il revint dans le monde pour enseigner à l’Université d’aṣ-Ṣālihīyya où la très grande qualité de son enseignement, qui attirait à lui les plus éminents savants de son temps, lui fit subir la jalousie de certains au point qu’il fut probablement empoisonné. Il en réchappa mais abandonna alors son enseignement pour, désormais trop affaibli pour écrire, dicter ses œuvres à l’un de ses fils, Tāj ad-dīn Muhammad. Il mourut en 1621. Le nombre de ses écrits dépasse la centaine et aborde des registres très divers, soufisme, sciences religieuses mais aussi logique, médecine ou botanique. Ils connurent un certain succès de son vivant et sont encore étudiés aujourd’hui, même si la majorité de ceux-ci ne sont plus guère accessibles que sous forme de manuscrits. Son livre, al-Kawākib ad-durriya fī tarājim as-sāda aṣ-ṣūfiyya, « Les astres resplendissants ou Biographies des maîtres soufis », connu aussi sous le titre Tabaqāt al-Munāwī aṣ-ṣughrā, répertorie la vie des grands spirituels des temps du prophète jusqu’à sa propre époque. Il y mentionne trente-cinq saintes musulmanes dans la partie qui en a été traduite en français par Nelly Amri.Portail de l’islam Portail de l’islam

Pages équivalentes