Pallade d'Hélénopolis (0363?-0431?)

Illustration de la page Pallade d'Hélénopolis (0363?-0431?) provenant de Wikipedia
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :363
Mort :431
Note :
Auteur de l'"Histoire lausiaque". - Moine en Palestine et en Égypte. - Évêque d'Hélénopolis, en Bithynie (Turquie), puis d'Aspona, en Galatie (Turquie). - Né en Galatie
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Palladius Helenopolitanus (0363?-0431?) (latin)
Palládios Helenoupóleōs (0363?-0431?)
Παλλάδιος Ἑλενουπόλεως (0363?-0431?)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1654 9311

Ses activités

Auteur du texte25 documents2 documents numérisés

  • Recueil de biographies d'ascètes égyptiens et syriens (Pambô, Macaire d'Égypte, Macaire d'Alexandrie, Évagre) composé vers 420, dédié à Lausus, chambellan de Théodose II. Rédigé en grec, versions copte, latine et syriaque

  • Récit du procès, de l'exil et de la mort de Jean Chrysostome, sous forme de dialogue

  • Ouvrage en 2 parties. La 1ère, seule qui soit l'oeuvre de Pallade, est une description des moeurs des brahmanes. La 2e partie est une copie remaniée d'un ouvrage d'Arrien relatant les entretiens d'Alexandre le Grand avec des brahmanes

  • Contenu dans : S. P. N. Cyrilli,... Opera omnia, interprete D. Ant. Aug. Touttaeo,...

    Scripta... quae exstant. - [4]

    Description matérielle : 1 vol. (1467 col.)
    Édition : Paris : J.-P. Migne , 1861

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • The book of Palladius...

    Éditeur scientifique : Ernest Alfred Thompson Wallis Budge (1857-1934)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb318864274]

Autre2 documents

  • Palladii,... de Vita S. Johannis Chrysostomi dialogus. Accedunt homilia S. Johan. Chrysost. in laudem Diodori, tarsensis episcopi. Acta Tarachi, Probi et Andronici...

    Description matérielle : In-4°, pièces limin., 382 p. et l'index
    Édition : Luteciae Parisiorum : apud viduam E. Martini , 1680

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb332333578]
  • The Paradise or Garden of the Holy Fathers... of the deserts of Egypt... by Ernest A. Wallis Budge

    Édition : London , 1907. 2 vol. in-8°

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb325049646]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pallade d'Hélénopolis (0363?-0431?)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Dialogue sur la vie de Jean Chrysostome / Palladios ; trad. et notes par Anne-Marie Malingrey, 1988-
  • Ouvrages de reference : Dict. spiritualité : Pallade d'Hélénopolis
    DOC / V. Volpi, 1994 : Palladius Helenopolitanus
    Clavis SGL : Palladius Helenopolitanus Monachus
    GDEL : Palladios
    DTC : Palladius, évêque d'Hélénopolis
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Pallade, évêque d'Hélénopolis
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Palladius, évêque d'Hélénopolis

Autres formes du nom

  • Palladius Helenopolitanus (0363?-0431?) (latin)
  • Palládios Helenoupóleōs (0363?-0431?)
  • Παλλάδιος Ἑλενουπόλεως (0363?-0431?)
  • Palladius (0363?-0431?) (latin)
  • Palladius of Helenopolis (0363?-0431?) (anglais)
  • Palladio di Elenopoli (0363?-0431?) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Palladios (en grec Παλλάδιος), né en Galatie en 363 ou 364, mort à Aspuna vers 430, est un ecclésiastique et écrivain religieux chrétien, évêque d'Hélénopolis de Bithynie entre 400 et 406, puis d'Aspuna en Galatie de 417 à sa mort.Vers 387, il adhéra à une communauté religieuse à Jérusalem sous la direction d'un prêtre nommé Innocent. En 390, il se rendit en Égypte pour connaître les anachorètes chrétiens qui faisait la réputation de ce pays. Il y rencontra Didyme l'Aveugle († 395), qui avait connu saint Antoine. Il fit aussi la connaissance, sur le site monastique des Kellia, d'Évagre le Pontique († 399). Il voyagea aussi alors jusqu'en Thébaïde.Après la mort d'Évagre (399), il regagna l'Asie Mineure, et en 400 il fut consacré évêque d'Hélénopolis, en Bithynie, par Jean Chrysostome. Il soutint ensuite pleinement celui-ci contre ses nombreux ennemis, et notamment contre Théophile d'Alexandrie. Il fut lui-même accusé d'origénisme par les partisans de Théophile. Après la déposition de Jean Chrysostome (403), il se rendit à Rome auprès du pape Innocent Ier pour obtenir son soutien dans le conflit (405). À son retour à Constantinople, il fut emprisonné, déposé de son siège épiscopal, et finalement exilé à Syène, en Haute-Égypte. Il resta jusqu'en 412 dans cette région, et fit même apparemment un voyage en Inde en compagnie de Moïse, évêque d'Adoulis. Après la mort de Théophile d'Alexandrie (412), il put rentrer dans son pays natal. En 417, il fut investi d'un autre évêché, Aspuna, en Galatie. On sait simplement ensuite qu'il était déjà mort en 431, car cette année-là (concile d'Éphèse) un certain Eusèbe était évêque d'Aspuna.Il est l'auteur de l’Histoire lausiaque, nommée d'après son destinataire, Lausos, chambellan de l'empereur Théodose II : cette histoire du monachisme égyptien, rédigée vers 418/19, allie la tradition biographique aux Apophtegmata Patrum.Il composa également vers 408 des Dialogues sur la vie de saint Jean Chrysostome racontant les péripéties du conflit qui entraîna la déposition de Jean Chrysostome de son siège d'évêque de Constantinople. On lui attribue enfin un traité Sur les peuples de l'Inde et les Brahmanes.

Pages équivalentes