Alexandre Parodi (1901-1979)

Pays :France
Langue :français
Naissance :01-06-1901
Mort :15-03-1979
Note :
Membre de l'Institut, Académie des sciences morales et politiques (1970-1979)
ISNI :ISNI 0000 0001 2125 8252

Ses activités

Préfacier4 documents1 document numérisé

Auteur du texte1 document

  • Notice sur la vie et les travaux d'Yves Chataigneau

    1891-1969, Institut de France, Académie des sciences morales et politiques... séance du... 16 mai 1972

    Description matérielle : 1 vol. (14 p.)
    Édition : Paris : Institut de France , 1972
    Autre auteur du texte : Jean-Jacques Chevallier (1900-1983)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36205902x]

Autre1 document

  • Le Conseil d'État

    son histoire à travers les documents d'époque, 1799-1974

    Description matérielle : XVI-1012 p.-[26] f. de pl. en noir et en coul.
    Description : Note : En appendice, choix de documents. - Bibliogr. p. 961-975. Index
    Édition : Paris : Éditions du C.N.R.S. , 1974
    Éditeur scientifique : Centre national de la recherche scientifique. France

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb345688245]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Alexandre Parodi (1901-1979)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Conseil d'État / [sous la dir. de Louis Fougère] ; préf. de M. Alexandre Parodi, 1974
  • Notices biographiques et bibliographiques / Académie des sciences morales et politiques, 1981

Biographie Wikipedia

  • Alexandre Maurice Marie Parodi, né le 1er juin 1901 à Paris (17e arrondissement) et mort le 15 mars 1979 à Paris, est un haut fonctionnaire, résistant et homme politique français. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est un des hauts fonctionnaires qui suscitent et fédèrent la résistance. Fondateur ou dirigeant de plusieurs instances de la résistance intérieure, il devient en mars 1944 délégué général du Comité français de Libération nationale en zone occupée. Ministre des territoires libérés en août 1944, il participe à l'insurrection de Paris et organise la mise en place des nouvelles autorités civiles. Il est compagnon de la Libération. Il a profondément marqué la vie publique française au travers des fonctions multiples qu’il a exercées pendant un demi-siècle dans l’administration, la diplomatie, la vie sociale et la défense de l’intégrité du pays. Il fut Vice-président du Conseil d'État de 1960 à 1971.

Pages équivalentes