Gil Vicente (1465?-1537?)

Image non encore disponible
Pays :Portugal
Langue :portugais, espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Guimarães (Portugal), 1465
Mort :Lisbonne, 1537
Note :
Auteur dramatique, poète, musicien et acteur. - Écrivit la plus grande partie de son oeuvre en espagnol
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0001 2276 2549

Ses activités

Auteur ou responsable intellectuel4 documents1 document numérisé

Auteur ou responsable intellectuel (autre)1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gil Vicente (1465?-1537?)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Auto da barca do inferno : 1517 / Gil Vicente, 2000
    Amadis de Gaula : tragicomedia escrita... em castelhano / Gil Vicente ; representada a el-Rei D. João III em 1533 ; e agora paraphrasticamente passada a portuguez por Julio de Castilho, 1910
  • Ouvrages de reference : Porbase (2008-01-22) (Site archivé par la BnF depuis le 06/03/2005)
    Laffont Bompiani, Auteurs
    Grove music online (2004-07-29)
    Sainz de Robles : né vers 1470
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Gil Vicente (né vers 1465, mort vers 1537) est un homme de théâtre portugais ; il est généralement considéré comme le premier dramaturge « littéraire » portugais. On l'identifie aussi souvent comme l'orfèvre de la Custódia de Belém (Reliquaire de Belém), et comme le maître de rhétorique du roi Dom Manuel. En tant qu'homme de théâtre, il semble avoir aussi été musicien, acteur et metteur en scène.Il est fréquemment tenu pour le père du théâtre portugais moderne, ou même du théâtre ibérique, puisqu'il écrivait aussi en espagnol - partageant la paternité du drame espagnol avec Juan del Encina.L'œuvre Vicentine est tenue comme le reflet de la mutation des temps, et du passage du Moyen Âge à la Renaissance, époque balançant entre un temps ou les hiérarchies et l'ordre social étaient régis par des règles inflexibles, et une nouvelle société où l'ordre institué commence à être subverti, à être questionné. C'est le principal représentant de la littérature Renaissante portugaise, antérieure à Camões (Camoens), qui, incorporant de nombreux éléments populaires dans ses écrits, a influencé à son tour la culture populaire portugaise.

Pages équivalentes