Nicole Anouilh (1926?-2007): nom d'alliance

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :1926
Mort :23-02-2007
Note :
Traduit de l'anglais en français
Auteur dramatique et metteur en scène
Autre forme du nom :Nicole Lançon (1926?-2007)
ISNI :ISNI 0000 0000 5394 4399

Ses activités

Metteur en scène15 documents4 documents numérisés

Adaptateur10 documents1 document numérisé

Traducteur4 documents2 documents numérisés

Auteur de lettres1 document

  • Correspondance avec Nicole Anouilh, lettre circulaire de Jean Danet

    Cote : 4-COL-185(1084)
    Description matérielle : 8 feuillets
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds des Tréteaux de France. I. Les Tréteaux de France. I. 3. Spectacles montés, co-produits et (ou) accueillis sous les chapiteaux des Tréteaux de France-Jean Danet de 1959 à 2000. I. 3. 2. Programmation par saison. Saison 2000-2001. Programmation. Antigone

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc78643j/ca59877400630327]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Il est important d'être Aimé / Oscar Wilde ; adapt. de Nicole et Jean Anouilh, 1985
  • Libération, 2007-02-27

Autre forme du nom

  • Nicole Lançon (1926?-2007)

Biographie Wikipedia

  • Nicole Anouilh, est une comédienne et femme de lettres française née en 1927 et décédée à Paris le 23 février 2007. Elle était l'épouse du dramaturge Jean Anouilh, dont elle fut aussi la collaboratrice.Nicole Anouilh s'est produite au théâtre sous les pseudonymes de Claude Vincent, Nicole Lançon et Charlotte Chardon, avant de se tourner vers l'adaptation et l'écriture auprès de son mari. Diplômée d'anglais, elle a notamment collaboré à l'adaptation de pièces anglo-saxonnes de Shakespeare, Oscar Wilde (Il est important d'être Aimé) ou Graham Greene (L'Amant complaisant).Elle fut aussi metteur en scène, notamment de Monsieur Barnett, Le Voyageur sans bagage, Roméo et Jeannette, Antigone et La Foire d'empoigne de Jean Anouilh et de La Poube d'Israël Horovitz.

Pages équivalentes