Abbayes -- France -- Hérault (France)

Thème :Abbayes -- France -- Hérault (France)
Origine :RAMEAU - Notice originale
Domaines :Religion
Construction
Architecture

Thèmes liés

Termes plus larges (1)

Auteurs en relation (12)

  • Abbaye de Cisterciens, fondée en 1138 et supprimée en 1790

  • Abbaye de Bénédictins, puis de Cisterciens, fondée en 1128 et transférée au 16e s. de Montceau à Gigean

  • Prieuré de Bénédictines (avant 1130), puis Abbaye de Cisterciennes (en 1245)

  • Communauté de chanoines séculiers, devenue abbaye au XIe siècle en adoptant la Règle de saint Augustin. - Affiliée aux Chanoines réguliers de la Congrégation de France, ou Génovéfains, à partir du XVIIe ou du XVIIIe siècle

  • L'Abbaye Saint-Aphrodise de Béziers fut sécularisée vers 1175, devenant ainsi une abbaye de chanoines séculiers. Le chapitre fut supprimé à la Révolution, la collégiale est devenue église paroissiale

  • Siège épiscopal de 1317 à 1801. - Abbaye sécularisée en 1612

  • Abbaye de Bénédictins (avant 773-XVIe s.)

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 817

  • A l'origine, monastère fondé au VIIe siècle par Clarinus Lubila, moine de Saint-Benoît du Mont-Cassin. Détruite par les Sarrasins, restaurée vers 817 et érigée en abbaye dédiée à Saint-Martin. En 893 l'abbaye prit le vocable de Saint-Mayan dont elle avait reçu les reliques. Elle devint un lieu de pèlerinage renommé, enrichi par la protection des rois de France à partir du XIIe siècle, et la possession de mines ("l'Argentière"). Détruite en 1562. Les moines se réfugièrent à l'abbaye de Saint-Maur dont ils revinrent en 1661 en ayant adhéré à la congrégation du même nom. - Vendue en 1793. Il en reste deux églises paroissiales et quelques vestiges

  • L'ancienne cathédrale Saint-Aphrodise devint une abbaye de Bénédictins vers 760, à la suite du transfert du siège épiscopal de Béziers à Saint-Nazaire. Puis abbaye de chanoines réguliers. - L'abbaye fut sécularisée vers 1175, devenant ainsi une collégiale avec son chapitre de chanoines séculiers

  • Abbaye bénédictine fondée en 804 par saint Guillaume, duc d'Aquitaine ; saint Benoît d'Aniane en fut le premier abbé. - Les premiers vocables (Saint-Sauveur, Notre-Dame, Saints-Pierre-et-Paul, Saint-Jean-l'Évangéliste et Saint-André) furent ensuite remplacés par le seul nom du fondateur. - Rattachée à la Congrégation de Saint-Maur à partir de 1626

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 782 par saint Benoît d'Aniane. Détruite au XVIIe siècle et jusqu'à la Révolution et reconstruite par la congrégation Mauriste. Vendue comme bien national en 1791. Filature de coton au 19e siècle. Rachetée par l'État (Ministère de la justice) en 1845 pour devenir maison centrale d'arrêt puis colonie pénitentiaire pour mineurs. Classée au titre des monuments historiques en 2004. Devient propriété de la Communauté de communes Vallée de l'Hérault en 2010

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF