Abbayes -- France -- Manche (France)

Thème :Abbayes -- France -- Manche (France)
Origine :RAMEAU - Notice originale
Domaines :Religion
Construction
Architecture

Thèmes liés

Termes plus larges (1)

Auteurs en relation (15)

  • Abbaye de Prémontrés, fille des Saints-Josse-et-Martin de Dommartin (à Tortefontaine, Pas-de-Calais). - Fondée à Courbefosse, transférée en 1145 près du Thar, et en 1164 entre le Thar et le Tharnet. - Appartenait à la Circarie de Normandie du Nord jusqu'en 1659 : à partir de cette date, agrégée à la Congrégation de l'antique rigueur (étroite observance de l'ordre de Prémontré), Circarie de Normandie

  • Abbaye de Cisterciennes fondée en 1105 par Guillaume, comte de Mortain, frère du bienheureux Vital, abbé de Savigny. En 1350 elle devint un prieuré dépendant de l'abbaye de Savigny. Elle retrouva son rang d'abbaye en 1649, époque d'une réforme rigoureuse menée de manière isolée par les religieuses elles-mêmes et qui prit le nom de réforme des Blanches

    Fermée en 1790. Aux XIXe et XXe siècles l'abbaye fut occupée par le petit séminaire des Missions Etrangères de Paris. Aujourd'hui on y trouve un musée ethnographique. - Depuis 1973, installation de la Communauté des Béatitudes ; elle organise des expositions et des animations théâtrales

  • Prieuré, puis abbaye de Cisterciens fondée à La Boulaye, transférée en 1308 à Torigni-sur-Vire par Robert le Fèvre, chanoine de Bayeux et archidiacre d'Avranches. Fondée par l'abbaye d'Aulnay, elle-même fille de l'abbaye de Savigny, qui optèrent pour la filiation de Clairvaux en 1157. - Fermée à la Révolution puis démolie

  • Abbaye de Bénédictins. - La fondation du premier monastère est attribuée à saint Vigor, évêque de Bayeux. - La charte de fondation d'un nouveau monastère, dédié à Vigor date de 1032. - Affiliée à la Congrégation de Saint-Maur à partir de 1716

  • Abbaye fondée en 1112 par saint Vital de Mortain et Raoul de Fougères. Elle s'unit en septembre 1147 à l'Ordre de Cîteaux, avec les 36 autres monatères de la Congrégation de Savigny

  • Abbaye de Bénédictins. - Sous le vocable de la Sainte-Trinité, d'après Auguste Lerosey. - Cette abbaye subsista nominalement jusqu'à la Révolution, mais la vie monastique y était éteinte depuis 1774 ou environ

    Depuis 1832, cette ancienne abbaye abrite la maison-mère des Sœurs de Sainte-Marie-Madeleine-Postel

  • Monastère de l'Ordre des Cisterciens de la stricte observance (Trappistes), abbaye depuis 1836

  • Abbaye de Bénédictins fondée par Guillaume Paynel et l'évêque Algare. - Devenue bien national en 1790

  • Abbaye de chanoines réguliers de l'Ordre de Saint-Victor. - Adopte la réforme de Bourg-Achard en 1687

    Les bâtiments subsistant sont classés monument historique en 1913 ; achetés par la Ville de Cherbourg en 1961

  • Prieuré (1624-1647), puis abbaye de Bénédictines. - La communauté, dispersée en septembre 1792, se reconstitua dès 1811 (mais le titre abbatial ne fut rétabli qu'en 1956). - Adhéra en 1953 à la congrégation des Bénédictins de Subiaco

    À Cherbourg de 1624 à 1626, puis à Valognes : rue Aubert de 1631 à septembre 1792 ; dans l'ancien Couvent des Capucins depuis 1811

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 1056, supprimée en 1791

  • Abbaye de chanoines réguliers de Saint-Augustin fondée vers 1150 par Raoul de Montmorel, chanoine de l'abbaye de Saint-Victor de Paris ; fondation confirmée en 1162 par Henri II. Les chanoines desservaient 8 prieurés-cures voisins, une léproserie, un noviciat et un scholasticat. - L'abbaye adhéra à la congrégation de France (Génovéfains) en 1659, mais cela n'avait pas empêché son déclin à cause de la commende et des guerres du XVIe siècle. La Révolution y trouva 4 religieux. - Fermée en 1791 puis démolie, sauf le logis abbatial transformé en ferme

  • Ce monastère de Bénédictines, établi depuis 1811 dans l'ancien Couvent des Capucins de Valognes, adhéra en 1953 à la congrégation des Bénédictins de Subiaco. - Le titre abbatial, disparu depuis la Révolution, fut rétabli en 1956

  • A l'origine monastère dédié à Saint-Michel fondé par l'évêque saint Aubert en 708, qui devint abbaye de Bénédictins en 966 sur décision de Richard 1er, duc de Normandie. En 1204 l'abbaye fut rattachée au domaine royal par Philippe Auguste. Elle adhéra à la réforme de Saint-Maur en 1622. - Fermée en 1790, transformée en prison sous le nom de "Mont-libre" de 1793 à 1863. - La vie religieuse fut rétablie à l'abbaye en 1969 avec les Frères de la Fraternité monastique de Jérusalem

    Cottineau cite une sécularisation de l'abbaye en 1709, qui n'eut pourtant pas lieu. - On trouve souvent citée cette abbaye sous le nom de "la Merveille"

  • L'Abbaye de Savigny, fondée en 1112, et toute la Congrégation de Savigny s'unirent à l'Ordre de Cîteaux en septembre 1147. Église consacrée en 1220. Monastère ruiné par les huguenots en 1562. L'Abbaye adhéra à l'étroite observance cistercienne le 3 octobre 1676. - Fermée en 1790, vendue en 1791, puis démolie - il en reste quelques ruines

Documents sur ce thème

Livres1 document

  • Les abbayes de la Manche

    Description matérielle : 1 vol. (398 p.)
    Description : Note : En appendice, choix de documents. - Notes bibliogr.
    Édition : [Saint-Pair-sur-Mer] : Éditions Rivages de France , impr. 2013
    Auteur du texte : Patrick Courault, Michel Pinel

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb450565272]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF