Abbayes -- France -- Isère (France)

Thème :Abbayes -- France -- Isère (France)
Origine :RAMEAU - Notice originale
Domaines :Religion
Construction
Architecture

Thèmes liés

Termes plus larges (1)

Auteurs en relation (5)

  • Une abbaye fut fondée à Chalais (commune de Voreppe, Isère) sous le vocable de Notre-Dame et Saint-Jean-Baptiste, au début du XIIe siècle, par saint Hugues, évêque de Grenoble. Les moines observaient la Règle de saint Benoît. Une douzaine de monastères s'affilièrent à Chalais pour former un nouvel ordre religieux, qui reçut en 1148 une «Carta caritatis» (Charte de charité) comparable à celle de Cîteaux

    L'Abbaye Notre-Dame et Saint-Jean-Baptiste de Chalais ayant renoncé en 1304 à la Règle de saint Benoît pour devenir une Chartreuse, l'Ordre de Chalais n'a guère survécu que dans deux monastères dont le principal est l'Abbaye de Boscodon, qui devint ainsi chef d'ordre

    Ce monastère fut définitivement supprimée comme maison religieuse en 1580, et uni à la Grande-Chartreuse. - Les bâtiments, vendus sous la Révolution, furent acquis par Lacordaire en 1844 pour y installer une maison d'études dominicaine

  • En 1095 arrivèrent à la Motte-aux-Bois les reliques de saint Antoine. Le bourg, devenu Saint-Antoine-de-Viennois, devint vite un lieu de pélerinage réputé pour la guérison du "feu de Saint-Antoine" (ergotisme). Des Bénédictins venus de Montmajour ouvrirent un prieuré en 1101 pour le desservir, tandis que Guérin de Valloire et son père fondèrent un hôpital. Hospitaliers et Bénédictins se disputèrent longtemps le contrôle du pélerinage

    Le 10 juin 1297, Boniface VIII érigea le prieuré en abbaye, et en fit don aux hospitaliers. Ceux-ci devinrent des chanoines réguliers, nommés désormais Antonins. L'abbaye devint chef d'un ordre religieux qui essaima dans toute l'Europe. Au XVIIIe siècle, l'ordre avait décliné. Il fut incorporé le 15 avril 1775 à l'ordre de Malte, qui prit possession de l'abbaye. - L'abbaye fut fermée à la Révolution. Sa remarquable abbatiale devint église paroissiale en 1802, les bâtiments conventuels furent conservés

  • Abbaye de Bénédictins fondée au 6e siècle, dont ne subsistent plus qu'une crypte et une salle

  • Prieuré de Trappistes de 1869 à 1899 ; abbaye de Trappistines depuis 1931

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF