Sicard (1155?-1215)

Pays :Italie
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :1155
Mort :1215
Note :
Chroniqueur, canoniste et liturgiste. - Évêque de Crémone
Autres formes du nom :Sicardus (1155?-1215) (latin)
Sicarro (1155?-1215)
Sicardo di Cremona (1155?-1215) (italien)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 6239 4931

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Traité de liturgie écrit avant 1195

  • Contenu dans : Sicardi Cremonensis episcopi Mitrale sive De officiis ecclesiasticis summa

    Chronicon. - [1]

    [Facsimile editio]
    Description matérielle : 1052 col.
    Édition : Turnholti, Belgium : Brepols , 1981

    [catalogue]
  • Mitralis

    der Gottesdienst der Kirche

    Description matérielle : 2 vol. (810 p.)
    Description : Note : Traduction de : "Mitralis de officiis" Sicardi Cremonensis episcopi / cura et studio Gábor Sarbak, Lorenz Weinrich, publié dans "Corpus christianorum. Continuatio mediaevalis", 228. - Bibliogr. p. 48-58
    Édition : Turnhout : Brepols , 2011
    Traducteur : Lorenz Weinrich

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42605102z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Sicardi Cremonensis episcopi Mitrale sive de Officiis ecclesiasticis summa, 1855
  • Ouvrages de reference : DHGE, article "Crémone", t. 13, p. 1019 : Sicarro
    Encicl. italiana : Sicardo di Cremona
    Chevalier
    Dict. des auteurs grecs et latins de l'Antiquité et du Moyen-Âge / Wolgang Buchwald, Armin Hohlweg, Otto Prinz, 1991
    PMA
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Sicard, évêque de Crémone

Autres formes du nom

  • Sicardus (1155?-1215) (latin)
  • Sicarro (1155?-1215)
  • Sicardo di Cremona (1155?-1215) (italien)
  • Sicard de Crémone (1155?-1215) (français)

Biographie Wikipedia

  • Sicard de Crémone (en latin : Sicardus Cremonensis) (né vers 1155 à Crémone et mort dans la même ville en 1215) est un évêque italien, qui s'est illustré comme historien, canoniste et liturgiste.

Pages équivalentes