Grover Cleveland (1837-1908)

Illustration de la page Grover Cleveland (1837-1908) provenant de Wikipedia
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Naissance :18-03-1837
Mort :24-06-1908
Note :
Homme d'État américain. - 22e président des États-Unis (démocrate) de 1885 à 1889, puis 24e président de 1893 à 1897 ; non réélu en 1888, il revient à la présidence en 1893
Autre forme du nom :Stephen Grover Cleveland (1837-1908)

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Grover Cleveland (1837-1908)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • LCNA, 1977-1986
    WWW, États-Unis 1897-1942
  • Encycl. britannica

Autre forme du nom

  • Stephen Grover Cleveland (1837-1908)

Biographie Wikipedia

  • Stephen Grover Cleveland (18 mars 1837 - 24 juin 1908) fut le 22e et le 24e président des États-Unis. Il fut le seul à avoir été élu pour deux mandats non consécutifs de 1885 à 1889 et de 1893 à 1897 et est donc le seul à être compté deux fois dans le décompte des présidents. Originaire du New Jersey, il gravit les échelons de la politique locale en devenant successivement shérif puis maire de Buffalo et enfin gouverneur de l'État de New York. Il remporta le vote populaire aux élections de 1884, 1888 et 1892 et fut le seul président démocrate élu lors de la période de domination républicaine de 1860 à 1912. Cleveland était le meneur des démocrates bourbons (en) qui s'opposaient aux droits de douane élevés, au bimétallisme, à l'inflation, à l'impérialisme et aux subventions fédérales. Ses combats pour des réformes politiques et un conservatisme fiscal firent de lui une icône des conservateurs de l'époque. Cleveland combattit avec acharnement la corruption politique et le clientélisme. Sa réputation de réformateur était telle que les membres de l'aile réformiste du parti républicain appelés mugwumps se rallièrent à lui et permirent sa victoire en 1884.Son second mandat coïncida avec la panique de 1893, une sévère dépression que Cleveland fut incapable d'inverser. Elle affaiblit considérablement le parti démocrate qui fut balayé par le parti républicain en 1894 et en 1896 ; le résultat fut un réalignement politique qui ouvrit la voie à l'Ère progressiste.Cleveland prenait des positions fortes et en retour recevait des critiques virulentes. Son intervention pour mettre fin à la grève Pullman de 1894 ulcéra les syndicats et le parti dans l'Illinois. Son soutien à l'étalon-or et son opposition au bimétallisme lui aliénèrent l'aile agrarienne du parti démocrate. De plus les critiques avancèrent qu'il manquait d'imagination et qu'il fut dépassé par les dépressions et les grèves de son deuxième mandat. Malgré tout sa réputation d'honnêteté et de bon caractère survécut aux troubles de son deuxième mandat. Le biographe Allan Nevins écrivit : .

Pages équivalentes