Paul de Reneaulme (1560-1624)

Pays :France
Langue :français
Naissance :1560
Mort :1624
Note :
Écrit surtout en latin
Né à Blois. - Médecin. - Botaniste
Autres formes du nom :Paul Reneaulme (1560-1624)
Paulus Renealmus
ISNI :ISNI 0000 0001 2145 1693

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • I.A.Th. Crambe. Viola. Lilium. Phlogis. Terpsinoe

    Description matérielle : 47 p.
    Description : Note : I.A.Th. = Jacobus Augustus Thuanus [Jacques-Auguste de Thou], d'après l'avis au lecteur de l'éditeur Paulus Renealmus [Paul II de Reneaulme]. - Impr. par Robert Estienne, qui signe le distique en grec de la p. 4, où apparaît aussi le nom de l'auteur, d'après A. Renouard, "Annales de l'imprimerie des Estienne...". - La p. 5 est numérotée 3, par erreur. - Pièces de vers en latin; la 1re est datée à la fin : MDCVII et a déjà paru séparément en 1608; la 2e a pour titre de départ : "Ion, sive Viola"; les 3 premières ont paru précédemment en 1609 dans : "Crambe. Ion, sive Viola. Lilium", les deux dernières vers 1610 dans : "Phlogis"
    Sources : CG, CLXXXVIII, 522
    Édition : , 1611
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1559?-1629?)
    Auteur du texte : Jacques-Auguste de Thou (1553-1617)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36124905z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Crambe. Viola. Lilium. Phlogis [de Jacques-Auguste de Thou] / éd. par Paulus Renealmus, Paris, 1611

Autres formes du nom

  • Paul Reneaulme (1560-1624)
  • Paulus Renealmus

Biographie Wikipedia

  • Paul Reneaulme est un médecin et botaniste français, né à Blois vers 1560, mort en 1624.Il parcourut le Blésois, la Suisse, le Dauphiné, le Mont-Ventoux pour recueillir des plantes, et publia en 1611 le Specimen historiæ plantarum : un volume in-4 de 150 pages de texte, écrit en latin émaillé de grec, qui contient la description de 108 plantes, soit espèces, soit variétés, avec 25 planches en pleine page intercalées dans le texte, représentant 49 espèces de plantes. Cet ouvrage présente un essai de taxinomie et de nomenclature systématique, avec des genres, sous-genres et espèces. L'épître dédicatoire, adressée au cardinal du Perron, révèle qu'il s'agissait dans l'esprit de l'auteur de l'ébauche d'un ouvrage plus étendu. Les 24 derniers feuillets sont occupés par cinq poèmes latins de Jacques-Auguste de Thou.Comme médecin, il publia en 1606 un ouvrage sur la pharmacopée (proposant des « remèdes chimiques », vus souvent alors comme des poisons), qui lui valut un procès intenté par les apothicaires de Blois et de Paris (soutenus par la Faculté de médecine de la capitale), où il fut défendu par Pierre Dupuy, dont il avait été le précepteur. En 1607, il fut contraint de se rétracter par écrit, jurant de ne plus user des remèdes décrits dans son ouvrage.C'est l'arrière-grand-père de Michel-Louis Reneaulme de Lagaranne.

Pages équivalentes