William Wotton (1666-1727)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Naissance :13-08-1666
Mort :13-02-1727
Note :
Erudit. Ecclésiastique
Autre forme du nom :Gulielmus Wottonus (1666-1727)
ISNI :ISNI 0000 0000 8093 628X

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Cyfreithjeu Hywel Dda ac eraill, seu Leges Wallicae ecclesiasticae & civiles Hoeli boni et aliorum Walliae principum

    Description matérielle : [42]-586-[20] p.
    Description : Note : Ouvrage continué, après la mort de W. Wotton, par William Clarke qui en a assuré la publication et l'a préfacé. - Titre en r. et n. - La numérotation des p. 541 et 544 est intervertie. - Texte latin et gallois en regard sur 2 col.; notes en latin
    Sources : ESTC
    Éditeur scientifique : Moses Williams (1686-1742)
    Imprimeur-libraire : William Bowyer (1663-1737)
    Continuateur : William Clarke (1696-1771)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31653056x]

Auteur du texte1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Cyfreithjeu Hywel Dda ac eraill, seu Leges Wallicae.../ éd. par William Wotton, 1730

Autre forme du nom

  • Gulielmus Wottonus (1666-1727)

Biographie Wikipedia

  • William Wotton (13 août 1666 - 13 février 1727) est un érudit anglais.Il était membre du conseil dirigeant du St John's College de Cambridge et chapelain du comte de Nottingham. Il prit une part active à la querelle des Anciens et des Modernes en faveur des modernes.En 1714, il se retira au Pays de Galles en raison de ses dettes et de son ivrognerie. Il y apprit le gallois et y étudia les lois médiévales de ce pays.On a de lui : une traduction de la Bibliothèque des auteurs ecclésiastiques de Louis Dupin, 1692-1699 Reflections upon Ancient and Modern Learning (1694) Histoire de Rome (de Marc Aurèle à la mort d'Alexandre Sévère), Londres, 1705. Cette Histoire a été utilisée par Gibbon ; Linguarum veterum septentrionalium conspectus, 1708, un recueil des Leges Wallicae, 1730 (posthume).

Pages équivalentes