Pierre Clément (1707-1767)

Illustration de la page Pierre Clément (1707-1767) provenant de Wikipedia
Pays :Suisse
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :25-12-1707
Mort :07-01-1767
Note :
A aussi traduit de l'anglais en français
Natif de Genève. Pasteur (reçu en mai 1732 à Genève). Séjourne à Paris à partir de 1732. - Auteur dramatique. - Nouvelliste et critique littéraire, à Paris puis à Londres (1751-1752) et La Haye (1753-1755). - Passe les 12 dernières années de sa vie alité, à Paris ou à l'hospice de Charenton. - Décédé à Charenton
Autres formes du nom :Clément de Genève (1707-1767)
M. (1707-1767)
ISNI :ISNI 0000 0001 1776 569X

Ses activités

Auteur du texte20 documents4 documents numérisés

  • Les Cinq années littéraires, ou Lettres de M. Clément, sur les ouvrages de littérature qui ont paru dans les années 1748, 1749, 1750, 1751 & 1752

    Description matérielle : 2 vol. ([24]-454-[18], 476 p.)
    Édition : Imprimées à Berlin sous le bon plaisir des souscripteurs ; et se distribuent chez les libraires les plus consciencieux et les plus désintéressés , 1755

    2 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30249830v]
  • Mérope

    tragédie

    Description matérielle : VIII-111 p.
    Édition : Paris : Prault fils , 1749

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30249839z]
  • Pièces posthumes de l'auteur des Cinq années littéraires

    Description matérielle : 38 p.
    Description : Note : Par P. Clément, de Genève, d'après Barbier, qui restitue le lieu d'édition
    Sources : Barbier
    Édition : Amsterdam ; [Paris] : chez le défunt , 1766

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30249832j]
  • Satire à M. Palissot de Montenoy

    Description matérielle : 15 p.
    Édition : Genève : [s.n.] , 1769

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30249841h]
  • Les Fri-Maçons

    Description matérielle : 175 p.
    Édition : Paris : H. Champion , 2000
    Éditeur scientifique : Jacques-Charles Lemaire

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37213198f]

Traducteur2 documents1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pierre Clément (1707-1767)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le marchand de Londres ou L'histoire de George Barnwell : tragédie bourgeoise / trad. de l'anglois de M. Lillo par M.*** [Pierre Clément], 1748
    Mérope : tragédie / par M. Clément, 1749
  • Ouvrages de reference : Hoefer
    Larousse 19 s.
    Cioranescu, 18 s.
    Sgard
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Clément (Pierre), de Genève

Autres formes du nom

  • Clément de Genève (1707-1767)
  • M. (1707-1767)

Biographie Wikipedia

  • Pierre Clément dit Pierre Clément de Genève, né à Genève en 1707 et mort à Charenton en 1767, est un homme de lettres suisse.Il fut élu au Saint-Ministère en 1732 puis il partit pour l'Angleterre où ses talents le firent nommer gouverneur de Milord Waldegrave. Après avoir occupé cette place, il séjourna à Paris et il s'y livra à son goût pour le théâtre.Clément disputa à Voltaire le sujet de Mérope, mais Voltaire fit jouer sa pièce avant la sienne et l'affubla pour le punir du sobriquet de Clément Maraud. Prêchant dans les ambassades protestantes de Paris, il s'éprit de littérature légère et composa Les Francs-Maçons trahis ou les Maçons Libres, comédie en un acte en 1740, mais la Compagnie des Pasteurs de Genève le força à quitter le Saint-Ministère pour avoir eu la maladresse de la publier.Il fit par la suite une traduction de l'anglais de George Lillo, de la pièce Le Marchand de Londres ou l'Histoire de George Barnwell, qui fut publiée en 1748.Clément rédigea Les Cinq Années littéraires ou Lettres sur les ouvrages qui ont paru en 1748-1752, cette correspondance critique entretenue avec Milord Waldegrave lui fit beaucoup d'honneur et fut lue pendant longtemps. Ce fut la première du genre bien avant celle de Grimm, Diderot ou La Harpe. On publia après sa mort un Recueil de Poésies légéres, qui ne sont pas sans mérite.

Pages équivalentes