Abbayes -- France -- Finistère (France)

Thème :Abbayes -- France -- Finistère (France)
Origine :RAMEAU - Notice originale
Domaines :Religion
Construction
Architecture

Thèmes liés

Termes plus larges (1)

Auteurs en relation (5)

  • Un premier monastère fut fondé vers 550 par saint Gunthiern, et détruit par les Normands au IXe siècle. En 1029, Alain Canhiart, comte de Cornouaille fit édifier sur les lieux une abbaye de Bénédictins, dont saint Gurloës fut le premier abbé. Elle adhéra à la réforme de Saint-Maur en 1665. Fermée à la Révolution. L'abbatiale est devenue église paroissiale

  • Communauté monastique fondée vers 485 par saint Guénolé. - Adopte la Règle bénédictine vers 818. - Affiliée à la Congrégation de Saint-Maur de 1636 à 179.

    L'Abbaye des Sacrés-Cœurs de Kerbénéat (fondée en 1879 ; abbaye depuis 1902) acquiert en 1950 le site de l'ancienne abbaye de Landévennec et construit à côté une nouvelle abbaye ; elle vient s'y établir en 1965

  • Abbaye de Cisterciennes fondée en 1652 par Jegado de Chrecholain, qui offrit le domaine de Kerlot à Plomelin en échange de la nomination de sa soeur comme première abbesse. L'abbaye fut transférée à Quimper en 1668. Fermée à la Révolution, elle devint lieu de détention en 1793, puis propriété privée. Elle fut démolie en 1972

  • Un premier monastère a peut-être existé du VIe siècle aux invasions normandes. Vers 1125, Guyomarch, vicomte de Léon et son épouse Nobille fondèrent une abbaye de chanoines réguliers de Saint-Augustin ; fondation confirmée par Geoffroy, évêque de Quimper en 1173. A partir de 1600 l'abbaye tomba dans le système de la commende, donc en décadence. Le 5 avril 1692 Louis XIV décida son union au séminaire des Jésuites de Brest malgré l'opposition des chanoines. Cette union dura jusqu'en 1771. L'abbaye fut fermée en 1790, vendue en 1792. Elle fut rachetée en 1947 par les Franciscaines Servantes de Marie de Blois, qui la revendirent en 1984 au Conseil Général du Finistère. L'abbaye est aujourd'hui un centre culturel

  • Ancienne abbaye fondée au XIe s.(?), dont il ne subsiste que les ruines de l'église abbatiale

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF