Pierre Dolbeault (1924-2015)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1924
Mort :Paris (France), 12-06-2015
Note :
Professeur de mathématiques à l'Université Pierre et Marie Curie, Paris. - Ancien élève de l'École normale supérieure (1944). - Agrégé et docteur d'état
ISNI :ISNI 0000 0001 1600 2981

Ses activités

Éditeur scientifique2 documents

Auteur du texte2 documents

  • Analyse complexe...

    Description matérielle : VIII-242 p.
    Description : Note : Bibliogr. p.237. Index
    Édition : Paris ; Milan ; Barcelone : Masson , 1990

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35091776b]
  • Formes différentielles et cohomologie sur une variété analytique complexe. Extr. de : Annals of mathematics, 1956-1957 (t. 64-65), pp. 83-130 et 282-330, 25 x 17,5

    Description : Note : Thèse. Sc. math. Paris. 1955. N° 3730
    Édition : [Paris ?] , [1955 ?]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb320361240]

Rédacteur1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Analyse complexe... / P. Dolbeault, 1990
  • Ouvrages de reference : Monde, 2015-06-17 (faire-part de décès)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Pierre Dolbeault (4 octobre 1924) est un mathématicien français.Il obtient sa thèse en 1944 sous la direction d'Henri Cartan à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Il enseigne à partir des années 1950 à Montpellier, Bordeaux, puis finalement à l'Université Pierre-et-Marie-Curie (Jussieu, Paris-6). Avec les mathématiciens Pierre Lelong et Henri Skoda, il organise un séminaire d'analyse complexe à Paris. Il est l'un des grands spécialistes de l'analyse complexe, et a obtenu des résultats de nature topologique qui forment les fondements de cette discipline. En particulier, il développe une théorie cohomologique appelée par la suite cohomologie de Dolbeault et on lui doit le théorème de Dolbeault.

Pages équivalentes