Auguste-Frédéric-Louis Wiesse de Marmont (1774-1852)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or), 20-07-1774
Mort :Venise (Italie), 03-03-1852
Note :
Maréchal de France. - Participa aux campagnes de Napoléon, le "trahit" à Fontainebleau en 1814, puis servit les Bourbons, dut défendre les ordonnances en 1830 comme commandant de l'armée de Paris, et volontairement s'exila, voyageant en Autriche, en Syrie, en Palestine et dans les États de Venise
Domaines :Histoire de la France
Autres formes du nom :Auguste-Frédéric-Louis Wiesse de Marmont (1774-1852)
Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1129 8656

Ses activités

Auteur du texte45 documents10 documents numérisés

  • De l'esprit des institutions militaires

    Description matérielle : 1 vol. (XXIII-290 p.)
    Édition : Paris : J. Dumaine , 1845

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372840260]
  • Esprit des institutions militaires

    Description matérielle : 1 vol. (12-XXII-227 p.)
    Édition : Paris : J. Dumaine , 1845

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30887751x]
  • Mémoire justificatif du duc de Raguse

    Description matérielle : 14 p.
    Description : Note : Le titre de départ, page 3, porte : "Réponse du duc de Raguse à la proclamation datée du golfe de Juan, le 1er mars 1815". - Même ouvrage que le précédent
    Édition : Paris : Chaumerot aîné , 1815

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308877570]
  • Mémoire justificatif du duc de Raguse, avec la réfutation

    Description matérielle : 16 p.
    Édition : Paris : les marchands de nouveautés , 29 avril 1815

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30887759p]
  • Mémoire justificatif du maréchal Marmont, duc de Raguse

    Description matérielle : 15 p.
    Édition : Amsterdam ; Paris : les marchands de nouveautés , 1830

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30887763x]

Auteur de lettres2 documents

Dédicataire2 documents1 document numérisé

  • Carte de la plus Grande Partie de la Turquie d'Europe

    Description matérielle : 2 flles : avec limites en coul. ; 73 x 54 cm, chacune
    Description : Note : En carton, sur la feuille 1 : La Morée. - En bas, sur la feuille 1, titre en grec
    Coordonnées géographiques : E 13°30' - E 30° / N 45°40' - N 37°40'
    Échelle : [1:1 260 000 ca] Echelles Milles de 60 au Degré, 60 ; Kilomètres, 110 [= 8,8 cm] (d'après échelles graphiques)
    Édition : Trieste : [s.n.] , 1811

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40779368r]
  • Carte de la plus Grande Partie de la Turquie d'Europe

    Description matérielle : 1 carte en 2 feuilles : col. ; 73 x 54 cm, sur feuille 79 x 59 cm, pour chacune des feuilles
    Description : Note : British Museum, 11, col.239. Méridiens d'origine : Ile de Fer et Paris. A droite, table des villes et populations. Carton : "La Morée" (Péloponnèse). - Les 2 feuilles présentent les mêmes marques. Fg : aigle [couronné, ailes déployées, portant sur la poitrine une étoile couronnée dans un cartouche ovale ; dans ses serres, un caducée et une ancre, l'ensemble entouré de la devise] SUB UMBRA ALARUM TUARUM. Dim. 190 x 200 mm. Ctm : V. GALVANI. Dim. 40 x 245 mm. Papier du nord de l'Italie (fin XVIIIe - début XIXe siècle) produit par Valentino Galvani.
    Coordonnées géographiques : E 13°30' - E 30° / N 45°40' - N 37°40'
    Échelle : [1:1 260 000 ca] Echelles Milles de 60 au Degré, Kilomètres 110 = [8,8 cm] (d'après échelles graphiques)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb405748588]

Rédacteur1 document

  • Dernier mot de M. le maréchal duc de Raguse

    Description matérielle : In-4 °. Pièce
    Description : Note : 1828. - Démêlés avec la femme
    Édition : (Paris) : imp. d'Everat , (s. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36783111q]

Destinataire de lettres1 document

  • au maréchal duc de Raguse

    Cote : NAF 28552 (4)
    Description matérielle : 2 f.
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Girard de Rialle. Correspondance. Correspondance de Stürmer, Barthélémi de et de Stürmer, Ermance de née de Boutet. Lettres de Stürmer, Ermance de née de Boutet

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc96482q/ca59872653758378]

Autre5 documents

  • Extrait de la "Gazette de Berlin" du 15 avril 1815. Au prince de Schwartzenberg. (Signé : Marmont, duc de Raguse.)

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Description : Note : Extrait de la "Gazette de Berlin" du 15 avril 1815
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb364496774]
  • Corps législatif. Discours prononcé au Corps législatif, par Marmont, orateur du gouvernement, sur le projet de loi relatif à la création d'une Légion d'honneur. Séance du 29 floréal au soir

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : Impr. nationale , an X
    Éditeur scientifique : France. Corps législatif (1800-1814)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363606149]
  • Le duc de Raguse à Caulaincourt. 5 avril 1814

    Description matérielle : In-4 °. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36449170b]
  • Lettre de M. le maréchal duc de Raguse à M. de Caulaincourt, relativement à des ouvertures de rapprochement que lui faisait celui-ci, de la part de Buonaparte

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36449676s]
  • Lettre du duc de Raguse aux Parisiens

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Description : Note : Apocryphe
    Édition : (Paris,) : Impr. de J.-M. Eberhart , (s. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363128505]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Auguste-Frédéric-Louis Wiesse de Marmont (1774-1852)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mémoires / du maréchal Marmont, duc de Raguse, de 1792 à 1841, imprimés sur le manuscrit original de l'auteur, 1857
    Mémoire justificatif / du duc de Raguse, avec la réfutation, 1815
  • Maréchal Marmont : les obsèques, le testament : ses amis en parlent / Gilles Surirey, [2005]
  • Larousse 19e s.
    GDEL + Robert 2 : Marmont (Auguste Frédéric Louis Viesse de)
  • BN Cat. gén. : Marmont (Auguste-Frédéric-Louis Wiesse de), duc de Raguse

Autres formes du nom

  • Auguste-Frédéric-Louis Wiesse de Marmont (1774-1852)
  • Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
  • Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
  • Auguste-Frédéric-Louis Wiesse de Marmont Raguse (duc de, 1774-1852)
  • Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont Raguse (duc de, 1774-1852)

Biographie Wikipedia

  • Auguste-Frédéric-Louis Viesse de Marmont, duc de Raguse (1808), maréchal d'Empire (1809) et pair de France (1814), est un militaire français né le 20 juillet 1774 à Châtillon-sur-Seine et mort le 3 mars 1852 à Venise.Fils d'officier de petite noblesse, il débute sa carrière militaire comme simple lieutenant lors des guerres de la Révolution. En 1793, lors du siège de Toulon, il s'attache au général Bonaparte et dans son sillage connait une ascension fulgurante : colonel en 1796, général de brigade en 1798, général de division en 1800 et général en chef de l'armée de Hollande en 1804. Bonaparte, devenu entretemps consul puis empereur, le choisit pour des missions éloignées du théâtre principal des opérations militaires. C'est ainsi qu'il est envoyé à la tête d'une armée française en Dalmatie en 1806, dont il est nommé gouverneur général avant d'être fait duc de Raguse en 1808. En 1809, il participe à la campagne d'Autriche et sa victoire de Znaïm lui vaut d'être fait maréchal d'Empire puis gouverneur général des Provinces illyriennes. Commandant l'armée du Portugal (1811), il est grièvement blessé lors de la bataille de Salamanque (1812), puis participe activement à la campagne d'Allemagne de 1813 et notamment à la bataille de Leipzig où il se distingue, puis à la campagne de France en 1814. Comme beaucoup de généraux français, Marmont se décide à abandonner Napoléon et entre directement en négociation avec l'ennemi pour lui livrer tout son corps d'armée et ainsi priver l'Empereur de toute capacité de riposte. Cette défection oblige Napoléon a abdiquer puis à se retirer sur l'île d'Elbe.Avec le retour de Louis XVIII et la Restauration, Marmont est fait major-général de la Garde royale puis pair de France en juin 1814. Rejeté et méprisé par les bonapartistes qui voient ces nominations comme une récompense à sa trahison, Marmont est contraint de servir les Bourbons plus qu'il ne l'aurait lui-même souhaité. Il assiste impuissant au retour de Napoléon lors des Cents-Jours et doit s'exiler avec le roi Louis XVIII à Gand. Lors de la Seconde Restauration, Marmont se remet au service des Bourbons mais sans en recevoir d'avantages équivalents à ceux qu'il avait sous l'Empire. Peu à peu marginalisé et ruiné par des placements aventureux dans l'industrie, il en est réduit à solliciter auprès de l'Autriche la restitution de ses dotations de duc de Raguse pour maintenir un niveau de vie convenable. Il reste toutefois major-général de la Garde royale et c'est à ce titre qu'il s'oppose en juillet 1830 à la Révolution de Juillet. Placé à la tête des armées royalistes de Paris par Charles X, il est chargé de mater la révolte. Au terme d'une bataille de trois jours avec les insurgés, Marmont est battu et doit évacuer la capitale, précipitant la chute des Bourbons et l'avènement du duc d'Orléans. Marmont décide de suivre Charles X dans son exil en Angleterre, puis en Autriche. Outre la répression sanglante de la Révolution de Juillet, personne en France n'a oublié sa trahison de 1814 en ces temps de retour en grâce de l'épopée impériale. Il finit ses jours en exil après avoir fait de nombreux voyages dont il publie les récits. Après sa mort à Venise le 3 mars 1852, son corps est rapatrié en France où il reçoit les honneurs militaires du tout nouveau second Empire. Mais la publication posthume de ses Mémoires en 1856 ravive les passions et il est de nouveau livré à la vindicte populaire. Marmont résume ainsi sa vie dans ses Mémoires du Maréchal Marmont, duc de Raguse :Napoléon, quant à lui, juge que « la vanité avait perdu Marmont, la postérité flétrira justement sa vie ; pourtant son cœur vaudra mieux que sa mémoire ».

Pages équivalentes