Benjamín Palencia (1894-1980)

Image non encore disponible
Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Barrax, Espagne, 07-07-1894
Mort :Madrid, 16-01-1980
Note :
Peintre. - Fondateur, avec le sculpteur Alberto Sánchez (1895-1962), de l'École de Vallecas
Autres formes du nom :Benjamín Palencia Pérez (1894-1980)
Benjamín Palencia Pérez (1894-1980)
ISNI :ISNI 0000 0000 8158 8205

Ses activités

Illustrateur2 documents

  • Las hadas de Villaviciosa de Odón
    Ouvrage jeunesse

    Description matérielle : 1 vol. (125 p.)
    Édition : Madrid : Anaya , impr. 2004
    Auteur du texte : María Luisa Gefaell (1918-1978)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb400327831]
  • Histoire de la reine de Bavière

    Description matérielle : 1 vol. (66 p.)
    Édition : Paris : Nouvelle revue française , 1924

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31996227z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Benjamín Palencia (1894-1980)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Las hadas de Villaviciosa de Odón / María Luisa Gefaell ; presentación Arturo González Martín ; apéndice Pedro C. Cerrillo ; ilustraciones Benjamín Palencia, 2004
  • Bibliothèque nationale, Espagne (2006-07-22)
    Dicc. encicl. Espasa

Autres formes du nom

  • Benjamín Palencia Pérez (1894-1980)
  • Benjamín Palencia Pérez (1894-1980)

Biographie Wikipedia

  • Benjamín Palencia, né à Barrax le 7 juillet 1894 et mort à Madrid le 16 janvier 1980 (à 85 ans), est un artiste peintre et le fondateur de l'Escuela de Vallecas aux côtés d'Alberto Sánchez Pérez. Il fut l'un des plus importants héritiers de la poétique de paysage castillan définie par la Génération de 98.Surprenant à ses débuts avec un surréalisme de formes zoomorphiques et végétales qui le rapprochent d'Alberto, il conserve en son for certains aspects du cubisme qui seraient clés dans la schématisation de ses paysages — probablement le plus représentatif de son abondante œuvre.Il s'unit en 1932 au groupe d'art constructiviste et participe la même année au projet de La Barraca comme scénographe. Après la Guerre civile espagnole, il pratique un réalisme austère, qui récupère une grande partie de la poétique du paysage castillan, et qui aboutira à ce qui est appelé « fauvisme ibérique », ce qui fait de lui l'un des élèves d'Eugenio d'Ors et de son « Académie Brève ».

Pages équivalentes