Renato Curcio

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :masculin
Note :
Fondateur des Brigades rouges. - Chercheur en psychologie sociale et en analyse institutionnelle. - S'intéresse aux états modifiés de conscience
ISNI :ISNI 0000 0000 3219 0188

Ses activités

Auteur du texte6 documents

  • L'Alphabet d'Esté

    Description matérielle : 145 p.
    Édition : Paris : Syllepse : Périscope , 1990
    Traducteur : Janick Gazio

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35281494k]
  • À visage découvert

    entretiens avec Mario Scialoja

    Description matérielle : V-243 p.
    Édition : Paris : Lieu commun , 1993
    Traducteur : Monique Baccelli

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36668709f]
  • A viso aperto

    intervista di Mario Scialoja

    Description matérielle : IX-228 p.
    Description : Note : Index
    Édition : Milano : Mondadori , 1993

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36669691f]
  • Nella città di Erech

    Description matérielle : 119 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. p. 113-119
    Édition : Dogliani : Sensibili alle foglie , 2001
    Autre auteur du texte : Nicola Valentino (1954-....)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38805060x]
  • Reclusione volontaria

    Description matérielle : 118 p.
    Description : Note : Bibliogr. en fin de chapitres. Index
    Édition : Tivoli : Sensibili alle foglie , 1997

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37077833n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Renato Curcio

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Parti armé clandestin, lié à l'organisation politique Prima linea et fondé en 1970 par Renato Curcio et Mara Cagol, les BR entrent rapidement dans l'action violente terroriste qui culmine à l'époque du compromis historique (assassinat d'Aldo Moro, mai 1978). - Malgré l'arrestation des dirigeants successifs (Curcio, Moretti, ...), l'activisme des brigadistes se poursuit jusqu'en 1986 et ce sont les grands procès de 1988 qui marquent la fin du parti clandestin

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'alphabet d'Esté / Renato Curcio, 1990
    A viso aperto / Renato Curcio, 1993
    Nella città di Erech / Renato Curcio, Nicola Valentino, 2001
  • CORC (2004-12-01) (Site archivé par la BnF depuis le 18/04/1999)

Biographie Wikipedia

  • Renato Curcio (né le 23 septembre 1941 à Monterotondo, province de Rome) est avec sa femme Margherita (dite "Mara") Cagol et Alberto Franceschini, un des fondateurs des Brigades rouges (BR), une organisation armée italienne d'extrême-gauche. Les BR sont un des principaux acteurs des années de plomb, pendant lesquelles l'Italie fut la proie tant du terrorisme rouge (d'extrême-gauche) que du terrorisme noir (d'extrême-droite).

Pages équivalentes