Francis Hutcheson (1694-1746)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Drumalig, GB, 08-08-1694
Mort :Dublin, Irlande, 1746
Note :
Philosophe
ISNI :ISNI 0000 0001 2279 8525

Ses activités

Auteur du texte35 documents8 documents numérisés

  • Philosophiae moralis institutio compendiaria, ethices et jurisprudentiae naturalis elementa continens, lib. III.

    Description matérielle : 347 p.
    Édition : Glasguae : R. Foulis , 1742

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306306418]
  • La Philosophie naturelle civile et morale

    Description matérielle : 2 vol. (XX-592, IV-545-[1] p.)
    Description : Note : Par Francis Hutcheson et traduit par Marc-Antoine Eidous, d'après Barbier. - Même ouvrage que "Système de philosophie morale"
    Édition : Lyon : Regnault , 1770
    Traducteur : Marc-Antoine Eidous (1724-1790)

    2 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb303968383]
  • Recherches sur l'origine des idées que nous avons de la beauté & de la vertu

    Description matérielle : 2 vol. ([4]-192, [2]-385-[1] p.)
    Description : Note : Par Francis Hutcheson et trad. par M.-A. Eidous ou par Guillaume Laget, d'après Barbier qui restitue le lieu d'édition ; attribué à tort à E. Bonnot de Condillac
    Édition : Amsterdam (i.e. Paris) : [s.n.] , 1749
    Traducteur : Marc-Antoine Eidous (1724-1790)
    Auteur présumé du texte : Étienne Bonnot de Condillac (1714-1780)

    2 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30630640x]
  • Recherche sur l'origine de nos idées, de la beauté et de la vertu

    [Nouvelle éd.]
    Description matérielle : 1 vol. (341 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 321-330. Index
    Édition : Paris : Librairie philosophique J. Vrin , 2015
    Éditeur scientifique : Anne-Dominique Balmès

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44434969r]
  • A short introduction to moral philosophy, in three books

    4th ed.
    Description matérielle : 2 vol.
    Édition : Glasgow : R. and A. Foulis , 1772

    2 documents numérisés : [Volume 1] - [Volume 2]
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30630642m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Francis Hutcheson (1694-1746)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : On human nature : reflections on our common systems of morality, on the social nature of man / Francis Hutcheson ; ed. by Thomas Mautner, 1993
  • Ouvrages de reference : DNB
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Hutcheson (Francis), le père

Biographie Wikipedia

  • Francis Hutcheson, né le 8 août 1694 à Drumalig en Irlande dans une famille de presbytériens écossais et mort le 8 août 1746 à Glasgow en Grande-Bretagne, est un philosophe irlando-britannique et l’un des pères fondateurs des Lumières écossaises.Depuis l’âge de trente-cinq ans jusqu’à sa mort, il fut professeur de philosophie morale à l’université de Glasgow et compta parmi ses étudiants Adam Smith de 1737 à 1740. Disciple de John Locke avec une tendance modérée vers le spiritualisme, il est regardé comme le fondateur de l’école écossaise. Sa philosophie s'affranchissait de la théologie. Pour cette raison, le Presbytère de Glasgow tenta en 1738 de le poursuivre pour hérésie sans pour autant y parvenir. Il a introduit en métaphysique l’expression de « sens moral ».C'était un empiriste qui n'apporta des innovations importantes qu'en morale et en esthétique. Elles sont contenues surtout dans son ouvrage A system of moral philosophy. Il y cherche à systématiser les idées de Shaftesbury et à les compléter en expliquant l'esthétique par un sens interne, la morale par un sens moral et en rattachant la morale à l'esthétique. Il est par ailleurs le premier enseignant en Écosse à donner ses cours en anglais, plutôt qu'en latin, bien que le gaélique, interdit après les rébellions jacobites, et l'écossais, soient alors les langues dominantes sur le territoire écossais.

Pages équivalentes