Nicolaus Clenardus (1495-1542)

Image non encore disponible
Pays :Pays-Bas avant 1830
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :Diest (Brabant), 05-12-1495
Mort :Grenade (Espagne), 1542
Note :
Orientaliste, helléniste et hébraïste. - Voyageur
Domaines :Langues
Autres formes du nom :Nicolaes Cleynaerts (1495-1542)
Nicolaus Cleynaerts (1495-1542)
Nikolaus Clenardus (1495-1542)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1653 1242

Ses activités

Auteur du texte185 documents3 documents numérisés

  • Naauw-keurige voyagie, van Nicolaas Clenard, hoog-leeraar in d'Academie tot Leuven, door Vrankrijk, Spanjen en Portugaal, na Africa, gedaan in het jaar 1535. en vervolgens

    Handelende beknoptelijk van de wellustigheyd der Franssen, de armoede, en belacchelijke grootsheyd der Spanjaarden en Portugysen, verscheyde seldsaamheeden van Mahometh en sijnen alcoran: als mede der pelgrims, na Mecca reysende, me eenige bysonderheeden van de Stad Fez

    Description matérielle : 1 vol. (21 p.-[2] p. de pl. dépl.)
    Description : Note : Index
    Voyagie van Nicolaas Clenard
    Édition : Leyden : Pieter vander Aa , 1706
    Éditeur scientifique : Jacobus Latomus (1475-1544)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44588938n]
  • Nicolai Clenardi Peregrinationum ac de rebus machometicis epistolae elegantissimae. (Edidit Jacobus Latomus junior.)

    Description matérielle : In-8° , 41 ff.
    Édition : Lovanii : apud P. Phalesium , 1550

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30251159x]
  • Verscheyde Voyagien, ofte reysen, gedaen door Jr Joris Van der Does na Constantinopelen, heer Adriaen de Vlaming na Hierusalem. den Factoor van den Koning van Portugael door verscheyde Landen, Nicolaes Clenard na Turckyen (wt verscheyde brieven by een versamelt, vertaelt door Adr. Van Nispen)... alle by een versamelt door een lief-hebber der selver

    Description matérielle : In-8° , 312 p. et pl.
    Description : Note : [Voyages divers faits par Jr Joris Vander Does à Constantinople, Adrien de Vlaming, à Jérusalem, Nicolas Clénard, en Turquie.]
    Édition : Dordrecht : V. Caeymacx , 1652

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30251164h]
  • לוה הרקרוק

    Description : Note : Nouvelle émission de l'édition de 1543 (BP16_111117), avec la modification de la date au titre
    Sources : Bakelants-Hoven, Clénard, I, n° 9
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 151
    Édition : Paris : Chrétien Wechel , 1544
    Imprimeur-libraire : Chrétien Wechel (1495-1554)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439848128]
  • לוה הרקרוק

    Description : Note : Suit l'édition de 1540 (BP16_109690)
    Sources : Bakelants-Hoven, Clénard, I, n° 8
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 139
    Édition : Paris : Chrétien Wechel , 1543
    Imprimeur-libraire : Chrétien Wechel (1495-1554)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43984293f]

Annotateur2 documents

  • Nova via docendi graeca... Praeceptis maxime necessariis (que quantum fieri potuit, concepta sunt verbis Clenardi-Vossiani) subjectae annotationes... Accedunt paradigmata omnia rudimentorum... Colloquia vetera scholastica graeca latina... lectiones... et denique index vocum graecarum R. Ketelii

    Édition : Amstelodami , 1737. In-8°

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31953236c]
  • Nova via docendi graeca... Praeceptis maxime necessariis (que quantum fieri potuit, concepta sunt verbis Clenardi-Vossiani) subjectae annotationes... Accedunt paradigmata omnia rudimentorum... Colloquia vetera scholastica graeca latina... lectiones... et denique index vocum graecarum R. Ketelii

    Édition : Amstelodami , 1765. In-8°

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31953237q]

Éditeur scientifique1 document

  • Divi Joannis Chrysostomi, quod multae quidem dignitatis, sed difficile, sit episcopum agere, dialogi sex. [Edidit N. Clenardus.]

    Description matérielle : In-4° , sign. A-R
    Description : Note : Notes mss.
    Édition : Lovanii : per R. Rescium et J. Sturmium , 1529
    Auteur du texte : Jean Chrysostome (saint, 0347?-0407)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30649813z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Nicolaus Clenardus (1495-1542)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Nic. Clenardi Epistolarum libri duo, quorum posterior jam primum in lucem prodit, 1566
    Nouvelle méthode de la grammaire grecque / de Clénard, 1704
  • ADB : Clenardus, Nicolaus (Cleynaerts)
    Dizionario biografico universale / G. Garollo, 1907
  • WBI : Clénard, Nicolas ou: Cleynaerts, Cleynarts, Kleinaerts, Kleinarts, Nicolaus Clenardus (1495-1542)
  • BN Cat. gén. : Cleynaerts (Nicolaes), dit Clénard et Clenardus

Autres formes du nom

  • Nicolaes Cleynaerts (1495-1542)
  • Nicolaus Cleynaerts (1495-1542)
  • Nikolaus Clenardus (1495-1542)
  • Nicolas Clénard (1495-1542)
  • Nicolaus Kleynaerts (1495-1542)

Biographie Wikipedia

  • Nicolas Cleynaerts, connu dans la République des lettres sous le nom de Nicolaus Clenardus, et appelé dans les lettres françaises Nicolas Clénard (né le 5 décembre 1495 à Diest - mort en 1542), est un humaniste, voyageur, savant arabisant et écrivain flamand de langue latine.Il est immatriculé à l'Université de Louvain le 31 août 1512, comme étudiant à la Paedagogium Porci.Il était l'ami de Latomus. Il suit les cours de Guillaume Barlandus et à la fin de ses études est nommé, pour 10 ans, président du collège de Houterlé à Louvain où il enseigne l'hébreu et le grec. L'influence de Juan Luis Vivès et la perspective de la fin de son activité, le montrent de plus en plus convaincu de la nécessité d'apprendre l'arabe et d'étudier la littérature de l'Islam pour convertir les hérétiques. Il peut penser à mettre ce projet à exécution en accompagnant le fils de Christophe Colomb, Fernand, en Espagne, pays proche des royaumes arabes. Cependant, il se voit forcé de faire une halte de quelques années au Portugal où l'appelle le roi Jean III qui veut un précepteur pour achever l'éducation théologique de son frère Don Henri qu'il destine à l'archevêché de Braga. C'est dans cette ville que Clenardus fonde un collège humaniste.Il trouve un autre protecteur en la personne de Louis Mendoza, marquis de Mondexas, gouverneur général de Grenade où il acquiert une connaissance de l'arabe avec l'aide d'un maure esclave. Après avoir vainement essayé d'avoir accès à des manuscrits arabes de la possession de l'Inquisition espagnole, il peut enfin partir pour l'Afrique, en 1540. Il débarque à Ceuta, alors sous domination portugaise, en passant par Gibraltar. Il atteint Fès, alors lieu florissant de l'apprentissage de l'arabe, mais après quinze mois de privations et de souffrances, il est obligé de retourner à Grenade, où il meurt à l'automne 1542. Il a été enterré dans l'Alhambra.

Pages équivalentes

Nicolaus Clenardus (1495-1542) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle