Felix Kaufmann (1895-1949)

Pays :Autriche
Langue :allemand
Naissance :1895
Mort :1949
Note :
Philosophe et logicien
ISNI :ISNI 0000 0001 1034 5529

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • The Infinite in mathematics

    logico-mathematical writings

    Description matérielle : XVII-235 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 225-231. Index
    Édition : Dordrecht, Neth. ; Boston ; London : D. Reidel , cop. 1978
    Éditeur scientifique : Brian McGuinness
    Traducteur : Paul Foulkes
    Préfacier : Ernest Nagel (1901-1985)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353821271]
  • Methodology of the social sciences

    [Facsim. ed.]
    Description matérielle : VIII-272 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : New Jersey : Humanities press ; Sussex : Harvester press , 1978

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374393161]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Felix Kaufmann (1895-1949)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • The infinite in mathematics : logico-mathematical writings / Felix Kaufmann ; ed. by Brian McGuinness ; with an introd. by Ernest Nagel ; transl. from the German by Paul Foulkes, 1978

Biographie Wikipedia

  • Felix Kaufmann (4 juillet 1895, Vienne - 23 décembre 1949, New York) était un philosophe du droit américain d'origine autrichienne. Ses travaux s'inscrivent dans le sillage de la phénoménologie. Après avoir étudié le droit et la philosophie à Vienne, il devient Privatdozent. Durant cette période, il participe au Cercle de Vienne. Il s'intéresse alors aux fondements des mathématiques et, avec Hermann Weyl et Oskar Becker (en), il tente d'appliquer l'approche phénoménologique développée par Edmund Husserl aux mathématiques.Étant de famille juive, il est contraint de quitter l'Autriche pour les États-Unis en 1938. Il y enseigne le droit à la New York School for Social Research. Avant la Deuxième Guerre mondiale, Kaufman a apporté son aide à des émigrés autrichiens et allemands contraints de quitter leur pays en raison de la montée du nazisme. Il est intervenu en faveur de Karl Popper afin qu'il puisse être engagé à l'université de Cambridge.

Pages équivalentes