Adolphe Garnier (1801-1864)

Illustration de la page Adolphe Garnier (1801-1864) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 27-03-1801
Mort :Jouy-en-Sosas (Seine-et-Marne), 04-05-1864
Note :
Fut professeur à la Sorbonne, titulaire de la chaire de philosophie dogmatique (à partir de 1845). - Membre de l'Institut, Académie des sciences morales et politiques, section de Morale (élu en 1860). - Prénoms complets : Adolphe, Louis
ISNI :ISNI 0000 0001 2126 7722

Ses activités

Auteur du texte30 documents6 documents numérisés

  • Critique de la philosophie de Thomas Reid

    Description matérielle : 1 vol. (120 p.)
    Édition : Paris : L. Hachette , 1840

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304819682]
  • De la peine de mort

    Seconde édition
    Description matérielle : 1 vol. (95 p.)
    Édition : Paris : A. Sautelet et Cie , 1829

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30481976p]
  • De la peine de mort

    Description matérielle : 1 vol. (101 p.)
    Édition : Paris : Impr. de Guiraudet , 1827

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30481975b]
  • Notice sur Théodore-Simon Jouffroy,... par M. Ad. Garnier

    Description matérielle : In-8° , 30 p.
    Description : Note : Extrait du "Dictionnaire des sciences philosophiques"
    Édition : Paris : impr. de Panckoucke , (s. d.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304819740]
  • La psychologie et la phrénologie comparées

    Description matérielle : 1 vol. (II-442 p.)
    Édition : Paris : L. Hachette , 1839

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30481980x]

Éditeur scientifique3 documents

  • Cours de philosophie

    professé à la Faculté des lettres pendant l'année 1818

    Description matérielle : XXXVIII-391 p.
    Édition : Paris : L. Hachette , 1836
    Auteur du texte : Victor Cousin (1792-1867)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30282023h]
  • Oeuvres philosophiques...

    Description matérielle : 4 vol. in-8°
    Édition : Paris , 1835
    Auteur du texte : René Descartes (1596-1650)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb304819891]
  • Souvenir d'Emmanuel [publié par son père, Adolphe Garnier]

    Description matérielle : In-8° , CXXXVI-331 p., portr.
    Édition : Lyon : impr. de L. Perrin , 1861

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30482221q]

Auteur de lettres1 document

  • GARNIER (Adolphe), philosophe, membre de l'Institut.

    Cote : NAF 28420 (1- )
    Description matérielle : 2 f.
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Hippolyte Taine. Correspondance. Lettre G

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc135020/ca19922799]

Autre1 document

  • Réponse au Mémoire de M. l'archevêque de Paris sur l'enseignement philosophique

    Description matérielle : In-8 °. Pièce
    Édition : Paris : Joubert , 1844

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36342171t]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Adolphe Garnier, né à Paris le 27 mars 1801 et mort en mai 1864, est un philosophe universitaire français, principal disciple et continuateur de Théodore Simon Jouffroy.Il fait ses études au collège Bourbon, où il a Jouffroy pour professeur et où il remporte le premier prix de philosophie au concours général. Il se fait ensuite recevoir avocat, tout en collaborant à plusieurs recueils littéraires et philosophiques. En 1827, il publie un opuscule sur la peine de mort qui attire sur lui l'attention et le ramène à la philosophie. Reçu au concours de l'agrégation, il enseigne à Versailles, puis dans différents collèges parisiens ainsi qu'à l'École normale supérieure. Il succède à Jouffroy à la chaire de philosophie dogmatique de la Faculté des lettres de Paris en 1845. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1860.Son ouvrage sur la Morale sociale fut récompensé par un prix Montyon en 1850. Son Traité des facultés de l'âme, considéré comme son ouvrage le plus important, lui valut de recevoir son deuxième prix Montyon en 1853 et fut salué par la Revue des Deux Mondes comme « le meilleur monument de la science psychologique de notre temps ».

Pages équivalentes