Nellie L. McClung (1873-1951)

Image non encore disponible
Pays :Canada
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :1873
Mort :1951
Autres formes du nom :Nellie L. Mc Clung
Nellie L. MacClung
Nellie L. Mac Clung
ISNI :ISNI 0000 0000 8151 189X

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • In times like these

    [Fac-sim ed.]
    Description matérielle : 1 vol. (XXII-129 p.)
    Description : Note : Bibliogr. sélective des oeuvres de Nelli McClung p. XXI-XXII
    Édition : Toronto : University of Toronto press , 2017

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45318769q]
  • Purple springs

    Description matérielle : 335 p.
    Édition : Toronto : University of Toronto press , 1992
    Préfacier : Randi Ruth Warne

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35627590c]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Nellie L. McClung (1873-1951)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Purple springs : a novel / by Nellie L. McClung, 1992

Autres formes du nom

  • Nellie L. Mc Clung
  • Nellie L. MacClung
  • Nellie L. Mac Clung

Biographie Wikipedia

  • Nellie McClung (née le 20 octobre, 1873, décédée le 1er septembre, 1951) était une activiste et une femme politique canadienne. Elle est née Nellie Letitia Mooney à Chatsworth, dans l'Ontario. Elle publia son premier roman, Sowing Seeds in Danny, en 1908. Ses causes célèbres furent le suffrage féminin et le mouvement de tempérance. Elle fut élue à l’assemblée législative de l'Alberta pour le parti libéral de l'Alberta de 1921 à 1926 de la circonscription d'Edmonton. Elle fut l'une des Célèbres cinq, avec Irene Parlby, Henrietta Muir Edwards, Emily Murphy et Louise McKinney, qui pétitionnèrent les autorités canadiennes pour définir le sens du mot « personne » dans la section 24 de la loi constitutionnelle de 1867.Elle a fondé plusieurs organisations; La ligue de Winnipeg pour l'égalité dans les politiques, les instituts fédérés féminins du Canada, et l'institut des femmes d’Edmonton. McClung est une pionnière pour les femmes. Elle était la seule femme envoyée par l'église méthodiste du Canada à Londres pour la conférence des églises en 1921, la seule femme politique du Canada à la Société des Nations, et la première femme à siéger au conseil supérieur de la SRC.Portail de la politique Portail de la politique Portail du Canada Portail du Canada Portail des femmes Portail des femmes

Pages équivalentes