Tom Kibble

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Note :
Physicien. - Spécialiste d'armes nucléaires. - En poste au Department of physics, Imperial college of science, technology and medicine, University of London, GB (en 1989)
ISNI :ISNI 0000 0001 1624 8148

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Ways out of the arms race

    from the nuclear threat to mutual security, proceedings of the second international scientists' congress held at Imperial college of science, technology and medicine, University of London, 2-4 december 1988

    Description matérielle : XIV-373 p.
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chap.
    Édition : Singapore ; New Jersey ; London [etc.] : World scientific , cop. 1989
    Éditeur scientifique : John Hassard, Patricia Lewis
    Auteur du texte : International scientists' congress (02 ; 1988 ; Londres)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37409319f]

Auteur du texte1 document

  • Classical mechanics

    5th ed.
    Description matérielle : 1 vol. (XX-478 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 463-464
    Édition : London : Imperial college press , cop. 2004
    Autre auteur du texte : Frank H. Berkshire

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41094476s]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Ways out of the arms race : from the nuclear threat to mutual security / ed. by John Hassard, Tom Kibble, Patricia Lewis, 1989

Biographie Wikipedia

  • Thomas Walter Bannerman Kibble, FRS, (né en 1932 à Chennai, en Inde) est un scientifique britannique et investigateur-chercheur senior au Blackett Laboratory, à l'Imperial College de Londres, Royaume-Uni. Ses sujets de recherches couvrent la théorie quantique des champs et tout spécialement l'interface entre la physique des particules des hautes énergies et la cosmologie. Il a travaillé sur les mécanismes des brisures de symétrie, des transitions de phase et les défauts topologiques qui peuvent se former : monopôles, cordes cosmiques ou murs de domaines). Son article fondateur sur les cordes cosmiques présenta le phénomène en cosmologie moderne. Il est diplômé de l'Université d'Édimbourg : M.A. en 1955, B.S.en 1956, et Ph.D. en 1958.Kibble est réputé pour sa codécouverte du mécanisme de Higgs–Kibble et du boson de Higgs avec Gerald Guralnik et Carl Richard Hagen. Lors de la célébration du 50e anniversaire de la Physical Review Letters (PRL), le journal reconnut la découverte comme l'un des articles jalons de l'histoire de la PRL. Pour cette découverte, Kibble reçut le Prix Sakurai 2010 de physique théorique des particules de l'American Physical Society. Le Dr Kibble est également membre de la Royal Society, de l'Institute of Physics, et de l'Imperial College de Londres, membre de l'American Physical Society, de l'European Physical Society et de l'Academia Europaea. Il est encore Commandeur de l'Ordre de l'Empire Britannique. Il a reçu la Médaille Hughes de la Royal Society et la Médaille Rutherford et la Médaille Guthrie de l'Institute of Physics.Le Docteur Kibble est l'un des deux coprésidents du programme de recherche interdisciplinaire fondé par la Fondation européenne de la science (ESF) en Cosmologie de Laboratoire (COSLAB) actif de 2001 à 2005. Il avait préalablement coordonné le réseau ESF sur les Défauts Topologiques en physique des particules, Matière Condensée et Cosmologie (TOPDEF). Kibble est l'auteur, avec Frank Berkshire (du département de mathématiques de l'Imperial College), d'un ouvrage sur la mécanique classique. La cinquième édition a été publiée en 2004 par les Presses de l'Imperial College. En 2008, Kibble fut nommé arbitre remarquable par l'American Physical Society.Kibble est un cycliste fervent.

Pages équivalentes