Robert Alexander Mundell

Image non encore disponible
Pays :Canada
Langue :anglais
Sexe :masculin
Note :
Économiste. - Professeur à l'Université de Columbia, New York, USA (en 2001, depuis 1974). - Prix Nobel d'économie (1999)
Autres formes du nom :Robert A. Mundell
Robert Mundell
ISNI :ISNI 0000 0000 8232 0710

Ses activités

Éditeur scientifique10 documents

  • Eastern Europe's transition to a market economy

    Description matérielle : 397 p.
    Description : Note : Publ. en association avec la "Rivista di politica economica", Rome. - Index
    Édition : London : Macmillan ; New York : St. Martin's press , 1993
    Éditeur scientifique : Mario Baldassarri

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37413997n]
  • Building a new Europe

    Description matérielle : vol.
    Description : Note : Notice réd. d'après le vol. 2 daté de 1993
    Édition : London : Macmillan ; New York : St. Martin's press , 199?-
    Éditeur scientifique : Mario Baldassarri

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373307232]
  • The Euro as a stabilizer in the international economic system

    Description matérielle : XXXIX-440 p.
    Description : Note : Actes d'une conférence internationale organisée par le "Luxembourg institute for european and international studies" et la "Pierre Werner foundation" ; tenue les 3-4 décembre 1998 au Luxembourg
    Édition : Boston ; Dordrecht ; London : Kluwer academic publ. , cop. 2000
    Éditeur scientifique : Armand Clesse

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375661036]
  • Global disequilibrium in the world economy

    Description matérielle : VI-472 p.
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chap. Index
    Édition : Basingstocke ; London : Macmillan ; New York : St. Martin's press in association with Rivista di politica economica, SIPI, Rome , 1992
    Éditeur scientifique : Mario Baldassarri, John McCallum

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374087942]
  • Inflation and growth in China

    proceedings of a conference held in Beijing, China, May 10-12, 1995

    Description matérielle : X-305 p.
    Description : Note : Bibliogr. à la fin de chaque chap.
    Édition : Washington (D.C.) : International Monetary Fund , 1996
    Éditeur scientifique : Manuel Guitián

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37511497z]

Auteur du texte1 document

  • Monetary theory

    inflation, interest, and growth in the world economy

    Description matérielle : IX-189 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Pacific Palisades (Calif.) : Goodyear publ. , cop. 1971

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37457714c]

Préfacier1 document

  • Currency crises, monetary union and the conduct of monetary policy

    a debate among leading economists

    Description matérielle : XVIII-141 p.
    Description : Note : Bibliogr. en fin de chapitres. Index. - La page de couverture porte la mention : "with a foreword by Robert Mundell"
    Édition : Cheltenham ; Northampton (Mass.) : E. Elgar , cop. 1999
    Éditeur scientifique : Paul J. Zak

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37561703n]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Robert A. Mundell
  • Robert Mundell

Biographie Wikipedia

  • Robert Alexander Mundell, né le 24 octobre 1932 à Latimer en Ontario, est un économiste canadien qui enseigne aux États-Unis. Il a fait ses études à l'Université de la Colombie-Britannique, l'Université de Washington, et la London School of Economics.Titulaire d'un doctorat du MIT (1956), en 1961 il élabora de son côté un modèle économique. Marcus Fleming fit de même. Par la suite, leurs travaux furent repris sous le terme de Modèle de Mundell-Fleming, qui généralise la théorie keynésienne à la dynamique monétaire, aux taux de change et aux marchés des capitaux dans les économies ouvertes. Il est professeur à l'université Columbia de New York (1974).Il est, avec Fleming, à l'origine de la théorie des zones monétaires optimales. Énoncée en 1961 dans le cadre d'une réfutation des bienfaits des changes flottants, cette analyse montre que les zones qui bénéficieraient en cas de choc du meilleur bénéfice d'une dévaluation monétaire du fait de la proximité de leur comportement économique sont, le plus souvent, à cheval sur plusieurs zones monétaires existantes. En revanche une zone monétaire plurinationale est possible si les conditions politiques en sont remplies et si on organise, dans la zone, la liberté de mouvement des facteurs de production. Dans ce cas le coût de transaction baisserait, les taux d'intérêt s'unifieraient et une convergence économique s'ensuivrait. Opposé à l'hégémonie du dollar, qu'il considère comme trop exclusivement mis au service de la politique des Etats-Unis, il soutiendra dès les années soixante la constitution de l'Union monétaire européenne, décidée finalement à la conférence de La Haye, en 1969, et poussera à la création de l'euro. Dans la pratique, les économistes allemands, contre qui il a longtemps ferraillé, ont imposé aux pays candidats une convergence préalable minimum des économies et des finances. L'automaticité de la convergence postérieure n'a pas été démontrée et le rapprochement des taux d'intérêt n'a pas résisté à la crise de 2008. En 1999, il reçoit le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel.qui salue ainsi la naissance de l'Euro et le long combat de Robert Mundell en sa faveur. Il critique la version de la taxe Tobin sur les mouvements de capitaux telle qu'elle est proposée par le mouvement ATTAC.

Pages équivalentes