Robert J. McEliece

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Mathématicien. - En poste au California institute of technology, Pasadena, USA (en 1989)
Autres formes du nom :Robert J. Mc Eliece
Robert J. MacEliece
Robert J. Mac Eliece
ISNI :ISNI 0000 0001 1026 7233

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Introduction to discrete mathematics

    Description matérielle : XV-461-I-11 p.
    Description : Note : Index
    Édition : New York : Random House , cop. 1989
    Autre auteur du texte : Carol Ash, Robert B. Ash

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373622573]
  • The theory of information and coding

    2nd ed.
    Description matérielle : XII-397 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 384-387. Index
    Édition : Cambridge : Cambridge university press , 2002

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb388735906]
  • The theory of information and coding

    Student ed.
    Description matérielle : 1 vol. (XII-397 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 384-387
    Édition : Cambridge (GB) : Cambridge university press , 2004

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb410100104]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Introduction to discrete mathematics / Robert J. McEliece, Robert B. Ash, Carol Ash, 1989
  • LCNA (CD OCLC), 1993-12

Autres formes du nom

  • Robert J. Mc Eliece
  • Robert J. MacEliece
  • Robert J. Mac Eliece

Biographie Wikipedia

  • Robert J. McEliece est mathématicien et professeur d'Electrical Engineering au California Institute of Technology.Il est principalement connu pour ses travaux en théorie de l'information, et plus precisement en théorie des codes correcteurs. On peut citer, par exemple, ses résultats sur la difficulté du problème du décodage -- en collaboration avec Berlekamp et van Tilborg.Cela l'a conduit à proposer un système de chiffrement à clé publique, qui repose sur le problème du décodage, et porte son nom.Sa thèse a porté sur lesLinear Recurring Sequences Over Finite Fields (soutenue en mars 1967, à Caltech), autrement dit les suites recurrentes linéaires dans les corps finis.

Pages équivalentes