Jost Bürgi (1552-1632)

Image non encore disponible
Pays :Suisse
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :28-02-1552
Mort :31-01-1632
Note :
Horloger, astronome et mathématicien suisse
Autre forme du nom :Justus Byrgius (1552-1632) (latin)
ISNI :ISNI 0000 0001 0964 2227

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Jost Bürgi's Aritmetische und Geometrische Progress Tabulen (1620)

    Aritmetische und Geometrische Progress Tabulen. - Jost Bürgi. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (XII-258 p.)
    Description : Note : Édition critique en allemand, avec traduction en anglais. Introduction et commentaires en anglais. - Bibliogr. p. 249-251
    Édition : New York : Springer , cop. 2015

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jost Bürgi (1552-1632)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Brockhaus, 19. Aufl.
  • Jost Bürgi und die Logarithmen / E. Voellmy, 1974

Autre forme du nom

  • Justus Byrgius (1552-1632) (latin)

Biographie Wikipedia

  • Jost Bürgi (né le 28 février 1552 à Lichtensteig dans le district de Toggenburg, décédé le 31 janvier 1632 à Cassel) était un horloger, et constructeur d'instruments suisse. De 1579 à 1604, il fut l'astrologue du landgrave Guillaume IV de Hesse-Cassel, puis jusqu'en 1630 il travailla avec Kepler au service de l'empereur Rodolphe II à Prague. Il retourna à Cassel l'année précédant sa mort.Au service du landgrave Guillaume IV de Hesse-Cassel, il observait le ciel avec le mathématicien Christoph Rothmann, depuis l'observatoire de Cassel, l'un des premiers édifices d'Europe construits spécifiquement pour ce travail. Le landgrave avait commis Bürgi à la conservation de ses instruments scientifiques (astrolabes, globes, etc.), et c'est en les réparant que Bürgi découvrit le moyen de les perfectionner. Outre des horloges, il fabriqua des compas de réduction, des sphères armillaires, quelques globes, un goniomètre et un pantographe.Les principales réalisations de Bürgi furent la construction de tables trigonométriques de 2 secondes d'arc en 2 secondes d'arc (Canon Sinuum, perdues depuis 1592), et le calcul d'une table de logarithmes, Arithmetische und geometrische Progress-tabulen, sambt gründlichem unterricht, wie solche nützlich in allerley Rechnungen zugebrauchen und verstanden werden sol, (Prague, 1620).

Pages équivalentes