Publius Nigidius Figulus (0098?-0044? av. J.-C.)

Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :- 98
Mort :- 44
Note :
Sénateur et écrivain romain
Autre forme du nom :Publio Nigidio Figulo (0098?-0044? av. J.-C.) (italien)
ISNI :ISNI 0000 0000 8142 2360

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • P. Nigidii Figuli Operum reliquiae. Collegit, emendavit, enarravit, quaestiones Nigidianas praemisit Antonius Swoboda

    Description matérielle : In-8° , 143 p.
    Édition : Vindobonae : F. Tempsky , 1888

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31018739m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Publius Nigidius Figulus (0098?-0044? av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : P. Nigidii Figuli Operum reliquiae ; collegit, emendavit, enarravit, quaestiones Nigidianas praemisit Antonius Swoboda, 1888
  • Ouvrages de reference : GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Publio Nigidio Figulo (0098?-0044? av. J.-C.) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Publius Nigidius Figulus (vers 98 av. J.-C. - 45 av. J.-C.), est selon Aulu-Gelle le plus grand des savants romains avec Varron. Cicéron le décrit comme un adepte du néopythagorisme. Esprit érudit, il est présenté comme linguiste, étruscologue, astrologue, devin, pythagoricien et même, selon la thèse ancienne et aujourd'hui discutée de Jérôme Carcopino, le fondateur et le maître d'un ordre pythagoricien à Rome, le sodalicium Nigidiani. Il fut le premier néopythagoricien latin, vers 60 av. J.-C., à Rome, presque en même temps que le grec Eudore d'Alexandrie fondait lui aussi le néopythagorisme mais à Alexandrie, vers 40 av. J.-C.

Pages équivalentes