Kyun (1569-1618)

Image non encore disponible
Pays :Corée avant 1948
Langue :coréen
Sexe :masculin
Naissance :1569
Mort :1618
Note :
Précurseur du roman coréen moderne, styliste, philosophe critique et réformateur. - Noms de plume : Tan po, Kyo san, Sōñ so
Autres formes du nom :균 허 (1569-1618) (coréen)
Gyun Heo (1569-1618) (coréen)
Kyoon Huh (1569-1618) (coréen)
ISNI :ISNI 0000 0000 8135 6156

Ses activités

Auteur du texte1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L'Histoire de Hong Kiltong / Hǒ Kyun ; traduit du coréen et présenté par Patrick Maurus, 1994
  • Ouvrages de reference : National library of Korea : 許均 허균 (2006-03-31)
    LC authorities : Hŏ, Kyun, 1569-1618 (2006-03-31)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service coréen

Autres formes du nom

  • 균 허 (1569-1618) (coréen)
  • Gyun Heo (1569-1618) (coréen)
  • Kyoon Huh (1569-1618) (coréen)

Biographie Wikipedia

  • Heo Gyun (Hangeul : 허균, hanja : 許筠, 3 novembre 1569 - 24 août 1618) est un homme politique et un écrivain de la dynastie Joseon de Corée. Son nom de plume était Gyosan (교산, 蛟山). C'est le frère de la poétesse Heo Nanseolheon.Suivant l’influence de son tuteur, Yi Dal, Heo Gyun a été un penseur libéral désirant une société plus progressiste et débarrassée des éléments conservateurs et des bigots. Au gouvernement, il a occupé les positions de ministre de la commission des châtiments et de chancelier d’état. Exilé plusieurs fois à cause de son implication dans des querelles politiques, il est finalement exécuté pour cause de trahison pendant le règne du prince Gwanghae.Heo Gyun est en général considéré comme étant l’auteur de la légende de Hong Gildong, une célèbre histoire rappelant celle de Robin des Bois et qui illustre bien ses pensées.

Pages équivalentes