Suk-Ču Sin (1417-1475)

Image non encore disponible
Pays :Corée (République)
Langue :coréen
Naissance :13-06-1417
Mort :21-06-1475
Autres formes du nom :Shu-Chou Shen
Suk-Chu Sin
Sin Suk-Chu
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 2452 3595

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Die Vorbereitungen Koreas zum Nordfeldzug gegen die Wu-liang-ha der Südmanschurei

    Puk čōñ lok. - [1]

    Description matérielle : 177 p.
    Description : Note : Contient la traduction allemande des chap. 1-3 du "Puk čōñ lok" attribué à Sin Suk-Ču
    Édition : Wiesbaden : O. Harrassowitz , 1982

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Homme politique
    Homme de Lettres
  • Studien sur Geschichte der Wu-liang-ha im 15. Jh. / [Hrsg.]Ulrike Jugel ; [texte de Sin Suk-Chu], 1982
  • LCNA, 1986
  • BN Service coréen

Autres formes du nom

  • Shu-Chou Shen
  • Suk-Chu Sin
  • Sin Suk-Chu
  • Shen Shu-Chou

Biographie Wikipedia

  • Sin Sukju (né en 1417 dans la commune de Noan à Naju et mort le 21 juin 1475 à Séoul) est un homme politique, un linguiste, un philosophe confucéen, un diplomate, un artiste, et un professeur coréen de la dynastie Joseon. Il est considéré comme l'un des principaux érudits de son époque. Il servit le roi Sejong, créateur du hangeul, l'alphabet coréen. Les noms de plume de Sin Sukju sont Huihyeondang (희현당 ; 希賢堂) et Bohanjae (보한재 ; 保閑齋). Son nom de courtoisie était Beomong (범옹 ; 泛翁). Sa flexibilité en matière de politique lui a permis d'atteindre des positions importantes pendant le règne de Sejong (r. 1418-1450) puis de servir sept rois et en particulier de survivre au coup d'état de Sejo (r. 1455-1468).

Pages équivalentes