Efrosiniâ Antonovna Kersnovskaâ (1907-1994)

Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Sexe :féminin
Naissance :1907
Mort :1994
Note :
Écrivain et illustrateur
Autres formes du nom :Ефросиния Антоновна Керсновская (1907-1994) (russe)
Efrosinia Kersnovskaïa (1907-1994) (russe)
Euphrosinia Kersnovskaïa (1907-1994) (russe)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8372 125X

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Coupable de rien

    chronique illustrée de ma vie au Goulag

    Description matérielle : 253 p.
    Édition : [Paris] : Plon , 1994
    Traducteur : Sophie Benech

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb357142120]
  • Skolʹko stoit čelovek

    [povestʹ o perežitom v 12 tetradâh i 6 tomah]

    Description matérielle : 2 vol. (277, 283 p.)
    Édition : Moskva : Fond Kersnovskoj , 2000-2001. - Moskva : Fond Kersnovskoj , 2000-2001 : Фонд Керсновской , 2000-2001

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38939253z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Efrosiniâ Antonovna Kersnovskaâ (1907-1994)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Coupable de rien / Euphrosinia Kersnovskaïa ; trad. du russe par Sophie Benech, 1991
    Skolʹko stoit čelovek : [povestʹ o perežitom v 12 tetradâh i 6 tomah] / Efrosiniâ Kersnovskaâ, 2000-2001
  • BnF Service russe, 2015-03-04

Autres formes du nom

  • Ефросиния Антоновна Керсновская (1907-1994) (russe)
  • Efrosinia Kersnovskaïa (1907-1994) (russe)
  • Euphrosinia Kersnovskaïa (1907-1994) (russe)
  • Efrosiniâ Kersnovskaâ (1907-1994) (russe)

Biographie Wikipedia

  • Eufrosinia Antonovna Kersnovskaïa (Евфросиния Антоновна Керсновская), née le 8 janvier 1908 à Odessa et décédée le 8 mars 1994 à Iessentouki, est une femme russe soviétique qui passa douze ans dans les camps du Goulag et consigna ses mémoires dans une douzaine de carnets comprenant 680 dessins. Elle réalisa trois copies de son travail. En 1968, ses amis le diffusèrent en samizdat, reprenant les dessins au dos de chaque page. Des extraits de son travail furent publiés en 1990 dans les magazines russes Ogonyok et Znamia, ainsi que dans The Observer (juin 1990), puis en Allemagne et en France. Finalement, en 2001, le texte complet, en six volumes, fut publié en Russie.

Pages équivalentes